Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 mars 2006

L'ENTRETIEN DU BASSIN

Gros travail en perspective : le nettoyage du bassin. Depuis 2 semaines je recule devant la tâche, un jour il fait trop froid, un autre il y a trop de vent...tous les prétextes sont bons ! Aujourd'hui je m'y mets, les nénuphars commencent à sortir leurs feuilles, il est temps d'intervenir.

medium_bassin6.jpg


Je vais commencer par enlever toutes les tiges mortes de papyrus, et ôter tous les végétaux qui n'ont pas survécu au froid.

Certaines plantes oxygénatrices ne sont pas mortes et le myriophyllum si efficace a bien résisté.La plupart doivent être remises proprement en pots et de nouveau immergées.Il va quand même falloir en racheter quelques unes car le froid a fait des dégâts et c'est en grande partie grâce à elles que l'eau reste claire .Pour le moment elle est  limpide mais s'il se met à faire chaud les algues vont vite arriver.

Le plus dur est d'ôter une couche de la vase qui est au fond et qui s'est accumulée. J'aurais dû le faire à l'automne mais le froid m'a pris de court ! Je n'enlève qu'une petite couche car la vase contient des micro-organismes qui font partie de la vie du bassin.

Il y a beaucoup de larves de libellules au fond ,difficile d'imaginer que ces petites choses grisâtres vont devenir de si beaux insectes.En tous cas,elles méritent une note à elles toutes seules, on en reparlera .

Je profite de l'opération nettoyage pour prélever quelques éclats de souches de nénuphars afin de faire des boutures qui feront le bonheur de mes amies.La souche est très dure, pas facile à couper surtout que je travaille en équilibre sur les gros cailloux et que je n'aimerai pas du tout me retrouver dans l'eau !

Voilà, je suis contente d'avoir terminé! Il me reste juste à rajouter de l'eau pour que le bassin retrouve une belle allure.

j'ai dû perturber les premières grenouilles mais elles ne sont pas encore nombreuses, je n'en ai vu que quatre. Les autres ne vont pas tarder, pour le moment elles se cachent encore, tout comme les poissons d'ailleurs !