Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 septembre 2010

Cochenilles sur les agrumes

cochenilles.png

Pauvre oranger! L'année dernière il avait été sévèrement attaqué par des cochenilles à carapaces brunes qui, bien installées, avaient éte difficiles à éradiquer. Cette année, ce sont les cochenilles à blanches qui sont présentes, la lutte ne va pas être commode car elles sont nombreuses. La chaleur leur convient et les fourmis qui aiment venir récupérer le miellat qu'elles émettent, les protègent de leurs prédateurs naturels. Ceux-ci telle la coccinelle sont sensibles aux insecticides, il est donc préférable de ne pas les employer. Reste la solution de nettoyer régulièrement les branches et les feuilles en enlevant toutes les cochenilles qu'on y découvre. c'est ce que j'ai fait en m'armant de carrés de sopalin imbibés d'alcool.  Ce n'est pas très agréable à faire et il faut souvent changer le papier absorbant . Et après? L'an passé j'avais essayé avec succès de pulvériser une huile minérale sur ces parasites, cette année je vais préparer un mélange qu'on m'a recommandé et dont voici la recette : dans 1l d'eau il faut mélanger  c à café de savon noir, 1 c à café d'alcool à brûler et une c à café d'huile de soja. On remue bien le tout et on pulvérise au moins 2 fois.

C'est simple, sans danger pour le reste de la faune et ça ne coûte pas grand chose alors ....je teste et je vous en reparle!

 

27 août 2010

Le paysandisia archon. La lutte!

paysandisia archon1.png

Ce n'est pas tout d'avoir constaté de visu que cet épouvantable papillon était bien là, maintenant il faut agir ! Mais que faire? Renseignements pris, il parait qu'il existe maintenant quelques pistes pour essayer de lutter contre ce  fléau, mais le combat est difficile car les larves qui grignotent l'intérieur du palmier sont difficiles à atteindre. Bon, j'ai décidé de tenter le tout pour le tout, j'ai commencé par passer un bon moment à enlever le maximun de cocons que j'ai détruits, ce seront autant de papillons en moins qui viendront pondre sur le palmier.

palmier3.png

Avec un peu d'entrainement on les détecte vite, ils suffit de repérer les trous dans les  pétioles coupés, les cocons prêts à laisser partir leur hôte sont juste là. Mais bien sûr cela ne concerne malheureusement qu'une minorité de sujets et ce sont  ceux qui arrivent à la fin du stade larvaire. La plupart des larves sont profondément installées dans le palmier et le mangent petit à petit  avant de s'installer dans leur cocon.

Cette étape effectuée, je me suis décidée à utiliser le "palmanem" un produit bio contenant  des millions de petits nématodes. Mélangés à de l'eau et pulvérisés à la couronne, ils pénètrent au coeur du palmier et sont censés détruire les larves en 48 à 72 heures. Pourvu que ce soit efficace !   Comme je veux mettre toutes les chances de mon côté , j'ai entouré le stipe d'un voilage, il va empêcher les futures pontes. Pas très esthétique je vous l'accorde mais ce n'est que provisoire, il restera là juste le temps que les papillons cessent leur reproduction et l'année prochaine on verra bien, d'ici là il y aura peut-être de nouveaux moyens de lutte contre ce terrible envahisseur.

La glue mise au point par un chercheur de l'INRA serait la solution la plus efficace et quelques municipalités l'ont testée avec succès, il s'agit là d'une glu spécialement élaborée pour lutter contre le paysandisia archon mais qui, à ma connaissance,  n'est pas encore commercialisée. La glu arboricole que l'on trouve facilement sur le marché peut sans doute aider en attendant mieux mais elle n'est pas facile à passer sur le pseudo tronc et il faudrait en mettre sur les fibres car c'est là que le papillon pond ses oeufs.

Certains insecticides seraient eux aussi efficaces, le zolone DX en fait partie et vous l'avez peut-être utilisé: à suivre pour savoir quels sont les moyens les mieux adaptés à cette lutte.

Si vous êtes parvenu à sauver votre palmier,  n'hésitez pas à  faire connaitre votre méthode, cela pourrait s'avérer bien utile à tous ceux qui ont à combattre ce maudit papillon.