Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 novembre 2009

Une fin novembre fleurie au jardin

 

podranéa.png

Mais oui, il y a encore des fleurs dans le jardin! Les anthémis, les verveines, les sauges, les gaillardes  forment de belles touches de couleur, mais la plante qui en ce moment retient l'attention de tous y compris des petites abeilles, c'est la bignone rose appelée"podranea ricasoliana". Elle croule sous les grappes de feurs et il en  sera ainsi jusqu'à ce que le premier gel vienne brunir ses feuilles.

Cela fait 18 ans que cette belle grimpante est installée contre un pilier de la terrasse exposée plein sud, une orientation qui lui va à merveille. Les premières années je protégeais son pied mais maintenant qu'elle est âgée, elle résiste parfaitement  aux quelques gelées que nous avons parfois en hiver et je la laisse se débrouiller. Par contre, si vous habitez une région aux hivers moins cléments, entourez-la d'un voile d'hivernage, ce serait dommage de la laisser mourir de froid. Cette plante accepte la culture en pot , ce peut être une solution si les températures hivernales sont très basses chez vous, mais choisissez un contenant  suffisamment grand pour qu'elle soit à l'aise et mettez-le à l'abri en attendant que les beaux jours reviennent.

Exubérante, vigoureuse, la bignone rose est capable d'émettre des tiges de plusieurs mètres dans l'année mais  il faut les palisser car la plante n'a ni crampons ni ventouses et puis, il faut savoir la maîtriser car elle a tendance à prendre un peu trop ses aises.

Taillez-la! C'est ainsi qu'elle restera belle. Une première taille de propreté peut être faite après la floraison par temps doux, ensuite en fin d'hiver ou au tout début du printemps, soyez plus sévère cela la forcera à développer de nouvelles pousses au lieu de s'allonger démeusurément.

Cette plante se bouture très facilement au printemps. Lors de la taille, récupérez des tronçons de tiges et placez-les dans des pots remplis d'un mélange de terreau et de sable.

Avoir une telle floraison en fin d'automne, je vous le dis, c'est un bonheur!

06 février 2009

Mon cymbidium est en fleurs!

cymbidium1.png

C'est un moment que j'attends tout particulièrement car cette floraison est superbe! Au début, quand on me l'a offert je le gardais jalousement au séjour et je le rentrais vite dans la maison de peur qu'il n'ait froid. Erreur, grosse erreur! Le cymbidium a besoin d'une période de fraîcheur pour fleurir, aussi la première année sans fleurs m'a servie de leçon, maintenant il reste dehors sous la terrasse (donc hors gel) jusqu'en décembre et je le rentre quand les hampes florales commencent à apparaître. Cela semble parfaitement bien lui convenir!

Arrosages trés modérés quand la plante se repose et réguliers en période de croissance, il faut surtout éviter l'excès d'eau qui conduit à la mort de ces plantes. Un peu d'engrais bien sûr, beaucoup de lumière mais sans soleil direct et voilà le cymbidium tellement content qu'il fleurit abondamment : un vrai plaisir pour moi qui le soigne .

22 décembre 2007

Vous avez trouvé votre sapin de Noël?

dd899dfe313593c9371725df4fb756a8.png

Petit instant saisi sur le vif. Perdus devant tant de sapins un couple semblait bien perplexe hier au moment du choix. Epicéa ou nordmann? L'épicéa fera l'affaire disait  l'homme, oui mais argumentait sa femme, le nordmann est plus beau et puis au moins on n'aura pas des aiguilles partout.

Bien vrai madame, surtout que souvent l'épicea commence déjà à se dégarnir avant les fêtes. Mais le prix?C''est là que le bas blesse, le nordmann est bien plus cher que son compagnon, qui cette année soit dit en passant n'est pas donné non plus.

 Devinez qui a gagné? C'est l'épicéa, car le bout de chou qui était là a fini par donner son avis.