Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 octobre 2011

Les mantes religieuses préparent la génération à venir

animaux,insecte,mante religieuse,reproduction

En septembre/octobre,  les mantes religieuses femelles trainent de gros abdomens. Le temps des accouplements  passé, elles  pondent 200 à 300 oeufs qui resteront à l'abri dans un cocon très structuré que la mante fabrique sur un support (ici sur la photo c'est un montant en bois, mais on en trouve sur les murs ou sur de grosses pierres comme sur la dernière photo).

animaux,insecte,mante religieuse,reproduction

D'abord mou et de couleur claire (photo ci-dessus où il est tout récent), le cocon (oothèque) sèche, durcit et devient plus foncé, il adhère puissamment à son support et lorsqu'on essaie de l'enlever il laisse des traces.

animaux,insecte,mante religieuse,reproduction

Conçu pour résister au temps et aux intempéries, il protège bien les oeufs qui y passent plusieurs mois avant d'éclore. Au printemps de petites larves sortent et l'oothèque désertée ( photo ci-dessus) reste longtemps en place.

Beaucoup de petites mantes religieuses se font dévorer par d'autres insectes avant d'atteindre l'âge adulte, cela régule leur population.

18 juillet 2011

Une métamorphose avortée

cigale metamorphose.PNG

Dans ma précédente note, je vous ai relaté la magnifique aventure de la naissance d'une cigale. Ce jour -là, tout s'était bien déroulé et la cigale fraîchement sortie de sa nymphe avait fini par s'envoler.

Ce matin, toujours sur ce même acacia où ces insectes viennent en nombre effectuer leur métamorphose, les évènements ne se sont pas déroulés de la même façon.

Accrochée au tronc de l'arbre, la nymphe a déchiré son dos pour laisser sortir la cigale mais celle-ci a rencontré un problème qui l'a empêchée d'aller au bout du processus. Du coup, elle n'est qu'à moitié sortie de son enveloppe mais a eu le temps de changer de couleur ce qui montre qu'elle est restée dans cet état un certain nombre d'heures.

Les petites fourmis qui rôdent autour et qui se partagent le cadavre sont-elles à l'origine de cette métamorphose avortée ? Impossible de connaître la cause de ce décès prématuré!

23 juin 2010

Les cigales : enfin les voilà!

Cigales, vous êtes drôlement en retard cette année!

cigale.png

En 2009 les cigales étaient arrivées début juin et voilà que cette année elle se sont fait attendre! L'été est là officiellement depuis quelques jours et il nous manquait quelque chose, mais oui c'était trop calme, l'air ne résonnait pas des stridulations incessantes de nos chères chanteuses. Enfin les voilà, les premières se sont manifestées ce matin et je suis toute contente de les entendre.

Bien sûr, elles ne sont pas encore très nombreuses et leur chant n'est que sporadique mais d'ici quelques jours, le jardin va bruire et ce sera comme cela jusqu'à la fin du mois d'août ou au mieux au début du mois de septembre.

Ciel bien bleu, soleil et cigales : le trio gagnant de l'été est réuni dans le midi!

 

 

 

13 août 2009

Ton laurier-rose te donne du souci?

laurier-rose-png.png
"Regarde, j'ai des feuilles de laurier-rose partout sur la terrasse, c'est normal qu'il en perde autant en ce moment?

-Là, tu t'affoles un peu vite, il  se déleste de quelques feuilles ce n'est pas non plus la catastrophe, tu peux constater qu'il a encore un feuillage bien fourni. Les végétaux  à feuillage persistant perdent aussi leurs feuilles sauf qu'ils ne les perdent pas toutes en même temps, ça n'a rien d'inquiétant. Par contre, tu vois ces traces et cette suie noirâtre? Ton laurier-rose à des pucerons ou des cochenilles...voyons...bon, ce sont des pucerons, c'est un moindre mal, il va falloir que tu te débarrasses de ces petites bêtes car elles fatiquent ton laurier-rose.

Quoi???Utiliser un insecticide chimique? Ah non! Pense un peu aux dégâts qu'ils causent à la planète!Tu peux très bien venir à bout de ces bestioles par d'autres moyens.

Tiens, utilise du purin d'ortie ou de fougère, c'est efficace : tu fais macérer les feuilles d'une de ces plantes dans de l'eau et tu attends quelques jours, après tu fais des pulvérisations avec le purin dilué. Trop compliqué de trouver ces plantes? Bon, alors je te conseille l'eau savonneuse dans laquelle tu mettras un peu d'alcool à 90 degrés, cà au moins ce n'est pas difficile à trouver.

Allez, courage tu vas venir à bout de ces bestioles"

 

 

 

16 juin 2008

Rencontre dans le jardin...

409a6eaed50c9b3ba79849eeeed1abeb.png

Diner tout seul c'est bien triste se dit le petit coléoptère, mais il faut bien se nourrir alors il y va de bon coeur.

Soudain un compère arrive et le rejoint pour partager les agapes.

 Il est le bienvenu. Le criocère puisqu'il s'agit de lui est partageur. Pas besoin de se fâcher et de défendre sa pitance, il aime les pétales et il y en a tellement à son goût qu'il ne se tracasse pas.

ce6ac325229142da483b5bbff4c351a9.png

Les voilà tous les deux en train de s'empiffrer sur une autre fleur de ciste. Quand ils sont à plusieurs sur une plante vous pouvez être sûr qu'ils ne laissent pas grand chose.

Pas du tout effarouchés par ma présence, trop occupés par leur tâche, ils ne pensent pas à s'envoler et pour les déloger il faut vraiment y mettre du sien. Un rien paresseux, ils se laissent tomber dés qu'ils sentent un contact et si vous avez du  courage, vous n'avez plus qu'à les ramasser pour vous en débarrasser...

Je vais quand même vous donner un petit truc qui vous permettra de les tenir à l'écart de vos protégées : récupérez systématiquement le marc de café et mettez-le au pied de vos plantes, vous verrez c'est efficace.

 

29 mai 2008

Des scarabées au coeur des fleurs

2556929a994e03540accd8dff31f8f9c.png

Aux premiers rayons chauds du soleil ils sont là, parfois seuls, mais le plus souvent préssés les uns contre les autres, partageant le repas que constituent pour eux les fleurs du jardin. Ce matin la gaillarde n'avait pas son mot à dire, ils étaient plusieurs à piétiner son coeur et à s'empiffrer sans vergogne, d'ailleurs ils étaient tellement occupés qu'ils n'ont même pas fait attention à moi.

Certes ils ne sont pas farouches et il faut vraiment les bousculer pour qu'ils aillent voir ailleurs, mais c'est surtout que le moment des agapes est pour eux fondamental.

Eux : ce sont les oxythereas funesta, petits scarabées poilus dont la carapace noire est parsemée de taches blanches, c'est cela qui leur a valu leur surnom de drap mortuaire, drôle de surnom s'il en est!

dd7cfc8483b54d092bbc36442c3b8348.png
Bon, il faut savoir quand même que ces petites bêtes causent de gros dégâts dans les vergers quand ils arrivent en nombre car ils s'attaquent aux bourgeons des fleurs pour manger pistil et étamines. Au jardin, je les laisse vivre leur vie, bien sûr ils abiment les pétales qu'ils piétinent sans délicatesse mais ces scarabées disparaissent au mois de juin aprés la ponte alors... je les laisse profiter de leur brève vie au soleil. 

03 octobre 2006

REUNION DE GENDARMES

medium_dsc03660.jpg
On les surnomme comme cela à cause de leur couleur rouge et noire qui rappelle les uniformes d'antan, mais ils sont aussi appelés suisses, soldats ou cherche-midi. Ce dernier nom s'explique par le fait qu'ils adorent se prélasser sous les rayons du soleil.

Ils sont légion dans les jardins, avec une prédilection pour les tilleuls et les malvacées mais on les trouve aussi fréquemment sur les murs bien exposés. Ils se nourrissent d'insectes morts ou vivants, d'un peu de sève et de graines, ils ne font pas de dégâts mais indisposent le jardinier par leur seule présence et sont souvent détruits pour cela. Dommage car ces petits insectes ont un rôle de nettoyeur non négligeable.

Ceux de la photos ont été pris alors qu'ils profitaient du soleil matinal sur des boutons d'hibiscus syriacus.

Regardez bien leur dos, certains y voient le dessin d'un masque africain, moi j'y vois plutôt la tête d'un moustachu. Et vous?

12 septembre 2006

UNE BELLE SAUTERELLE

medium_dsc02908.2.jpg
Enfin je peux vous montrer une belle sauterelle ! J'en ai vu de superbes en photo sur certains blogs que j'aime bien, mais dans dans notre jardin par contre, jusqu'à présent, je n'avais aperçu que de petites sauterelles de couleur marron-clair d'un intérêt esthétique très relatif. Et puis ce matin, que vois-je sur mon datura? une magnifique sauterelle en habit à rayure! Reconnaissez qu'elle a de l'allure avec son abdomen dodu, ses grandes pattes et ses longues antennes. C'est une vorace qui saute et qui grimpe, elle était tellement occupée à avancer qu'elle ne s'est pas inquiétée et a continué son chemin comme si de rien n'était. Elle a même complaisamment joué les acrobates.
medium_dsc02910.jpg

Clic ,clic ... les photos sont prises et la sauterelle est déjà partie.
Bonne route, sauterelle, essaie d'aller faire un tour chez ma voisine, elle aussi a de belles plantes bien appétissantes!

07:45 Publié dans jardins | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : sauterelle, insecte, jardin

17 août 2006

UN PHASME PASSE...

medium_phasme1.jpg

Il était là, avec son allure de brindille, tranquillement installé sur une feuille d'iris.

Ce n'est pas un rapide, il se déplace lentement et revêt sa tenue de camouflage pour mieux tromper l'ennemi. Posé sur une feuille il est vert, s'il s'attarde sur une pierre il en prendra la couleur, de quoi détourner tous ceux qui voudraient en faire leur repas.

Laissons- le se promener, il ne fait que passer discrètement, si la sauterelle ne s'était pas posée non loin de lui, je ne l'aurais même pas vu!

04 juillet 2006

LA CETOINE DOREE, HANNETON DES ROSES

medium_cetoine1.jpg
Vous l'avez sûrement remarqué, ce beau coléoptère qui butine sur les fleurs au soleil.
Ceux que nous avons au jardin ont une superbe couleur vert métallique et leurs élytres ont des dessins blancs, mais on en trouve des bleutés, des cuivrés, des bruns..Ils affectionnent tout particulièrement les roses(d'où leur surnom) et surtout, j'ai pu le constater, les roses jaunes. Pourquoi? ça c'est une énigme...Mais on les voit aussi sur les fleurs de lilas, de troènes, de pyracanthas...et de spirées comme sur la photo.

En fait, ils font plus que butiner car ils mâchouillent l'intérieur des fleurs et les abîment quelque peu ce qui ennuie beaucoup les amateurs de roses!

C'est un insecte considéré comme utile, sa larve qui ressemble à un ver de hanneton, se nourrit de débris de bois et de feuilles contribuant ainsi à l'amélioration du compost.

La population de ces coléoptères serait en diminution, certains pays comme la Belgique les ont déclarés espèce protégée.