Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 avril 2011

Les lilas : trop brève floraison printanière

 

lilas,fleurs,arbuste,printemps

Huit jours d'absence et voilà qu'à mon retour, je retrouve les lilas quasiment défleuris alors que je les avais laissés avec les panicules juste en boutons.  Quelle floraison éclair cette année, j'aurais aimé savourer plus longtemps leur merveilleux parfum!

Ceux qui sont installés dans le jardin forment des bosquets ou servent de haie, du coup ils drageonnent et se multiplient à volonté. Si vous voulez que votre lilas garde sa forme d'arbuste ce qui est souvent le cas quand il est planté en isolé, pensez à enlever systématiquement tous les rejets qui poussent à la base du tronc.

La taille? L'année dernière j'avais coupé à ras de sol les pieds les plus vieux, ils étaient victimes de larves de sésie ( un papillon)  qui avaient creusé des trous dans l'écorce et pénétré au coeur du bois, cela  avait causé de graves dégâts.  Cette année, je n'ai pas  de grands soins à apporter à ces arbustes .

Si de votre côté vous voulez les tailler, faites-le juste après la floraison car sinon l'année prochaine vous n'aurez pas de fleurs (les bourgeons floraux du printemps prochain sont prêts dés le mois de juin). Coupez seulement les panicules fanées, c'est amplement suffisant. Mais les vôtres débutent peut-être leur floraison, vous avez encore le temps d'en profiter avant d'intervenir.

03 novembre 2010

Belle floraison automnale : le tecoma capensis

tecoma.png

L'arbuste était accoté à un mur et je l'ai tout de suite repéré  dans ce jardin du sud baigné dans la lumière automnale d'une fin de journée. Fleurs de couleur vive et flamboyante, feuillles pennées bien vertes portées par des tiges souples, le tecoma capensis a tout pour plaire mais vous ne pourrez le planter à l'extérieur que si vous habitez dans une zone à climat doux  car cet arbuste craint le gel.

Si vous voulez quand même adopter cette bignone du Cap, installez-la dans une véranda pour qu'elle y soit protégée du froid pendant l'hiver. En été elle apprécie d'être dehors, au soleil et aime recevoir des arrosages réguliers mais attention, ne la noyez pas et ne la laissez pas dans un substrat mal drainé, elle ne s'en remettrait pas.

09 juillet 2010

Pensons au troène

troene.png

Comment ce troène est-il arrivé dans le jardin? Je ne sais pas mais ce qui est sûr c'est qu'il s'y est invité car je ne l'ai pas planté! Il est bien installé maintenant et restera là.  Ma foi, il a bien fait d'élire domicile ici, son feuillage persistant est agréable en hiver et en ce moment il embaume avec ses grappes de fleurs blanches-crème qui attirent les abeilles. Après la floraison apparaitront les petits fruits ronds, qui deviendront noirs en mûrissant, les oiseaux en raffolent et s'en nourrissent tout l'hiver.

Si vous voulez composer une haie avec des troènes ou tout simplement en installer un dans un coin de votre jardin, sachez que cet arbre de taille modeste (3m quand il est adulte) est peu exigeant sur la nature du sol et il supporte même le calcaire, ce qui est loin d'être le cas pour de nombreux végétaux. Il se taille bien, est peu sujet aux maladies et se marie facilement à d'autres arbustes pour former de belles haies libres.

Franchement, c'est un sujet auquel il faut penser quand on aime les arbustes décoratifs toute l'année.

08 mai 2010

Les lauriers-tin et les micocouliers se ressèment si facilement...

laurier-tin.png

Incroyable comme les lauriers-tin ont la possibilité de pousser un peu partout! Chaque année c'est la même histoire, il faut que je les enlève des pots de fleurs qu'ils squattent sans état d'âme! Remarquez, ils ne  sont pas les seuls car les micolouliers leurs tiennent compagnie, ceux-là sont champions toutes catégories pour ce qui est de la levée de leurs graines.  Potées, jardinières et massifs situés à proximité de ces arbres sont envahis et en ce moment le nettoyage est sévère, il faut enlever tous ces petits plants indésirables pour éviter qu'ils ne s'imposent. La nature a parfois une exubérante envie de s'étendre!

Les lauriers-tin sont des arbustes intéressants : ils ont une belle floraison et des baies bleu-métallique qui leur permettent d'être attractif toute l'année.  Ils constituent des bosquets naturels et se mêlent à d'autres arbustes pour former des haies compactes sur certaines limites du jardin, leur taille s'y prête bien car ils ne sont pas très hauts.

Les micocouliers eux sont de taille respectable, ce sont de beaux arbres aux branches souples qui en été offrent une ombre appréciable. Ils se plaisent bien dans le sud où climat et sol leurs conviennent parfaitement ce qui leur permet de culminer jusqu' à 20 ou 25 m, ailleurs le froid freine leur croissance et ils ne dépassent guère les 10m. Inutile toutefois de planter ce bel arbre dans les zones les plus froides, il n'y poussera pas.

25 avril 2010

Aimez-vous les corêtes du Japon?

corêtes.png

Ce sont des arbustes que j'ai plantés il y a quelques années.  En fait, à l'origine, j'avais fait des boutures de tiges récupérées au cours d'une balade, elles avaient toutes fait de belles racines et une fois replantées avaient donné des arbustes bien vigoureux.  Les corêtes du Japon ont une jolie floraison jaune tout en pompons qui couvre les tiges très flexibles de ces arbustes que j'affectionne tout particulièrement. Très facile à vivre, ils n'ont pas d'exigences particulières et ne demandent qu'à se développer.  C'est là justement ce qui peut déplaire à celui ou celle qui les adoptent : les corêtes du Japon font beaucoup de rejets et prennent leurs aises en tous sens, finissant par devenir quelque peu envahissants.

La taille? Je raccourcis les tiges après la floraison, c'est la meilleure façon de les voir se couvrir de fleurs l'année suivante. Quant aux boutures, si ça vous tente d'essayer,  faites-les en aôut / septembre, vous aurez toutes les chances de les réussir.

19 avril 2010

Soignons nos lilas pour pouvoir profiter de leur floraison parfumée

lilas4.png

Dans le jardin, ce sont les lilas à fleurs blanches qui ouvrent le bal, leur floraison est bien plus brève que celles des lilas mauves mais je l'attends toujours avec grande impatience car j'adore le parfum de ces fleurs. L'année dernière, dans un bosquet, certains pieds étaient maladifs,  quelques  branches étaient desséchées et en y regardant de plus près, j'avais vu des petits trous sur les tiges, j'avais donc décidé de recéper les sujets atteints.

Ces trous percés dans le bois sont  le signe de la présence de la sésie, un insecte ravageur dont la femelle pond sous l'écorce de certains arbres ou arbuste dont les lilas. Ce sont les larves qui creusent les galeries dans le bois ce qui entraînent le dépérissement des branches atteintes. A titre curatif il faut utiliser un insecticide mais le mieux est de prévenir ce type de problème en coupant régulièrement les tiges anciennes car ce sont elles qui sont concernées. Ces lilas sont en parfaite santé ce printemps mais bien sûr la floraison de ceux qui ont été taillés aussi sévèrement n'est pas au rendez-vous, d'où l'intérêt de ne pas tout recéper la même année.

Cette opération doit rester occasionnelle mais après la floraison par contre il est bon de raccourcir un peu les rameaux qui ont porté les fleurs. Si vous faites de nombreux bouquets la taille en sera simplifiée :une raison supplémentaire de ne pas se priver pour en garnir nos vases.

lilas5.png

Je coupe rarement les fleurs du jardin pour en faire des bouquets car je préfère les voir vivantes à l'extérieur mais le lilas fait exception, d'une part parce que son parfum me ravit et d'autre part parce que ces arbustes sont tellement florifères que le prélèvement effectué ne se voit même pas.

 

02 avril 2010

Les forsythias sont toujours fidèles au rendez-vous

forsythia.png

Vous aimez les forsythias? L'éclatante couleur jaune de leurs fleurs peut paraître agressive à certains, n'empêche, on est bien contents de voir arriver cette abondante floraison de début de printemps.

Il y en a quelques-uns dans le jardin, le plus vieux s'est marcotté tout seul et est devenu imposant, les autres sont issus de boutures réalisées en fin d'été. Cette façon de multiplier le forsythia  est simple et les échecs sont rares, ça vaut la peine de se lancer.

Facile à cultiver, résistant à la plupart des maladies, cet arbuste ne donne pas beaucoup de soucis. Les miens redoutent juste les longues périodes de canicule lorsque les arrosages font défauts mais ils se remettent rapidement dés qu'ils reçoivent de l'eau. Il m'est arrivé de constater quelques atteintes de galles sur les tiges, elles sont inesthétiques mais n'affectent pas vraiment la santé du végétal, il suffit de couper les tiges porteuses de ces excroissances pour régler le problème.  Un bon conseil quand même :  désinfectez soigneusement les sécateurs après avoir taillé l'arbuste atteint pour ne pas contaminer les autres.

 

 

29 mars 2010

Adoptons les haies sans contrainte

kolkwitzia.png

Démodées les haies strictes taillées au carré, et c'est tant mieux!  Les arbustes plantés pour former des haies libres  se développent harmonieusement en gardant une forme naturelle qui leur convient bien. Parmi les arbustes qui constituent de belles haies il faut retenir ceux qui ont des floraisons intéressantes comme les  viornes, les ribes, les lilas, les lauriers-tin, les buddleias...et ceux qui brillent par la beauté de leur feuillage comme les photinias, les choysias ou les fusains,  beaux en toute saison. En jouant sur les variétés d'arbustes on peut avoir un écran végétal qui soit décoratif toute l'année et c'est bien appréciable. Et si en prime les fleurs sont odorantes alors là...vous aurez tout gagné!

Ces haies libres qui fleurissent et fructifient attirent les papillons, les insectes pollinisateurs ainsi que les oiseaux qui y trouvent gîte et couvert, elles sont à privilégier d'autant qu'elles demandent moins de travail que celles qui sont bien rectilignes.

Bien sûr, il faut quand même leur apporter quelques soins esthétiques. De temps en temps, une légère taille d'entretien est nécessaire de même qu'une taille de propreté : naturel ne veut pas dire négligé!

22 avril 2009

Un kolkwitzsia qu'on n'oublie pas

kolwitzia1.png

C'est en me promenant au jardin des Plantes de Toulouse que j'ai pu prendre cette photo d'un superbe kolkwitzia en fleurs. Le ton rosé de cette floraison abondante se détachait sur le fond de verdure : un arbuste à ne pas manquer et du reste on aurait du mal à ne pas le voir tant sa magnificence attire le regard!

Le kolkwitzia a de nombreuses qualités, il s'adapte à tous les types de sols, est trés rustique, ne demande pas à être taillé et n'est pas sensible aux maladies : bref un sujet bien facile à vivre qui devrait être plus présent dans nos jardins mais que beaucoup de personnes ne connaissent pas.

Dommage, il ferait merveille chez vous en isolé sur une pelouse ou en haie libre...Alors c'est décidé, vous l'adoptez?

 

 

19 juin 2008

Tibouchina...un souvenir de vacances

6a8e467952b65a0d822ec3066de72988.jpg

Voilà une plante que j'ai découverte il y a de nombreuses années alors que nous étions en vacances, à l'époque j'avais craqué pour cet arbuste réputé fragile que j'avais ramené dans les bagages. Il m'a demandé quelques soins, c'est vrai car c'est un sujet qui ne supporte pas le froid et qui doit passer l'hiver dedans, bien à l'abri tout en bénéficiant de clarté et d'une certaine fraicheur ce qui rend son installation au séjour impossible.

Aux beaux jours il est rabattu et retourne dehors au soleil. Là  il se plait et fait de jeunes pousses qui ont l'originalité d'être couvertes d'un fin duvet rouge.

Je ne vous parle pas de la beauté des fleurs, il vous suffit de regarder la photo pour l'apprécier!