Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03 mars 2006

LE PHALAENOPSIS:ORCHIDEE PAPILLON

C'est une petite discussion sous forme d'échange qui a eu lieu devant un beau parterre d'orchidées.

Cette inconnue passionnée de plantes exotiques me dit:"j'ai 19 orchidées depuis des années, ce n'est pas difficile de les garder, moi, une fois par semaine, je les douche très rapidement et je les remets sur leur lit de billes d'argiles, un peu d'engaris de temps en temps et c'est tout!

medium_orchidee37.jpg




Un conseil bien encourageant pour tous ceux qui pensent que cultiver des orchidées relève de l'exploit. C'est aussi ce que je pensais il y a quelques années quand j'ai vu mourir mon premier phalaenopsis; trop d'eau, je le sais maintenant ! Celui qui l'a remplacé bénéficie de ce constat. Je l'arrose quand il en a besoin, pas plus d'une fois par semaine, avec de l'eau non calcaire et en petite quantité (1 verre pour un pot de 10cm), le surplus d'eau tombe sur les billes d'argiles.
Le substrat très poreux (écorce de pins, mousses, sphaigne,fibres de coco, perlite ..)ne contient aucun élément nutritif il est juste là pour maintenir la plante et laisse passer l'eau, il faut donc bien vérifier que les racines ne trempent pas.

je lui apporte régulièrement de l'engrais très dilué (divisez par 3 la dose préconisée) au moment où la hampe florale se développe et quand apparaissent les boutons floraux. J'arrose avant de mettre l'engrais pour ne pas brûler les racines.

Voilà, installé dans un endroit bien éclairé et à une température de 18 à 20 degrés, il se porte fort bien.

La floraison du phalaenopsis dure 2 a 3 mois, il faut préparer la prochaine floraison en coupant la tige quand les fleurs sont fanées .La coupe se fait au dessus du troisième oeil ou au niveau de celui-ci, une nouvelle hampe apparaîtra à cet endroit .

Attention aux parasites tels que pucerons, araignées rouges, cochenilles et aux maladies dont les plus répandues sont dues aux excès d'eau .

Il y aurait tellement à dire sur ces magnifiques plantes ! On y reviendra ,il faut que je vous parle aussi de mon odontoglossum...