Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 novembre 2010

Ces eucapyptus qui nous enchantent

eucalyptus.png

Le vent léger nous apportait des fragances bien agréables, nous n'avons pas mis longtemps à découvrir l'origine de ce parfum : il venait des euclyptus très présent dans ce bout de terre sauvage situé près de Fréjus.

Ces arbres ornementaux sont interessants : d'abord leur feuillage est persistant et change  d'aspect en vieillant ( d'arrondies les feuilles deviennent longues) , la floraison est légère et les fruits qui suivent et qui ressemblent à des capsules sont plutôt décoratives. Même le tronc de cet arbre est attrayant avec son écorce qui se détache et qui retombe en grands lambeaux lui donnant un petit air étrange.

Planté en pleine terre dans de bonnes conditions, l'eucalyptus devient très grand mais malheureusement il ne supporte pas le grand froid et -10 (froid sec) est la limite qu'il ne peut dépasser. Dommage pour tous ceux qui aimeraient avoir cet arbre chez eux? Mais non, il est possible de le cultiver dans un grand bac que l'on rentre en serre froide (véranda par exemple) mais dans ce cas bien sûr il ne faut pas compter obtenir une floraison !

07 novembre 2010

Faites de la gelée d'arbouses

arbouses.png

Vous avez vu comme les arbousiers sont beaux en ce moment? Chargés de fruits rouges qui ne demandent qu'à être cueillis, ils sont présents un peu partout dans la garrigue où ils se plaisent. Ils y trouvent des terres bien drainées, du soleil et sont parfaitement adaptés à ce milieu. Ce sont des arbres décoratifs avec un beau feuillage  persistant et leurs fleurs blanches en forme de clochettes qui côtoient les fruits formés l'année précedente : un beau spectacle!

Lorsque les arbouses sont bien rouges, on peut les cueillir et préparer gelée ou confiture.

Au cours d'une balade allez donc cueillir 3 kg d'arbouses mûres, lavez- les délicatement et laissez-les reposer avec 2,5 kg de sucre pendant une nuit. Le lendemain, ajoutez le jus de 2 citrons et faites cuire pendant une bonne heure , jusqu'à obtenir un perlé.

Avant de mettre en pot, si vous craignez les petits grains qui crissent sous la dent, passez le tout au chinois, vous obtiendrez une consistance très douce.

14 mai 2010

Le melia azeradach se plait dans le midi

melia.png

L'avez-vous déjà vu cet arbre au feuillage découpé et à l'abondante  floraison mauve ? Si vous habitez dans le sud, vous n'avez pas pu le rater car il est  très présent dans nos villes où il orne les avenues et ombrage les parkings.Voilà un arbre qui m'a intriguée la première fois que je l'ai vu : en plein hiver ces fruits semblent passés à la bombe or et au moment de Noël c'est assez magique.

melia2.png

En ce moment les melias azeradach  sont en fleurs, de jolies fleurs très odorantes qui cohabitent avec les grappes de fruits dorés qui ont passé tout l'hiver sur l'arbre et qui commencent à tomber. Mais, autant les fleurs de cet arbre sentent bon autant leurs fruits dégagent une odeur désagréable quand ils sont écrasés au sol!

Le melia azedarach est un sujet qui aime les climats doux, il ne résiste pas aux périodes de fort gel et se cantonne donc dans le midi et le long de la façade atlantique; là où il se plait, il pousse bien et a même une croissance très rapide. A part cette intolérance au froid, cet arbre ne necessite pas beaucoup de soins , il a juste besoin d'être arrosé régulièrement.

21 octobre 2009

Confiture d'azeroles : la recette

azeroles.png

L'azerolier est un arbre du sud que j'ai la chance d'avoir dans le jardin. Si vous vous baladez dans la garrigue, vous allez le  rencontrer facilement. En ce moment, il porte une multitude de baies rouges avec lesquelles on peut réaliser une savoureuse confiture.

Avis aux amateurs, allez les ramasser et mettez-vous au travail car c'est quand même une confiture qui ne se fait pas en 5 mn, mais le résultat est là, alors...

 

Commencez par bien laver les fruits,  mettez-les dans une grande cocotte et recouvrez-les d'eau.

Faites cuire à feu moyen . Comptez 1 h de cuisson, il faut que les fruits deviennent mous et qu'ils éclatent quand vous les pressez.

Laissez refroidir puis enlevez un peu de jus (il faut que le liquide se retrouve un peu sous la surface des fruits), réservez-le.

Après vous être soigneusement lavé les mains, malaxez bien l'ensemble de façon à écraser les baies.

Une fois cela effectué, prenez un morceau de tulle, il va vous servir à extraire la pulpe des fruits. Posez une louche de baies cuites dans le tulle et pressez fortement, les petits noyaux et la peau vont rester dans le tissu et vous pourrez les jeter. Procédez ainsi jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de fruits dans la cocotte.

Pesez la pulpe obtenue ( si elle vous parait trop épaisse rajoutez du jus) ajoutez la moitié du poids obtenu en sucre (ex pour 3kg de pulpe + jus mettez 1,5kg de sucre)

Remuez bien et faites cuire jusqu'à ce que la confiture forme une perle quand vous laissez tomber une goutte dans une soucoupe.

Mettez dans des pots que vous retournez tout de suite pour une meilleure conservation.

17 novembre 2008

Kakis: à consommer bien mûrs...

 

un kaki.png

J'ai cueilli quelques beaux kakis mais je crois bien que j'ai vu trop grand car je me demande bien maintenant quoi faire de tous ces fruits! Confiture? Mousse? Non, tout compte fait je vais opter pour la compote!

Les kakis, fruits du plaqueminier doivent être consommés bien mûrs. ils sont à maturité quand la peau prend une belle couleur orange vif, la chair est alors tendre et sucrée. Ils peuvent finir de mûrir à la maison, dans un endroit frais, ou bien rester sur l'arbre où le froid leur sera bénéfique car ils seront alors blets.

Les kakis ont une douce saveur, mais il faut absolument enlever toute la peau qui est trés acre et qui laisse dans la bouche un goût désagréable. Dans certains fruits, vous trouverez quelques gros pépins, mais tous n'en ont pas.

Pour préparer ma compote, j'ai soigneusement pelé les fruits et je les ai coupés en morceaux afin de les faire cuire doucement avec quelques quartiers d'orange finement émincés et le jus d'un citron. La cuisson est assez rapide ( 15 mn), les kakis en cuisant s'écrasent et donnent une bonne compote. Je n'ai pas mis de sucre car ces fruits quand ils sont bien mûrs, en contiennent déjà beaucoup.

19 août 2007

UNE ETRANGE CURCUBITACEE

medium_calebasse_fleur.jpg

Allez,  pour une fois je vous laisse deviner!

C'est une plante herbacée d'origine tropicale mais qui pousse bien chez nousen tant qu'annuelle. Elle se sème en godets au printemps puis se repique fin mai dans une terre riche et fertile. De l'eau? Oui c'est une gourmande, ne la privez pas d'arrosages , elle pousse très vite et a besoin d'être soutenue dans son effort. Les fleurs qui apparaissent sont toutes blanches, les fruits qui leur succèdent sont comestibles (à cuisiner comme les courgettes) mais ce n'est pas la seule utilisation qui en est faite. 

Les fruits secs de cette curcubitacée servent à faire des gourdes, des récipients  et des ustensiles de cuisine, et cela depuis l'antiquité.

Vous avez trouvé? Bien sûr cette plante est une calebasse!