Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 avril 2015

Installer un aquarium

 

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

Envie d'avoir un aquarium chez vous? Avec quelques conseils, de l'organisation et un peu de patience , vous pourrez bientôt suivre les évolutions de vos poissons dans le milieu que vous leur aurez aménagé.
L'installation du mien date du mois d'octobre , il est plein de vie et je ne me lasse pas de voir mes protégés nager en se faufilant entre les plantes.
La décision est prise? Allez vite choisir votre aquarium. Un 60 l vous permettra d'héberger une quinzaine de poissons, c'est déjà pas mal. Le mieux est sûrement d'acheter un bac tout équipe avec lumière, chauffage et pompe, cela permet de pouvoir y mettre des poissons exotiques qui aiment l'eau chaude.
Une fois chez vous, respectez bien les étapes . D'abord nettoyer les parois en verre avec une éponge et de l'eau (pas de détergent) puis installer éclairage, système de filtration, pompe et chauffage, c'est très facile à monter. Pensez au minuteur pour que l'éclairage se déclenche tout seul, ce sera plus simple pour vous.
Une fois ceci effectué, repartissez au fond de la cuve, une couche de mélange de sol nutritif d'au moins 2 cm et recouvrez- la de gravillons.  Vous pouvez en trouver de différentes couleurs, à vous de choisir. Positionnez aussi les éléments de décors que vous souhaitez avoir dans l'aquarium: rochers, bois .....N'oubliez pas de rincer soigneusement les graviers et les éléments décoratifs.

Maintenant, vous pouvez remplir votre aquarium. L'eau tiède du robinet va très bien mais pour éviter d'endommager  le fond que vous venez d'étaler, posez une coupelle sur les graviers et faites couler l'eau dessus. Remplissez jusqu'au bord supérieur, à la limite du vitrage.
Cette étape effectuée, vous pouvez passer  à la mise en marche du filtre, du chauffage et de l'éclairage. Voilà,  il ne vous reste plus qu'à apporter les bactéries nécessaires au bon fonctionnement de ce milieu. Quelques gouttes données quotidiennement pendant quelques jours vont aider au démarrage des bactéries filtrantes, c'est une étape cruciale dans la mise en marche de l'aquarium.


A suivre....Des plantes pour un aquarium

28 juin 2012

Le laurier rose et les pucerons jaunes

 

pucerons,laurier-rose,insectes,trucs et astuces

Qu'ils soient noirs, verts ou jaunes, les pucerons sont des indésirables qui nous agacent. Ils s'aglutinent sur les parties tendres des plantes, se gavent de sève et laissent les feuilles poisseuses. Dés que je constate leur présence j'interviens afin d'éviter tous les inconvénients dus à leur présence. J'ai toujours évité les produits chimiques trop nocifs pour privilégier les vieux trucs qui finalement marchent bien. Celui que je préfère consiste à pulvériser un mélange eau et de  liquide vaisselle sur la plante exposée au soleil; en séchant rapidement cette mixture tue les pucerons. Il ne reste plus qu'a passer la plante au jet pour la rincer.

Solution écologique et économique,essayez-la!

12 mars 2012

Un "caoutchouc" en adoption

ficus elastica,plante verte,plante,maison

"Tu veux un caoutchouc?" me demande de but en blanc une de mes amies.

Un caoutchouc ???Ah, un ficus elastica! Pourquoi pas. Je ne suis pas une grande adepte de ces plantes vertes à la croissance phénoménale mais je veux bien adopter celui-là.

Le voilà installé dans un pot à sa mesure et je compte le maîtriser, pas question de le laisser s'allonger démesurément. Je me souviens en avoir vu un courir tout autour d'une  pièce car sa propriétaire n'osait pas le couper. Avec cette plante il ne faut pas hésiter à raccourcir, de nouvelles ramifications apparaissent et la plante est plus touffue. Ce qui est enlevé se replante et fait autant de boutures, ne vous en  privez pas si vous aimez le ficus elastica.

Quelques arrosages réguliers, un peu d'engrais de temps en temps c'est suffisant pour le voir se développer mais pensez quand même à nettoyer les feuilles qui deviennent vite poussiéreuses et perdent ainsi de leur attrait.

22 juin 2010

La division du strelitzia


strelitzia1.png

Certains ne les aiment pas, les jugeant trop artificiels, d'autres adorent leurs couleurs vives et leur forme qui rappelle un tête d'oiseau, c'est selon. Moi, j' aime bien les strelitzias et je guette toujours l'apparition des boutons floraux. Je me souviens de ma déception quand la première année, les boutons avaient avortés. C'était de ma faute, je n'avais pas respecté le repos hivernal de cette plante. Depuis cet épisode, ils fleurissent régulièrement 2 fois par an et a un rythme de vie bien réglé : d'avril à novembre ils sont dehors puis  passent ensuite la mauvaise saison dans une pièce très claire, non chauffée mais hors gel.

Actuellement en pleine floraison, mes strelitzias ont  eu droit ces dernières années à un surfaçage avec apport de bon terreau. Il faudrait diviser les touffes car elles sont devenues trop importantes et les plantes sont maintenant un peu à l'étroit dans leur grand bac.  Cela fait 3 ans que je reporte cette opération mais là, je suis décidée à agir car la floraison finira par en pâtir. Je vais attendre que les fleurs soient toutes fanées et je  procéderai à la séparation des rhizomes, ça ne va pas être très facile vu la grosseur des  touffes et en plus il va falloir faire bien attention d'effectuer des coupes franches.

Chaque partie coupée doit comporter des racines et des feuilles : ça, c'est indispensable! Vu la taille actuelle de mes strelitzias,  je vais me retrouver avec quelques plantes supplémentaires qu'il va falloir replanter et soigner mais si je me débrouille bien ( si je n'abîme pas les racines)  ces nouvelles plantes devraient fleurir l'année prochaine, alors ça vaut quand même la peine de se décarcasser!

 

 

18 juin 2010

Nigelles de Damas : le spectacle continue!

nigelle.png

Mais oui, certaines plantes restent décoratives même quand leur floraison est terminée et c'est le cas des jolies nigelles de Damas dont on aime la structure légère et complexe des fleurs.

nigelles de damas.png

Fin de floraison en juin et ici, ça y est les pétales sont tous partis mais la plante développe ses graines à l'intérieur d'une capsule très décorative qui ressemble à un petit ballon hérissé d'antennes. Quand les graines seront arrivées à maturité, l'enveloppe s'ouvrira pour les laisser s'échapper. Elles vont tomber au sol ou être portées par le vent et s'enfouiront dans le sol où elles passeront l'hiver. Au printemps c'est toujours la surprise : on découvre des plants dans de nouveaux endroits, ce qui n'est pas pour me déplaire. Cette année elles sont sorties du massif où elles avaient été semées à l'origine pour venir squatter les abords de l'allée un peu plus loin. Pousser dans les graviers, quelle drôle d'idée mais comme je ne voulais pas me priver de leur floraison, je les ai laissées là,  mais maintenant par contre je ne vais pas attendre qu'elles se ressèment sinon l'année prochaine c'est toute l'allée qui sera colonnisée!

je vais patienter encore un peu, juste le temps  que les graines mûrissent et puis j' enlèverai les nigelles de ce lieu mais je ne vais pas les jeter, je vais les poser par terre là où j'aimerai bien les voir au printemps prochain.  Il y aura bien quelques graines qui tomberont et qui donneront de nouvelles plantes l'an prochain.

15 juin 2010

Dernières fleurs d'ancolies

ancolies5.png

En ce mois de juin, elles finissent leur floraison et vont bientôt disparaitre pendant plusieurs mois pour se réveiller au printemps prochain. Certains sont dépités de les voir laisser un vide dans leur massif, d'autres leur reprochent de se ressemer n'importe où, mais tout le monde s'accorde à leur reconnaitre beauté et légèreté. Dans ce jardin familial, il y en a un peu partout y compris contre le mur de la maison, là où contre toute attente, des graines ont choisi de s' installer.

Visiblement elles se plaisent dans ce sol riche et profitent d'une exposition légèrement ombragée qui leur convient très bien. Laissez-les mener leur vie librement et se ressemer naturellement mais si vous avez peur d'en trouver partout, limitez leur désir d'expansion en coupant les fleurs fanées avant que les graines ne se forment.

12 mai 2010

Des fritillaires aussi utiles que belles

fritillaire1.png

Ce n'est pas à Nîmes que je les ai photographiées, ici leur floraison est terminée depuis quelques semaines car ce sont des plantes qui habituellement fleurissent en avril. Dans les régions au climat moins clément, elles se décident un peu plus tard à ouvrir leur fleurs disposées en  couronne surmontée d'un toupet vert : son surnom de couronne impériale lui va comme un gant.

Cette plante est une bulbeuse qui doit être installée en tout début d'automne, elle fleurira au printemps suivant. Regroupées pour avoir un  effet plus spectaculaire, les fritillaires peuvent rester en terre et finissent par se multiplier. Elles ont la réputation de faire fuir  taupes et  rongeurs incommodés par leur odeur : à essayer quand la pelouse se parsème de trou creusés par ces petits animaux, au moins c'est écologique et ces fleurs embellissent le jardin.

 

fritillaire.png

Il existe  une variété originale de fritillaires, les fleurs pendantes ont des pétales marbrés ou plus exactement au dessin en damier, on les a surnommées fritillaire "oeuf de pintade" ou "fritillaires pintade", ce sont des plantes de milieu humide,  elles sont protégées dans certaines régions car en voie de disparition. Si vous en croisez-une dans la nature, ne la cueillez pas, contentez-vous de l'admirer.

 

10 mai 2010

Coup de coeur pour la glycine

glycine.png

En ce moment les glycines sont au hit parade des plantes grimpantes les plus spectaculaires : leur abondante floraison en grappe ne passe jamais inaperçue en mai-juin.

Il y a non loin de chez moi une superbe glycine du Japon aux longues grappes de fleurs roses, l'ensemble est aérien et plus léger que lorsqu'il s'agit de la glycine de Chine dont les fleurs forment des grappes courtes et bien fournies. Cette dernière fleurit plus précocement que son homologue japonaise et est plus parfumée, mais comme elle fleurit  tôt dans la saison, sa floraison  est parfois abîmée par les gelées printanières. Il vaut mieux tenir compte de cet élément au moment de choisir une glycine.

Par curiosité, j'avais essayé il y a bien longtemps d'en planter une dans un grand pot, eh bien je vous déconseille bien de le faire car cette plante très vigoureuse ne s'épanouit pas dans un contenant même de grande taille, il lui faut de l'espace et un sol où elle puisse s'ancrer sans contrainte.

Et pas question de la laisser se débrouiller toute seule, elle a besoin d' un support solide sur lequel elle doit être attachée.

 

 

19 avril 2010

Soignons nos lilas pour pouvoir profiter de leur floraison parfumée

lilas4.png

Dans le jardin, ce sont les lilas à fleurs blanches qui ouvrent le bal, leur floraison est bien plus brève que celles des lilas mauves mais je l'attends toujours avec grande impatience car j'adore le parfum de ces fleurs. L'année dernière, dans un bosquet, certains pieds étaient maladifs,  quelques  branches étaient desséchées et en y regardant de plus près, j'avais vu des petits trous sur les tiges, j'avais donc décidé de recéper les sujets atteints.

Ces trous percés dans le bois sont  le signe de la présence de la sésie, un insecte ravageur dont la femelle pond sous l'écorce de certains arbres ou arbuste dont les lilas. Ce sont les larves qui creusent les galeries dans le bois ce qui entraînent le dépérissement des branches atteintes. A titre curatif il faut utiliser un insecticide mais le mieux est de prévenir ce type de problème en coupant régulièrement les tiges anciennes car ce sont elles qui sont concernées. Ces lilas sont en parfaite santé ce printemps mais bien sûr la floraison de ceux qui ont été taillés aussi sévèrement n'est pas au rendez-vous, d'où l'intérêt de ne pas tout recéper la même année.

Cette opération doit rester occasionnelle mais après la floraison par contre il est bon de raccourcir un peu les rameaux qui ont porté les fleurs. Si vous faites de nombreux bouquets la taille en sera simplifiée :une raison supplémentaire de ne pas se priver pour en garnir nos vases.

lilas5.png

Je coupe rarement les fleurs du jardin pour en faire des bouquets car je préfère les voir vivantes à l'extérieur mais le lilas fait exception, d'une part parce que son parfum me ravit et d'autre part parce que ces arbustes sont tellement florifères que le prélèvement effectué ne se voit même pas.

 

24 mars 2010

Promesse des beaux jours : les tulipes renaissent ...

tulipe3.png

Une tulipe en fleur, voilà qui en réjouit plus d'un. Simples, doubles, frangées, à fleur de lis ou perroquet, ces fleurs allient simplicité et élégance. Il y a tellement de variétés que forcément vous ne pourrez qu'en trouver à votre goût mais c'est à l'automne qu'il faut les planter pour avoir une floraison printanière, alors si vous avez oublié de le faire vous n'aurez plus qu'à admirer celles du voisin...

Les bulbes de tulipes ne craignent pas le froid et peuvent donc  passer l'hiver en pleine terre mais pour espérer avoir des fleurs d'une année sur l'autre, il faut laisser les feuilles jaunir entièrement après la floraison et ne les couper que lorsqu'elles sont fanées car c'est cela qui permet au bulbe de se régénérer.

La variété qui est en fleurs en ce moment  chez moi est toute simple mais d'une couleur superbe, je vous laisse l'admirer et je retourne au jardin!