Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 septembre 2006

LE SCORPION MEDITERRANEEN


Il était là sous un pot de fleurs et, peureux tentait une fuite! Il a fallu ruser pour pouvoir le photographier. Un petit pot vide l'a maintenu prisonnier le temps qu'il se calme, mais une fois libéré il a vite réagi, s'enfuyant en traînant avec sa pince une guirlande de petits sépales séchés.
Se tenir prêt, être rapide, prendre les photos en rafale pendant qu'il s'échappe...ouf, voilà la photo réalisée.
medium_scorpion4.jpg

Le scorpion est un animal de la famille des arachnides, il vit sur terre depuis plus de 400 millions d'années. L'espèce que nous avons ici est inoffensive, il s'agit du petit scorpion noir dont la piqûre est douloureuse mais pas dangereuse. Il est très présent dans la région et rentre même dans les maisons, on dit de lui que c'est le scorpion des villes. La journée il se cache et sort la nuit pour se nourrir d'insectes et d'araignées. Avant d'attraper sa proie avec ses grosses pinces, il lui injecte le venin situé dans sa queue pour l'immobiliser.

Quelle résistance aux aléas de la vie! Il résiste à presque tout, chaleur, radiations, manque de nourriture, il est d'ailleurs capable de rester plusieurs mois sans manger .

Il se plaît dans le sud où il trouve ce qui lui convient, des terrains secs, de la chaleur. Dans la région de Montpellier il y a une variété de scorpions de couleur jaune qui vit dans la garrigue, il sont plus grands que les noirs (5 à 7 cm contre 3 à 5 cm) et leur piqûre plus douloureuse peut entraîner certaines complications.

Attention quand vous soulevez les cailloux!

27 juin 2006

LES CIGALES,CONCERTISTES DU MIDI

C'est le grand sujet de la mi-juin .Elles sont là? Pas encore arrivées? Mais que font elles ?Cette année elles sont plutôt en avance, j'ai entendu la première le 15 juin alors que bien souvent je ne les entends que vers le 20 juin .

En ce moment elles sortent de terre après quelques années passées sous terre à l'état de larve. Quand elle s'extrait de sa cachette souterraine, la nymphe(*) ressemble à l'adulte.

medium_dsc02792.3.jpg

Elle creuse un petit tunnel pour revenir à la surface, s'accroche à une tige ou à un tronc, y grimpe et s'agrippe pour effectuer sa métamorphose.
medium_dsc02798.2.jpg
La peau qu'elle doit quitter se fend sur le dos(*) et la cigale sort doucement, elle est alors de couleur verte.Une fois tout son corps à l'air libre, elle attend que le soleil la sèche, prend une couleur marron -gris, puis étend ses ailes et prend son envol.
C'est le mâle qui chante, la femelle se contente de l'écouter. Ayant atteint leur état adulte, les cigales doivent se reproduire, c'est le but de leur vie aérienne qui est courte et ne dure que le temps de l'été. Elles ont une prédilection pour la végétation locale ( les pins, les oliviers, les ornes, les amandiers..) dans laquelle elles trouvent leur nourriture (elles disposent d'un rostre qui leur permet de transpercer l'écorce et d'aspirer la sève du végétal sans lui causer de dommage)
En juillet la femelle pond sous l'écorce des arbres et les petites larves creusent des galeries dans le sol pour s'enfoncer sous terre bien à l'abri , à 80 cm de la surface.
Un nouveau cycle commence
(*)C'est assez rare de trouver une nymphe, celle-ci a été photographiée après avoir été débusquée par notre petite chatte Cajou.
(*) les mues sont faciles à trouver en ce moment dans le jardin, il y en a sur les grands herbes sèches, sur le tronc de l'accacia...