Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 juin 2012

Sachons apprécier les poireaux sauvages

poireaux,fleurs,legume,jardin

Ils poussent dans les talus et viennent tenir compagnie aux fleurs de mon jardin. Beaucoup passent sous la lame de la tondeuse mais ceux qui ont  la bonne idée de s'installer dans les massifs mènent leur vie et donnent une floraison qui ne dépare pas au milieu des plantes ornementales.

Ces poireaux sauvages, très communs dans la garrigue se mangent quand ils sont jeunes (en hiver) car ils sont alors très tendres, leur goût est  plus prononcé que les poireaux de culture et on peut réaliser avec eux de succulentes tartes ou de bonnes omelettes à moins qu'on ne préfére les déguster tout simplement en vinaigrette.

Qui dit floraison dit semis, je crois bien qu'il y aura toujours ces belles boules fleuries chez moi.

20 mai 2010

Quelques asphodèles bleues ...

asphodèle bleue.png

Cette année allez savoir pourquoi elles sont nombreuses à fleurir au fond du jardin, j'avais fini par me demander si j'allais garder ces touffes de feuilles qui ne contribuaient pas beaucoup au décor! Mais oui, finalement les hampes se sont décidées à apparaître et ça valait la peine d'être patiente car ces fleurs sont originales. Portées par de longues tiges, les fleurs regroupées en épis s'ouvrent progressivement du bas vers le haut et cela tout en finesse.

Les asphodèles que l'on rencontre le plus couramment dans la nature sont blanches ou jaunes, celles-ci sont bleues lavande mais leurs fleurs veinées sont plus petites que leurs congénères, qu'importe,elles me plaisent beaucoup.

Ces plantes ont une particularité intéressante, leur bulbe résiste aux incendies, pas étonnant qu'elles soient si présentes dans le midi!

29 mai 2009

Parties à la cueillette du thym sauvage

Nous voilà parties toutes les quatre pour une petite balade dans la nature environnante afin de ramenez du thym. Ici il pousse partout y compris en bordure des chemins mais chez mes amies, en Auvergne, le thym ne se trouve guère que dans les jardins.

Bien sûr nous papotons joyeusement mais cela ne m'empêche pas de repérer quelques plantes à photographier, et ainsi, nous découvrons quelques orchis timidement cachées dans les herbes.

 

orchis.png

Quand on ne les connait pas, c'est sûr, on passe à côté d'elles, il faut toujours avoir l'oeil en alerte et guetter lamoindre tâche de couleur.

bragalou.png

Le bragalou avec ses petites fleurs bleues est plus facile à trouver car il forme de belles touffes, c'est une plante aux feuilles si fines qu'on dirait des tiges bien dressées. Mes amies ne le connaissaient pas, et pour cause, c'est vraiment une plante de garrigue.

euphorbe.png

Elles seraient aussi passées à côté de l'euphorbe sans la remarqer si elles ne m'avaient vue me baisser pour prendre une photo, pourtant elle valait la peine qu'on s'interesse à elle!

salsifis austral1.png

Quelques salsifis austral attirent notre attention, les fleurs sont originales et les boules de graines ont une légèreté incroyable, elles sont étonnantes sous la lumière de cette fin d'aprés midi, nous voilà toutes admiratives.

genêts.png

Les genêts sont partout, ceux-là sont bien connus et je sais qu'en Auvergne cette plante est trés présente, laissons-les et admirons plutôt les scabieuses au joli ton mauve.

scabieuses.png

Et le thym? Bien sûr que nous en avons trouvé, il est en fleurs en ce moment et donc se repère facilement, la cueillette a été bonne et nous sommes revenues avec un sac plein de petits rameaux....qu'elles ont oubié au moment de partir.

thym.png

Me voilà maintenant avec du thym pour des mois et des mois....

 

18 février 2009

La garrigue se réveille tout doucement...

soucis sauvage1.png

Parties faire un tour dans la garrigue avec nos appareil photos, Laurette et moi sommes revenues un peu dépitées de n'avoir pas pu photographier beaucoup de plantes! La nature est encore endormie, même si les premiers signes de l'approche du printemps sont présents. En fait les grandes graminées sont toujours sèches mais leurs plumeaux qui bougent au vent sont interéssant, à part ça, les soucis sauvages sont de retour et forment des taches de couleur qui renforcent le blancs des fleurs de roquettes omnoprésentes.

roquette.png

Quelques fleurs de coronilles bravent courageusement le mistral qui souffle, bientôt quand elles seront toutes écloses, leur parfum envahira la garrigue et là, je vous assure qu'il ne faudra pas rater ça!

13 février 2008

Premiers iris...

a7c5b6cd0cde6bd95e1ed5eac7a9fef9.jpg

Les plus petits émergent timidement des herbes sur le bord des fossés, les plus grands se dressent fièrement et offrent leur violet profond.

Voilà, la garrigue commence à prendre ses couleurs printanières : le bleu et le violet des iris cotoient le jaune des coronilles qui elles aussi se réveillent. Période magique où l'on voit la nature sortir de sa torpeur et où l'on se dit que les beaux jours ne vont pas tarder.

94530cedddf960df6f2bcc344694a410.png
Bientôt d'autres floraisons, d'autres senteurs...

26 août 2006

BON WEEK END

Un chardon photographié dans la garrigue nîmoise et des butineuses en plein travail.

medium_dsc02655.jpg

02 juillet 2006

BON DIMANCHE

Les plantes les plus banales peuvent, une fois en fleurs nous étonner grandement.Les poireaux sauvages en pleine floraison en sont la démonstration.La photo a été prise par Laurette le long d'un chemin.

medium_pict0225.3.jpg

15 avril 2006

Bon week end à tous

medium_fleur_sauvage1.3.jpg