Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 mai 2011

Et si on divisait les nénuphars?

nénuphars,plante aquatique,bassin,jardin

 Qu'ils sont vigoureux ces nymphéas! Chaque rhizome se développe, finit par déborder du pot  et former une imposante masse compacte. La partie aérienne s'étale toujours un peu plus et recouvre toute la surface du bassin empêchant les échanges nécessaires à son bon équilibre. Il faut agir et  les diviser.

C'est un travail difficile car les rhizomes âgés sont durs et il n'est pas aisé de les casser pour obtenir plusieurs morceaux. Une année il avait fallu que j'utilise un gros couteau à dent de scie pour faire cette opération! Avant cela il avait fallu sortir la souche de l'eau et cela n'avait pas été une mince affaire...

Cette opération de division permet de faire à bon compte de nombreuses boutures. Les tronçons destinés à devenir de nouveaux pieds doivent avoir des racines et des pousses et  les parties abîmées doivent être enlevées: voilà pour l'indispensable.

Les morceaux de rhizome ainsi préparés sont à replanter dans des contenants dont on recouvre la surface de graviers avant de les remettre dans l'eau .

11 juin 2010

Petite visite au bassin du jardin

nenuphar.png

Les iris jaunes ont fini leur floraison mais le bassin n'est pas triste pour autant. Comme tous les ans les nénuphars jouent les stars et c'est vrai que sans eux le point d'eau serait sûrement moins attractif. Les papyrus qui restent toute l'année les pieds dans l'eau et qui résistent vaille que vaille aux hivers m'ont fait une petite peur cette année, ils ont tardé à repartir et pendant un temps j'ai bien cru que j'allais devoir me faire à leur disparition. Mais non,  il a fallu couper toutes les tiges séchées mais les jeunes pousses ont bien grandi et  les nouvelles touffes sont impressionnantes.

 

jussie.png

L'année dernière la jussie avait envahit toute la surface de l'eau, j'étais intervenue de façon sévère pour en enlever le plus possible mais cette plante est tenace et s'incruste : le moindre petit bout de tige s'enracine et c'est vraiment une histoire sans fin! Dommage car par ailleurs, ses fleurs jaunes sont très jolies.

 

myriophyllum1.png

Depuis 4 ans , le myriophyllum s'est étalé et forme un large coussin le long des bords, tant mieux, celui-là je suis contente de le voir se développer car il purifie l'eau.


pesse d'eau 1.png

Quant aux  pesses d'eau, elles sont très résistantes et ne craignent pas le froid, elles sont donc toujours présentes. Ces plantes (de leur vrai nom hippuris vulgaris) ressemblent à de petits confères dressés et se faufilent entre les gros cailloux à moitié immergés, elles donnent de l'originalité à l'ensemble.

Bref, côté végétation le bassin va bien.  Le gros problème réside dans le fait que tous mes poissons rouges ont tous disparus! Mais où sont-ils passés? Mystère! Chats? Hérons? Allez donc savoir quel animal a pu venir festoyer ici! En attendant d'en installer quelques-uns, je me contente d'aller rendre visite aux grenouilles qui elles, sont nombreuses et bien bruyantes...

04 mai 2009

Un mini bassin à poissons?

bassin.png

Venue me rendre visite, mon amie est contemplative devant le bassin où les iris jaunes sont tous en fleurs. Les nénuphars poussent, les myriophyllims indispensables à la bonne oxygénation de l'eau ont envahis tout un coin du bassin...Les petits poissons s'en donnent à coeur joie pendant que les grenouilles qui ont plongé à notre arrivée, refont discrètement surface.

"Qu'est ce que c'est agréable. Dommage que mon jardin soit si petit!

-Pourquoi est- ce que tu ne te crées pas un mini bassin? Il te suffit d'un vieux tonneau découpé à moitié ou d'un grand bac , c'est suffisant.

-ah bon t'es sûre?

-Mais oui, par précaution tu mets une bâche à bassin dans ton bac, comme ça tu n'auras pas de problème d'étancheité.  Aprés, tu installes un pied de nénuphar au fond et tu poses un gros caillou sur lequel tu mets un pot de myriophyllum et un petit papyrus. Voilà, tu n'as plus qu'à le remplir d'eau. Pour compléter le tout, laisse quelques jacinthes d'eau flotter à la surface et dans quelques jours quand l'eau aura un peu stagné tu pourras y lacher quelques petits poissons rouges.

Alors, tu es partante pour cette réalisation? Je viens t'aider!"

 

20 juillet 2008

Quelle histoire!

a7470944e6ca4f317a7cdbc61f4fc6db.jpg
Que faire en cette fin de dimanche? Tiens une idée, je vais nettoyer mon bassin, il y a quelques algues qui s'accrochent aux plantes et surtout la végétation a pris le dessus.
Hop, je chausse les bottes, pas question de faire comme ma voisine qui a nettoyé le sien pieds nus. J'imagine trop la faune qui grouille au fond de l'eau : vers, larves de libellules, têtards, sans oublier les poissons et les grenouilles qui ont dû lui caresser les mollets!
Parlons grenouille justement. Dans son ardeur au nettoyage ma sympathique voisine est tombée les deux pieds joints dans le trou aménagé au fond du bassin pour que les poissons puissent s'y abriter en hiver.
 Une qui a été surprise c'est l'habitante des lieux : une grenouille paniquée de voir une telle intrusion dans son domaine. Devant le danger, la meilleure solution est peut-être la fuite aussi ni une ni deux, la petite bête a sauté hors du bassin  et fait quelques bonds pour aller voir dans la piscine si c'était plus calme. Sûr qu'elle a dû trouver l'eau bien claire mais je ne pense pas que le chlore lui ait plu, n'importe, elle n'y est pas restée longtemps, elle a vite été repêchée et est retournée dans son petit paradis!
Bon ce n'est pas tout, je papote avec vous mais pendant ce temps-là le travail ne se fait pas. Allez courage Eve, le bassin t'attend.

14 septembre 2006

LES NYMPHEAS, FLEURS DE SERENITE

medium_nenuphar.jpg
Avant l'heure c'est trop tôt, après l'heure c'est trop tard! Si sous voulez admirer leurs fleurs  bien épanouies, il faut respecter leurs horaires car les nymphéas  ouvrent leurs pétales seulement du milieu de la matinée à la fin de l'après midi .

C'est une plante qui décore superbement toute pièce d'eau, pas besoin d'avoir un grand bassin pour l'adopter, il suffit de choisir la variété adaptée et de l'installer en eau calme.
Pour le planter, prévoyez un contenant suffisamment grand, installez- le au fond du bassin et calez-le avec des gros cailloux , Les nymphéas poussent vite et garnissent rapidement la surface de l'eau si ils ont du soleil et si ils bénéficient d'assez de profondeur d'eau ( en moyenne 30 à à 50 cm mais plus pour les plus grands).Tous les 3 ans il faut diviser la souche qui devient imposante, on peut en profiter pour prélever de petits pieds qui reprendront facilement un fois immergés. Cette opération s'effectue quand la plante est en pleine végétation et elle redemarre très vite.

Des blancs- rosés aux roses- rouges ils sont irremplaçable dans un bassin .

05 avril 2006

LE GRAND RETOUR DES GRENOUILLES

Pas facile de prendre les grenouilles en photo, elles plongent au moindre bruissement. J'étais sur le point d'y renoncer pour illustrer ma note, il a fallu toute la patience de mon mari pour arriver à avoir enfin un joli cliché de ce petit batracien.


medium_petit_grenouille.jpg

Tous les ans elles sont là avec l'arrivée des beaux jours.Le cri du mâle a pour but d'attirer les femelles et s'entend de fort loin.On ne sait pas pourquoi, mais on a constaté que certains sons comme ceux des tondeuses, des cyclos ou des avions, les faisaient crier encore plus fort. Bizarre... on dirait qu'elles veulent couvrir ces bruits de leurs cris ,peut-être qu'elles se sentent agressées et que c'est pour elles une façon de se défendre.La question reste posée!

Les femelles pondent dans l'eau d'énormes quantités d'oeufs qui deviendront des têtards.Enfin,s'ils ont de la chance. Très peu d'entre eux arriveront au stade final de la transformation, ils sont en effet la proie de nombreux prédateurs et des grenouilles elles mêmes qui pratiquent le cannibalisme .

Les jardiniers aiment bien ces petits animaux carnivores qui se régalent d'insectes divers, de limaces, de vers et d'araignées .Tout comme leurs cousins les crapauds, ce sont de vrais "nettoyeurs " de parasites.

Voilà nos grenouilles bien installées dans le bassin et prêtes pour les concerts qu'elles nous donnent plusieurs fois par jour.Leurs coassements sont très variés, à chacun le sien, il y a le ténor, le baryton,la voix de basse , les choeurs... Bref, une chorale au grand complet . Pour que vous puissiez en profiter je vous ai mis un podcast .

Ecoutez- le, vous allez voir qu'il y a une super ambiance dans le jardin!

podcast