Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 août 2012

Le cosmos orange

cosmos sulfureux, fleur,plante,jardin,annuelle

On dit que ce cosmos sulfureux est envahissant. Je verrai bien et de toutes façons ces fleurs orange me plaisent tellement que je ne suis pas contre un quelconque envahissement. J'ai semé ces graines fin avril et en pleine terre pour éviter d'avoir à les transplanter. La levée est assez rapide et il faut juste arroser régulièrement pour voir les plantes se développer et fleurir. Pas besoin de les engraisser, juste pour le moment, enlever les fleurs fanées. En fin de floraison je les laisserai monter en graines afin d'en récupérer pour l'année prochaine, mais en principe, elles devraient se ressemer toutes seules.

31 mai 2012

Les iris ont pris de l'ampleur

IMG_1630.JPG

Cette année les iris violets ont été devancés par les bleus mais à un certain moment ils se côtoient et leurs coloris se marient parfaitement. Cet été il va falloir que je les dédouble car ils se sont trop développés et ont besoin d'être séparés.  Ce travail est facile car ces plantes se détachent sans problème quand on les arrache, il faut alors partager les rhizomes en les coupant net et en faisant attention à ce que chaque morceau gardé ait des racines. Les iris replantés ne doivent pas être enterrés, ils doivent juste affleurer le sol.

Voilà pour la multipication à venir mais pour le moment je les laisse terminer leur floraison.

12 mars 2012

Un "caoutchouc" en adoption

ficus elastica,plante verte,plante,maison

"Tu veux un caoutchouc?" me demande de but en blanc une de mes amies.

Un caoutchouc ???Ah, un ficus elastica! Pourquoi pas. Je ne suis pas une grande adepte de ces plantes vertes à la croissance phénoménale mais je veux bien adopter celui-là.

Le voilà installé dans un pot à sa mesure et je compte le maîtriser, pas question de le laisser s'allonger démesurément. Je me souviens en avoir vu un courir tout autour d'une  pièce car sa propriétaire n'osait pas le couper. Avec cette plante il ne faut pas hésiter à raccourcir, de nouvelles ramifications apparaissent et la plante est plus touffue. Ce qui est enlevé se replante et fait autant de boutures, ne vous en  privez pas si vous aimez le ficus elastica.

Quelques arrosages réguliers, un peu d'engrais de temps en temps c'est suffisant pour le voir se développer mais pensez quand même à nettoyer les feuilles qui deviennent vite poussiéreuses et perdent ainsi de leur attrait.

05 octobre 2011

Graines de cosmos à conserver

cosmos1.png

De passage dans un joli petit village du Gers, je suis restée en arrêt devant un massif de cosmos absolument superbe. Roses,  blancs, rouges , orange, ils faisaient un mélange étonnant.

fleurs,cosmos,plante,jardin

D'un coup, je me suis rappelée qu'autrefois j'avais toujours des cosmos dans le jardin. Mais comment ai-je pu les oublier ces dernières années?  Sûr, l'année prochaine il y aura de nouveau des  cosmos chez moi!

cosmos,fleurs,plante,jardin

En vue de ce futur projet de semis, j'ai décidé ce jour- là de récupérer quelques graines, elles sont bien sèches et attendront dans un sachet en papier que les beaux jours reviennent. On peut semer ces graines en avril en les gardant à l'intérieur mais franchement, c'est bien plus facile d'effectuer les semis en pleine terre au mois de mai.

Bon, il va falloir attendre quelques mois!

28 juin 2011

Un mandevilla écarlate

plante,fleurs,jardin,mandevilla,plantation,soins

Vous aimez les mandevillas roses? Vous allez adorer le mandevilla à fleurs rouge vif! Celui de la photo ("sundaville red")m'a été offert récemment et a rejoint mes "chouchous" placés en première ligne pour que je puisse en profiter constamment. Dans certains coins bien abrités du midi cette plante peut être installée en pleine terre mais ne vous avisez pas de le faire en dehors de ces zones super privilégiées car le mandevilla ne supporte pas le froid ( il faudra le rentrer avant l'hiver).

Arrosé et engraissé régulièrement mon mandevilla pousse bien,  allonge ses tiges fines et fleurit abondament, il est placé de façon à recevoir le soleil du matin afin de lui éviter les rayons brûlants du soleil du midi .

Soignez bien le vôtre et surveillez les attaques d'insectes (cochenilles, aleurodes et araignées rouges) .

 

 

 

01 juin 2011

Des mufliers pour tous les goûts

mufliers.PNG

Est ce que vous aimez les mufliers? Oui? Moi, je les trouve craquants avec leurs drôles de fleurs et leurs irrésistibles couleurs vives.  Ici, dans le sud, ils passent les hivers sans problème et refleurissent dés la fin avril, ailleurs on les ressème en terrine au mois de février. Il y a deux ans mes mufliers avaient été attaqués par la rouille, ils avaient triste mine avec leurs feuilles toutes tachées,  cette année ils sont beaux, pourvu que ça dure!

Vous voulez les installer dans des pots? Les mufliers ( "gueules de loup") s'adaptent bien à ce type de culture mais ne doivent pas être trop serrés dans leur contenant sinon ils sont victimes de maladies comme la pourriture grise.

Ce sont des plantes qui ont une belle floraison et dans le jardin elles ont la bonne idée de se ressemer toutes seules ce que j'apprécie tout particulièrement.

03 novembre 2010

Belle floraison automnale : le tecoma capensis

tecoma.png

L'arbuste était accoté à un mur et je l'ai tout de suite repéré  dans ce jardin du sud baigné dans la lumière automnale d'une fin de journée. Fleurs de couleur vive et flamboyante, feuillles pennées bien vertes portées par des tiges souples, le tecoma capensis a tout pour plaire mais vous ne pourrez le planter à l'extérieur que si vous habitez dans une zone à climat doux  car cet arbuste craint le gel.

Si vous voulez quand même adopter cette bignone du Cap, installez-la dans une véranda pour qu'elle y soit protégée du froid pendant l'hiver. En été elle apprécie d'être dehors, au soleil et aime recevoir des arrosages réguliers mais attention, ne la noyez pas et ne la laissez pas dans un substrat mal drainé, elle ne s'en remettrait pas.

26 octobre 2010

Fin de vie pour la mante religieuse

mante religieuse2.png

Elle semblait alourdie par son gros abdomen mais ça ne l'a pas empêchée de se déplacer avec agilité et de faire quelques acrobaties!

mante religieuse.png

En automne, les mantes religieuses disparaissent peu à peu mais avant cela elles pondent des centaines d'oeufs protégés par une espèce de mousse qui durcit et les isole pendant quelques mois. La ponte a lieu un peu partout, je trouve ces nids d'oeufs contre les volets, entre les interstices des chambranles, sous de grosses pierres... une fois secs, ils sont difficiles à enlever et lorsque j'y parviens, ils laissent une trace.

Au printemps les petites mantes verront le jour et participeront à la lutte menée par le jardinier en chassant de nombreux insectes qu'elle dévore avec délectation. Regardez-la faire si vous en avez l'occasion, c'est un chasseur de premier ordre, elle s'immobilise, les pattes prêtes à saisir la proie et l'attaque est d'une rapidité aussi foudroyante que redoutable.

mante religieuse1.png

Il en reste peu au jardin, celle que j'ai photographiée ce matin s'était endormie pour toujours : décidemment l'automne est bien avancé et les mauvais jours se profilent à l'horizon!

14 octobre 2010

Le sédum spectabile en bouquet d'automne

sedum spectabile.png

Cette variété de sédum que j'ai obtenue il y a quelques années en participant à un troc plante, ne m'a jamais déçue. D'abord son feuillage vert bleuté est agréable à l'oeil et puis sa floraison rose est intéressante car elle intervient en fin d'été et se prolonge jusqu'à la Toussaint . En ce moment, mon sédum ressemble à un énorme bouquet de fleurs!

L'hiver la plante reste sous une avancée de toit ce qui abrite quelque peu le système racinaire car pour ce qui est de la partie aérienne, elle disparait à partir du mois de décembre pour revenir en force dés les beaux jours.

Les soins? Alors là, je crois qu'on peut difficilement trouver une plante plus facile à vivre car elle se contente du minimum. Bien sûr elle est installée au sud et profite d'un bon ensolellement, c'est son emplacement favori. Je l'arrose un peu en été mais elle possède une très bonne résistance à la sècheresse et supporte parfaitement les oublis même prolongés.

Pas de maladie, pas de parasite, pas d'absolue nécessité de rempotage, une multiplication facile par boutures mises directement dans un mélange de terre et de sable : ça c'est un sédum qui à tout pour plaire.

 

29 septembre 2010

Pas un été sans ipomées!

ipomées.png

J'en sème chaque printemps au pied d'une barrière qu'elles se dépêchent de recouvrir et qu'elles agrémentent de leur jolie floraison. Les graines portées par le vent ou les oiseaux choisissent parfois des endroit insolites pour pousser et c'est ainsi que cette année j'ai des ipomées qui sont parties à l'assaut d'un laurier-rose. Ma foi, le rose pâle de ce dernier se marie bien au violet profond de ces ipomées voyageuses.

Regardez-les au petit matin quand leurs pétales soyeux jouent avec la lumière solaire, c'est tout simplement magnifique! Le décor qu'elles offrent dure quelques mois et se prolonge jusqu'à l'arrivée des premiers frimas , c'est un atout que j'apprécie tout particulièrement.

Floraison colorée et abondante, développement ultra rapide, cette grimpante qui n'a pas besoin qu'on l'aide pour s'élever est un sujet précieux au jardin et je ne saurai passer un été sans la voir s'épanouir ici. Voilà pourquoi je ramasse régulièrement les graines que je garde dans une petite boîte où elles attendront patiemment le mois d'avril. A faire les journées ensoleillées pour que les graines soient bien sèches sinon elles ne se conserveront pas.