Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 avril 2010

Soignons nos lilas pour pouvoir profiter de leur floraison parfumée

lilas4.png

Dans le jardin, ce sont les lilas à fleurs blanches qui ouvrent le bal, leur floraison est bien plus brève que celles des lilas mauves mais je l'attends toujours avec grande impatience car j'adore le parfum de ces fleurs. L'année dernière, dans un bosquet, certains pieds étaient maladifs,  quelques  branches étaient desséchées et en y regardant de plus près, j'avais vu des petits trous sur les tiges, j'avais donc décidé de recéper les sujets atteints.

Ces trous percés dans le bois sont  le signe de la présence de la sésie, un insecte ravageur dont la femelle pond sous l'écorce de certains arbres ou arbuste dont les lilas. Ce sont les larves qui creusent les galeries dans le bois ce qui entraînent le dépérissement des branches atteintes. A titre curatif il faut utiliser un insecticide mais le mieux est de prévenir ce type de problème en coupant régulièrement les tiges anciennes car ce sont elles qui sont concernées. Ces lilas sont en parfaite santé ce printemps mais bien sûr la floraison de ceux qui ont été taillés aussi sévèrement n'est pas au rendez-vous, d'où l'intérêt de ne pas tout recéper la même année.

Cette opération doit rester occasionnelle mais après la floraison par contre il est bon de raccourcir un peu les rameaux qui ont porté les fleurs. Si vous faites de nombreux bouquets la taille en sera simplifiée :une raison supplémentaire de ne pas se priver pour en garnir nos vases.

lilas5.png

Je coupe rarement les fleurs du jardin pour en faire des bouquets car je préfère les voir vivantes à l'extérieur mais le lilas fait exception, d'une part parce que son parfum me ravit et d'autre part parce que ces arbustes sont tellement florifères que le prélèvement effectué ne se voit même pas.

 

14 mars 2009

La petite fille et l'anémone

anémones.png

Entrée hier aprés midi dans une jardinerie pour aller chercher une plante à offrir, je trainais bien sûr en m'arrêtant devant toutes ces plantes annonciatrices des beaux jours. Une petite fille choisissait une anémone et hésitait beaucoup. Les rouges sont tellement belles mais les blanches, les roses et les mauves aussi! J'avais fait mon choix et je suis repartie alors qu'elle était encore indécise devant les pots d'anémones.

Décidement, les choix sont difficiles à faire à tout age.

anémones2.png


Petite fille, il faudra t'occuper de ton anémone, alors voici quelques conseils.

Celle que tu as choisie va fleurir encore plusieurs semaines donc plante-là en pleine terre elle y sera bien si cette dernière est bien drainée car ce que craint l'anémone ce sont les sols trop humides qui font pourrir ses racines. Trouve-lui un emplacement ensoleillé ou à mi-ombre et ne la laisse pas mourir de soif. Cet hiver il faudra que tu la protèges du froid avec un bon paillage mais si tu peux, déterre le tubercule et entrepose-le dans un endroit sec et hors gel.

Voilà, tu n'as plus qu'à suivre tous ces conseils et tout ira bien pour ta plante.

21 mai 2008

Une fleur extraordinaire, dites-vous?

ce9d7dc1d65db7e7d7c4c85d95d7dd15.png

Je ne les avais pas vues! Mais oui, c'est vrai je vous assure qu'elle se fondaient dans le feuillage et que je suis tombée dessus par hasard. J'avais bien repéré qu'il s'agissait d'un tulipier de Virginie vu que ses feuilles ont une découpe particulière mais je n'avais pas vu les fleurs tellement leurs pétales tiraient sur le vert. Heureusement le coeur de chacune est cerné de orange et finalement c'est cette couleur qui a attiré mon regard.

1a9c370bdb3845eeb71538fada71c5ee.png

Voilà une fleur étonnante, discrète et d'une beauté indéniable. Elle se transforme en un gros fruit dont les graines peuvent être semées pour obtenir un nouveau sujet.

Vous voulez tenter l'expérience? Faites un mélange de sable et de terre et mettez-y les graines que vous aurez récupérées, les plantules devront être repiquées et grandiront assez vite mais ne comptez pas avoir une floraison rapide : le tulipier de Virginie nous fait patienter quelques années avant de nous offrir sa floraison.

13 mars 2007

MON JARDIN, DES QUE LE PRINTEMPS REVIENT...

La lumière a changé, le fond de l'air est tout en douceur, nul doute, le printemps est à nos portes et le jardin en est tranformé. L'hiver qui a été particulièrement clément ne l'a pas beaucoup malmené et c'est maintenant un réel plaisir de le voir en pleine renaissance.

medium_coronille.JPG

Les coronilles croulent sous leurs branches lourdement chargées de fleurs et embaument, les bulbeuses font leur spectacle en tapis de couleurs, les iberis sont là bien sûr offrant leur blancheur immaculée et l'amandier si précoce qui finit sa floraison laisse les pétales de ses fleurs s'envoler au vent.

medium_fleurs_d_amandier.2.jpg

Je ne me lasse pas de parcourir le jardin, de le redécouvrir. Tiens, prés du mur du fond, cachées dans les herbes les orchidées "purpurea" se sont épanouies et les soucis sauvages font de larges taches, ils ont échappé à la tondeuse mais ce n'est qu'un sursis...dommage, je les aime bien mais il va quand même falloir couper l'herbe qui a poussé.


medium_giroflee_mauve.jpg

La rocaille n'est pas en reste, les pervenches, les sédums jaunes sont au rendez-vous et les giroflées sont toutes pimpantes. Et les iris ? Ah quand même, j'en découvre quelques-uns en fleurs, mais les autres se reposent encore, ils prennent leur temps cette annéee !

Voilà les forsythias qui débutent leur floraison alors que les lauriers-tin sont dans toute leur splendeur...je n'ai pas fait tout le tour de toutes les plantations, mais que c'est agréable de voir la nature se réveiller avec autant d'entrain !

medium_laurier-tin.jpg

Au milieu de l'allée, je découvre trois petites pensées qui se sont semées dans le gravier, elles ne peuvent pas rester là, elles se feraient piétiner. je vais les installer dans la jardinière avec les primevères, elles se tiendront compagnie.

medium_primeveres_rouges.jpg

Je fais l'état de tout ce qu'il faudra faire: tailler, biner les rosiers, semer quelques annuelles, préparer les floraisons estivales en mettant en place quelques plantes en godets. Ce n'est pas le travail qui manque à l'arrivée du printemps, d'ailleurs, je vais de ce pas attraper mon sécateur et me mettre à l'ouvrage !

Bonne journée printanière.