Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 mai 2015

Accueillir des poissons dans son aquarium

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

poissons7.PNG

Le délai d'attente nécessaire avant d'accueillir les poissons est écoulé. Depuis près de 3 semaines vous attendez ce moment, alors c'est le grand jour. Avant toute chose, récupérez un peu d'eau de l'aquarium et portez-la à analyser dans une animalerie, si tout est ok vous pourrez choisir vos futurs protégés.

Vous êtes débutants? Adoptez des poissons peu exigeants. Pour ma part au début  j'ai opté pour des platies, des guppies et des néons qui cohabitent sans problèmes. Ils s'élèvent  et  se reproduisent facilement. c'est un plaisir de voir  les tout petits bébés poissons cachés dans les plantes, grandir et s'enhardir peu à peu.

Votre choix est fait? Petit conseil : ne faites pas cohabiter trop d'espèces et  respectez le nombre de poissons que votre aquarium peut accueillir.

Voilà, vous arrivez chez vous avec vos  poissons, il ne s'agit pas d'ouvrir le sac plastique et de les mettre directement dans l'eau , il y a tout un processus à respecter. D'abord éteignez la lumière de l'aquarium puis mettez le sac plastique (sans l'ouvrir bien sûr) dans l'aquarium pendant un bon quart d'heure. Ce temps écoulé ajoutez un peu d'eau de l'aquarium dans le sac et  attrapez les poissons avec une petite épuisette pour  les mettre délicatement dans leur nouveau lieu de vie. Rallumez la lumière au bout d'une heure et laissez-les tranquilles, ils vont se cacher un moment avant d'aller explorer leur espace.

Pensez à ajouter à l'eau quelques gouttes de produit destiné à renforcer les défenses immunitaires des poissons, cela leur évitera quelque éventuelle maladie. Inutile de leur donner à manger tout de suite, il faut qu'ils s’acclimatent.  Attendez le lendemain pour les nourrir.

Votre aquarium est terminé, il vous faudra lui apporter quelques soins comme le nettoyage du filtre, la taille des plantes....Pour le moment, vous allez apprécier de voir évoluer ce milieu et vos discrets protégés vont se montrer bien reposants.

 

 

27 avril 2015

Des plantes pour un aquarium

 

 

 

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

La phase d'installation du matériel est terminée(1), votre aquarium est mis en eau, la pompe tourne et l'éclairage marche 10 à 12 heures d'affilées. Tout va bien.

Le décor est principalement assuré par les plantes.  N'hésitez pas un instant, choisissez de vraies plantes, elles vont donner de la vie à votre aquarium et apporter les éléments nécessaires aux échanges gazeux indispensables pour avoir un milieu équilibré. Autre avantage, elles servent d'abri aux poissons et les alevins peuvent se cacher dans cette mini forêt aquatique.

Maintenant que vous êtes convaincus de la nécessité d'avoir des plantes naturelles,  vous allez pouvoir passer à la phase plantation, et là vous allez vous plaire!

Il y a de nombreuses variétés de plantes destinées aux aquariums, certaines poussent lentement comme les anubias à longues  feuilles  d'autres poussent très rapidement, deviennent même envahissantes, c'est le cas des égerias au développement spectaculaire qu'il ne faut pas hésiter à tailler régulièrement.

Quelque soit votre choix, pensez à planter les plus grandes en arrière plan et les plus petites  devant. En premier plan une alternanthera reineckii mini donnera une touche de rouge à côté d'une touffe d'anubias Barteri à larges feuilles ou d'un pied de cardamine Lyrata toute en finesse. Au milieu, les plantes seront un peu plus hautes, l'aponogeton y développera ses fines feuilles rubanées, l' hygrophyla apportera couleur et légèreté. Tout au fond de l'aquarium misez sur les echinodorus amazonicus ou les cryptocorynes, elles masqueront  le fond du bac et créeront un écran de verdure.

Mousses et plantes gazonnantes peuvent aussi faire partie du décor mais vont tapisser le sol et en faire une pelouse, il vaut mieux le savoir avant de les installer.

 Avant de mettre vos plantes dans le substrat, enlevez bien ce qui se trouve autour des racines (mousse, laine minérale, attaches en plomb et bien sûr les petits pots en plastique). Il faut préparer la plante en enlevant toutes les feuilles abîmées ou mortes puis les enfoncer dans le substrat à l'endroit que vous leur avez choisi . Ceci étant fait, ne les dérangez plus, il va leur falloir du temps pour s'enraciner et se développer.

Le fait d'effectuer les plantations va forcément troubler l'eau, ne vous inquiétez pas, elle redeviendra vite claire.

Il commence à avoir de l'allure cet aquarium et il vous tarde d'y mettre les poissons que vous aurez choisis mais ce n'est pas encore le moment. Je vous l'ai dit, il faut être patient!

Combien de temps?  près de 3 semaines sont nécessaires pour que l'eau atteigne un bon équilibre. A l'issue de cette période, portez-la à analyser (c'est gratuit dans certaines animaleries) et si tout va bien, vous pourrez repartir avec les  poissons que vous aurez choisis.

Mais cela, c'est un autre chapitre

(1) installation d'un aquarium

 

 

 

08 avril 2015

Installer un aquarium

 

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

Envie d'avoir un aquarium chez vous? Avec quelques conseils, de l'organisation et un peu de patience , vous pourrez bientôt suivre les évolutions de vos poissons dans le milieu que vous leur aurez aménagé.
L'installation du mien date du mois d'octobre , il est plein de vie et je ne me lasse pas de voir mes protégés nager en se faufilant entre les plantes.
La décision est prise? Allez vite choisir votre aquarium. Un 60 l vous permettra d'héberger une quinzaine de poissons, c'est déjà pas mal. Le mieux est sûrement d'acheter un bac tout équipe avec lumière, chauffage et pompe, cela permet de pouvoir y mettre des poissons exotiques qui aiment l'eau chaude.
Une fois chez vous, respectez bien les étapes . D'abord nettoyer les parois en verre avec une éponge et de l'eau (pas de détergent) puis installer éclairage, système de filtration, pompe et chauffage, c'est très facile à monter. Pensez au minuteur pour que l'éclairage se déclenche tout seul, ce sera plus simple pour vous.
Une fois ceci effectué, repartissez au fond de la cuve, une couche de mélange de sol nutritif d'au moins 2 cm et recouvrez- la de gravillons.  Vous pouvez en trouver de différentes couleurs, à vous de choisir. Positionnez aussi les éléments de décors que vous souhaitez avoir dans l'aquarium: rochers, bois .....N'oubliez pas de rincer soigneusement les graviers et les éléments décoratifs.

Maintenant, vous pouvez remplir votre aquarium. L'eau tiède du robinet va très bien mais pour éviter d'endommager  le fond que vous venez d'étaler, posez une coupelle sur les graviers et faites couler l'eau dessus. Remplissez jusqu'au bord supérieur, à la limite du vitrage.
Cette étape effectuée, vous pouvez passer  à la mise en marche du filtre, du chauffage et de l'éclairage. Voilà,  il ne vous reste plus qu'à apporter les bactéries nécessaires au bon fonctionnement de ce milieu. Quelques gouttes données quotidiennement pendant quelques jours vont aider au démarrage des bactéries filtrantes, c'est une étape cruciale dans la mise en marche de l'aquarium.


A suivre....Des plantes pour un aquarium

03 juin 2010

Retour à stockholm : le printemps est bien là!

lilas.png

J'avais quitté cette belle ville au lendemain de la fête des fleurs, les arbres étaient encore en sommeil et il pleuvait . De retour là bas le week-end dernier, je suis arrivée dans un écrin de verdure où les arbustes fleuris ont la part belle.

pivoine.png

Pivoines, lilas, prunus, cerisiers, rhododendrons, rheums, sorbiers rivalisent dans les bosquets alors que  parterres de tulipes et vasques de pensées émerveillent les passants.

tulipes.png

Les arbres ont tous une ramure bien dense et voir certains saules au tronc couché dans l'eau  relever la tête pour laisser flotter leurs branches flexibles est un spectacle étonnant.

saule.png

La ville m'avait enthousiamée en avril, elle m'a enchantée pendant ce trop court séjour de la fin mai pendant lequel j'ai pu découvrir le magnifique jardin botanique Bergius qui héberge dans sa serre le plus grand nénuphar du monde.  Il faut se promener dans les sentiers, se pencher pour admirer les espèces tout en découvrant leur nom et s'arrêter fréquemment pour contempler la vue sur les alentours.

bergius.png

Décidemment, cette ville est pleine de surprises.

25 mai 2010

Un petit fuchsia en souffrance

fuchsia2.png

Quelques courses à faire au supermarché.   En entrant dans ce haut lieu de la consommation, je tombe pile sur des clayettes de plantes. Impossible de passer sans m'arrêter. Les pots situés le plus en hauteur sont bien, mais ceux placés tout en bas, là où il faut s'accroupir pour mieux les voir, sont dans un état déplorable. Les pétunias font grise mine, les impatiences ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes : sûr, toutes ces plantes manquent de soins. C'est désolant de voir ça.

Au milieu de cet ensemble peu engageant, je repère un petit fuchsia bien mal en point, il a l'air d'avoir désespérement soif et en effet quand je prends le pot je ne peux que constater cela.  Terreau ultra sec, feuilles ramollies... les arrosages ont été oubliés...Pauvre fuchsia! J'aime beaucoup ces plantes aussi pas question de le laisser finir sa vie ainsi : le voilà vite fait dans mon  caddy!

Arrivée à la maison il a eu droit à un bon bain sous la pluie qui tombait ce jour là ce qui lui a fait le plus grand bien. il est maintenant tout fringant et partage la terrasse avec ceux de ces congénères qui ont résisté à cet hiver bien froid pour Nimes. J'espère que bientôt il sera aussi fleuri qu'eux.

10 mai 2010

Coup de coeur pour la glycine

glycine.png

En ce moment les glycines sont au hit parade des plantes grimpantes les plus spectaculaires : leur abondante floraison en grappe ne passe jamais inaperçue en mai-juin.

Il y a non loin de chez moi une superbe glycine du Japon aux longues grappes de fleurs roses, l'ensemble est aérien et plus léger que lorsqu'il s'agit de la glycine de Chine dont les fleurs forment des grappes courtes et bien fournies. Cette dernière fleurit plus précocement que son homologue japonaise et est plus parfumée, mais comme elle fleurit  tôt dans la saison, sa floraison  est parfois abîmée par les gelées printanières. Il vaut mieux tenir compte de cet élément au moment de choisir une glycine.

Par curiosité, j'avais essayé il y a bien longtemps d'en planter une dans un grand pot, eh bien je vous déconseille bien de le faire car cette plante très vigoureuse ne s'épanouit pas dans un contenant même de grande taille, il lui faut de l'espace et un sol où elle puisse s'ancrer sans contrainte.

Et pas question de la laisser se débrouiller toute seule, elle a besoin d' un support solide sur lequel elle doit être attachée.

 

 

03 mai 2010

Stokholm, la belle suédoise

Vu d'avion, le pays apparaît avec des terres jaunies ponctuées par les taches vertes des forêts et le bleu des lacs. Je craignais d'avoir très froid à l'arrivée, mais non ce 24 avril était clément.

stockholm20.png
stockholm15.png


A peine sortie de l'aéroport, l'architecture me saute aux yeux : maisons très colorées et sans volets, coquetterie des devantures, potées et massifs fleuris  omniprésents. Narcisses, tulipes, bruyères et pensées sont associés pour donner une impression printanière et agrémentent avec bonheur rues,résidences et villas, alors que tous les arbres et arbustes sont encore en sommeil. L'ensemble est saisissant.

stockholm5.png

Une visite de stockholm s'impose: palais royal qu'il faut absolument visiter, allées aérées et pietonnes,  parcs,  bâtiments comme le Parlement ( Riksdagshuset) ou  Stadshuset où sont remis les prix Nobels.  Il faut se promener dans Gamla Stan la  vieille ville  où se trouvent le Palais royal, l'imposante  cathédrale construite en 1306 ....De cet ensemble on retient la couleur, l'espace et la netteté.

stockholm19.png
stockholm18.png

La ville est un ensemble d'îles reliées par des ponts, on peut bien sûr faire le tour en voiture mais nous préférons le ferry qui offre des points de vue superbes sur la ville. C'est ainsi que nous partons pour visiter le musée Vasa.

stockholm14.png

Ce lieu est consacré à un bateau hors du commun que le roi Vasa avait fait construire afin d'exposer sa puissance. Immense, dans la démeusure pour ce qui est de la décoration extérieure, il était destiné à impressionner et en effet, il devait en imposer! Mal conçu, il ne naviguera que 20mn le jour de son inauguration (le 10 août 1628) avant de se coucher sur le flanc et de sombrer. C'est un lieu a voir absolument,  le bateau autour duquel le musée a été construit est un spectacle à lui tout seul.  Magnifiquement restauré après avoir passé 333 ans sous l'eau,  il est quasiment identique à ce qu'il était à l'origine. Sont  aussi exposés tous les objets récupérés lors de son renflouement (canons, vaisselle, vêtements, chaussures...plutôt bien conservés grâce à la vase) et est racontée l'histoire de ceux qui ont péri à bord et dont les squelettes ont été retrouvés.

 

stockholm2.png

Ici, les possibilités de balades à pieds où à vélo sont multiples, les pistes cyclables sont partout, les zones piétonnes innombrables : un bonheur pour se promener sans devoir faire attention aux voitures! Nous marchons beaucoup afin de découvrir le plus de choses possibles. Mon lieu de prédilection est une zone qui longe l'eau et qui conduit jusqu'au centre ville, il y a des arbres et des fleurs sauvages dont j'ignore le nom mais que je m'empresse de photographier.

 

Partons en bateau, ce qui s'offre à nous est superbe!

stockholm10.png

stockholm13.png

 

stockholm4.png

 

stockholm1.png

De nombreuses petites îles  méritent une visite, ce jour-là, nous choisissons Vaxholm comme destination. Deux heures de ferry avec tellement de beaux paysages à admirer que nous ne voyons pas le temps passer et nous accostons sur ce petit bout de terre dont nous avons vite fait de faire le tour, curieusement il y fait doux et nous constatons un bourgeonnement de la végétation...le printemps arrive dans ce lieu au calme ambiant.

stockholm16.png

Dernier jour : le parc animalier de  Skansen. En fait c'est bien plus qu'un parc où on peut voir des animaux, ici  est reconstituée une Suède en miniature : fermes, granges, école, églises, manoir, maison de différentes régions, jardins,...c'est vaste et intéressant, il faut prévoir du temps pour se balader et tout voir.

C'est le 30 avril, ici à cette date on fête l'arrivée du printemps. Concerts, illuminations, tout le monde célèbre la renaissance de la nature, la fin des jours courts et le début des longues journées.  Bientôt, les nuits seront très réduites, presque inexistantes, l'inverse de ce qui se passe en hiver quand le jour dure si peu , et c'est certainement cela qui demande le plus d'acclimatation à celui qui s'installe dans ce beau pays.

stockholm17.png

25 avril 2010

Aimez-vous les corêtes du Japon?

corêtes.png

Ce sont des arbustes que j'ai plantés il y a quelques années.  En fait, à l'origine, j'avais fait des boutures de tiges récupérées au cours d'une balade, elles avaient toutes fait de belles racines et une fois replantées avaient donné des arbustes bien vigoureux.  Les corêtes du Japon ont une jolie floraison jaune tout en pompons qui couvre les tiges très flexibles de ces arbustes que j'affectionne tout particulièrement. Très facile à vivre, ils n'ont pas d'exigences particulières et ne demandent qu'à se développer.  C'est là justement ce qui peut déplaire à celui ou celle qui les adoptent : les corêtes du Japon font beaucoup de rejets et prennent leurs aises en tous sens, finissant par devenir quelque peu envahissants.

La taille? Je raccourcis les tiges après la floraison, c'est la meilleure façon de les voir se couvrir de fleurs l'année suivante. Quant aux boutures, si ça vous tente d'essayer,  faites-les en aôut / septembre, vous aurez toutes les chances de les réussir.

19 avril 2010

Soignons nos lilas pour pouvoir profiter de leur floraison parfumée

lilas4.png

Dans le jardin, ce sont les lilas à fleurs blanches qui ouvrent le bal, leur floraison est bien plus brève que celles des lilas mauves mais je l'attends toujours avec grande impatience car j'adore le parfum de ces fleurs. L'année dernière, dans un bosquet, certains pieds étaient maladifs,  quelques  branches étaient desséchées et en y regardant de plus près, j'avais vu des petits trous sur les tiges, j'avais donc décidé de recéper les sujets atteints.

Ces trous percés dans le bois sont  le signe de la présence de la sésie, un insecte ravageur dont la femelle pond sous l'écorce de certains arbres ou arbuste dont les lilas. Ce sont les larves qui creusent les galeries dans le bois ce qui entraînent le dépérissement des branches atteintes. A titre curatif il faut utiliser un insecticide mais le mieux est de prévenir ce type de problème en coupant régulièrement les tiges anciennes car ce sont elles qui sont concernées. Ces lilas sont en parfaite santé ce printemps mais bien sûr la floraison de ceux qui ont été taillés aussi sévèrement n'est pas au rendez-vous, d'où l'intérêt de ne pas tout recéper la même année.

Cette opération doit rester occasionnelle mais après la floraison par contre il est bon de raccourcir un peu les rameaux qui ont porté les fleurs. Si vous faites de nombreux bouquets la taille en sera simplifiée :une raison supplémentaire de ne pas se priver pour en garnir nos vases.

lilas5.png

Je coupe rarement les fleurs du jardin pour en faire des bouquets car je préfère les voir vivantes à l'extérieur mais le lilas fait exception, d'une part parce que son parfum me ravit et d'autre part parce que ces arbustes sont tellement florifères que le prélèvement effectué ne se voit même pas.

 

16 avril 2010

Des osteospermums en bordures et potées

osteospernums.png

Ceux que j'avais plantés dans des potées ont passé l'hiver sans encombre car ils avaient été mis à l'abri sous la terrasse. Ce n'est malheureusement pas le cas de tous ceux qui étaient installées en pleine terre depuis plus de 2ans mais qui cette année n'ont pas résisté aux températures négatives. Je m'en veux vraiment de ne pas les avoir protégés mais bon, c'est trop tard pour avoir des regrets!

Me voici avec de nouveaux pieds d'osteospermums à installer et je leur réserve une place de choix devant la barrière où ils pourront retomber sur les pierres qui la bordent. Le lieu est très ensoleillé et cela conviendra parfaitement à ces plantes qui ont besoin de soleil pour épanouir leurs fleurs en forme de marguerites colorées.

Une terre bien drainée, quelques arrosages, un peu d'engrais et voilà mes osteospermums tout contents. Ils auront vite fait de s'étoffer et de constituer une bordure gaie et bien fleurie.

J'avais vu grand au moment de mes achats, du coup il m'est resté des osteospermums que j'ai pu mettre dans des pots, ce type de culture leur convient mais il faut veiller aux arrosages pour ne pas qu'ils souffrent de leur expostion plein sud.

Avec toutes ces plantations, le jardin reprend belle allure!