Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 décembre 2010

Chocolat et pâte d'amande: duo gagnant pour fêter Noël

 

chocolats.png

Bientôt Noël...   Voici une petite recette qui vous permettra de réaliser quelques chocolats maison que vous pourrez offrir ou tout simplement présenter sur votre table de fête...à condition que les gourmands ne les mangent pas avant! 

Ces petits chocolats se confectionnent en un tour de mains, il vous faut juste du bon chocolat, de la pâte d'amande et des cerneaux de noix.

 

Commencez par couper la pâte d'amande en faisant des petits cubes de 2 cm environ.

Faites fondre doucement le chocolat et tournez bien avec une cuillère pour qu'il devienne lisse et brillant

Trempez chaque petit carré de pâte d'amande dans le chocolat, laissez couler le surplus, posez-le sur une feuille de papier sulfurisé et décorez-le tout de suite d'un demi-cerneau de noix.

Laissez les chocolats durcir avant de les déguster.

Bien sûr vous pouvez remplacer ce cerneau de noix par une noisette ou une lamelle d'amande grillée, c'est tout aussi délicieux.

Régalez-vous bien!

07 décembre 2010

Pour changer de la tapenade

olives.png
Quel succès cette tapenade lors d'un apéritif! Seul petit inconvénient de cette préparation, elle s'émiette sous le couteau qui veut  l'étaler,  ce qui oblige à faire un petit tas sur le toast puis à n'en faire qu'une bouchée. Bon, j'exagère peut-être un petit peu mais à peine! Il y a peu, j'ai découvert sur un site ami, la recette du beurre d'olives et là franchement c'est aussi délicieux que facile à tartiner.

D'abord, j'ai fait dessaler les olives pendant quelques heures puis, dans un bol, j'ai mis  un poids égal de beurre et d’olives dénoyautées finement hachées et  j'ai tout  mélangé en utilisant une  fourchette. Pour lui donner une petite saveur agréable, j'ai ajouté de l'ail et quelques câpres écrasées. Un vrai régal!

Essayez, vous m'en direz des nouvelles, et merci à JP pour cette recette.

 

23 mai 2010

Des herbes aromatiques pour une cuisine parfumée

persil.png

Cuisiner sans herbes aromatiques? Mais c'est pour moi carrément impossible tant elles apportent de saveur aux plats préparés!

Afin de les avoir sous la main, je les ai plantées dans des pots que j'ai installés près de la cuisine. Elles y poussent très bien car j'ai pris la précaution de choisir des contenants assez grands et j'ai mis un drainage efficace dans leur fond. Question substrat, j'ai utilisé un  terreau de bonne qualité ce qui évite les apports d'engrais.

J'ai ainsi de la menthe, du basilic, du persil, de la ciboulette et je compte bien leur donner de la sarriette pour compagne. Le thym, lui, est en pleine terre cela lui permet de se marcotter tout seul et de former de belles touffes.

La culture en pot de ces plantes est facile mais il faut veiller aux arrosages qui doivent être réguliers et il faut systématiquement couper les fleurs avant leur épanouissement pour les forcer à développer leur feuillage.

18 mai 2010

Vite, faites des beignets de fleurs d'acacia

acacia.png.png

Vous avez un acacia dans votre jardin? Profitez de la beauté des fleurs et de leur parfum mais pensez aussi que ces fleurs sont comestibles et qu'on réalise avec elles d'excellents beignets. Mais dépêchez-vous car cette floraison ne dure pas longtemps!

Pour faire cette recette il faut compter en moyenne 5  grappes de fleurs par personne, laissez-les telles quelles, le bout de la tige permet de les plonger plus facilement dans la friture. Ne laissez aucune feuille et vérifiez qu'auncun insecte n'est caché sous un pétale...

Ingrédients : pour 6 personnes

250gr de farine

3oeufs

30cl de lait

20cl de bière blonde

1 cc d'huile

50gr de sucre

1 pincée de sel

Parfum facultatif et au choix (vanille, rhum, fleur d'oranger, cognac...)

fleurs d'acacia

 

Mettez la farine dans un saladier,faites un puit dans lequel vous mettrez les oeufs, le sucre, la pincée de sel , le parfum et l'huile.

Mélangez et ajoutez  petit à petit le lait et la bière jusqu'à obtenir une pâte lisse qui enrobe bien la cuillère et laisser reposer 1h .

Faites chauffer l'huile de cuisson, trempez les fleurs d'acacia dans la pâte et faites-les cuire. Les beignets doivent être bien dorés.

Posez-les ensuite sur du papier absorbant pour enlever l'excès de matière grasse, soupoudrez-les de sucre et régalez-vous sans attendre!

02 février 2010

Eh, c'est la chandeleur!

crêpes.png

Des crêpes : en entrée, en plat principal ou en dessert, peu importe leur destination, elles sont toujours délicieuses! Vite préparées, vite cuites, elles ont le don de réjouir petits et grands, bref,  faire des crêpes c'est un plaisir partagé.

Ma petite Julie (2ans et demi) invitée du jour, s'est donc régalée à midi avec quelques petites crêpes que je n'ai même pas pu faire sauter vu son impatience à les savourer....

Voici ma recette, elle permet de faire des crêpes très légères.

Ingrédients:

5 oeufs

250gr de farine

75cl de lait

40gr de beurre fondu

sucre vanillé

Utilisez de préférence une poêle qui n'accroche pas cela permet d'éviter l'ajout de matière grasse.

Cassez d'abord les oeufs et mettez-les entiers dans le robot avec les 250gr de farine et les 75 cl de lait , ajoutez le beurre fondu et le sucre vanillé (ou un autre parfum si vous préférez).

Laissez reposer la pâte au moins 1h et faites cuire les crêpes dans une poêle bien chaude...

 

Le plus difficile, c'est de faire patienter les gourmands!

01 février 2010

Voulez-vous faire votre moutarde?

m.png

Avez-vous déjà pensé à faire votre propre moutarde? Ce n'est pas bien difficile à réaliser mais il faut avoir des graines de moutarde et ce n'est pas en supermarché que vous allez débusquer ces petites graines qui ressemblent à des lentilles. Allez faire un tour dans les épiceries fines ou dans certains magasins bio, vous aurez plus de chance d'en trouver .

Voici comment procéder.

Pour obtenir 500gr de moutarde il va vous falloir :

250 gr de graines de moutarde

25 cl de vinaigre de cidre ou tout autre vinaigre de  votre choix ( selon celui qu'on utilise on obtient un goût différent)

2 c à soupe d'eau

2 c à café de sucre en poudre

2 pincées de sel

 

Commencez par laver les graines à grande eau, ensuite mettez-les dans un saladier et faites-les tremper toute une nuit dans 25cl de vinaigre de cidre ou autre . Laissez macérer pendant  48h .

Passé ce délai, broyez les graines avec  le vinaigre dans lequel elles ont trempé, si vous avez un mortier utilisez-le, sinon faites cela avec votre robot ménager.

Quand cette opération est terminée, ajoutez les 2 c à soupe d'eau et les 2 c à café de sucre en poudre ainsi que les 2 pincées de sel.

Vous pouvez bien sûr incorporer les aromates de votre choix, l'estragon donne une petite saveur bien agréable. Laissez reposer cette moutarde sans la couvrir pendant au moins 24 h puis mettez-la dans un pot fermé que vous placerez au frigo.

Et voilà, vous voyez que ce n'est pas bien compliqué!

 

 

15 décembre 2009

Des orangettes très chocolat pour Noël

orange1.png

Noël approche à grands pas, il est temps de penser à ce qu'on va bien pouvoir préparer pour agrémenter cette fête. Les orangettes sont faciles à faire et peu onéreuses à réaliser, il va juste falloir trouver un moment où vous ne serez pas dérangé  car le chocolat n'attend pas une fois qu'il est à bonne température!

 

Pour faire vos orangettes il va vous falloir : du bon chocolat noir à 70% de cacao minimum, des oranges non traitées et du sucre (80gr à 100gr).

Lavez les oranges, coupez les deux extrémités puis faites deux entailles sur la peau de façon à obtenir 4 morceaux.

Enlevez la peau en la décollant doucement, posez chaque partie bien à plat et découpez des lanières de 0,5 cm de large

Prenez une poële et faite cuire vos fines lamettes dans un verre d'eau, au bout de 15 mn parsemez-les de sucre et laissez cuire à feu moyen pendant encore 15mn. Sortez-les de la poële et posez-les les unes à côté des autres sur du papier sulfurisé. Laissez-les refroidir.

Pendant ce temps, cassez votre plaque de chocolat en petits morceaux et faites- les fondre à feu très doux, remuez bien pour faire un mélange homogène

Trempez chaque orangette dans le chocolat après l'avoir posée bien à plat sur une fourchette.

Placez-les au fur et à mesure sur un plateau recouvert de papier sulfurisé et attendez le lendemain pour la dégustation.

Alors,  qu'est ce que vous en pensez?

 

30 septembre 2009

Et si on faisait des figues séchées?

figue1.png
Vous aimez les figues séchées? Elles sont sucrées, craquent un peu sous la dent et peuvent être mangées telles qu'elles ou cuisinées avec d'autres aliments.

Il fait encore chaud, c'est la condition essentielle pour faire sécher naturellement les figues qui sont arrivées à pleine maturité, cette technique très ancienne  n'est pas bien compliquée.

Commencez par laver les figues et posez-les sur des claies en faisant attention à ce qu'elles ne se touchent pas puis déposez ces dernières à l'air libre afin que la chaleur déssèche les fruits. Bien sûr il faut quotidiennement retourner chaque figue pour qu'elle puisse sècher de tous les côtés. Le soir, rentrez les claies pour que l'humidité nocturne n'abîme pas les figues.

Quand vous constaterez que le déssèchement des fruits est bien avancé, applatissez-les avec les doigts.

Lorsque les figues seront bien sèches, saupoudrez-les très légèrement d'un mélange de farine et de sucre et entreposez-les dans des boîtes cartonées que vous laisserez dans un lieu bien sec.

Vous n'avez pas la possibilité de procéder ainsi? Utilisez votre four: faites sécher les figues en mettant le thermostat au minimum.

08 août 2009

Confiture de pastèque : à essayer!

pastèque2.png

Voilà une confiture que je n'avais pas encore tentée. La pastèque est gorgée d'eau et je me demandais bien ce que ça allait donner. Eh bien je vous assure que le résultat est concluant, la couleur ambrée est superbe et la consistance est juste comme il faut. Le goût? Alors là, essayez, vous allez en redemander!

 

Pour 4 pots de 300gr

2,4 kg de pulpe de pastèque

1,5 de sucre

3 citrons non traités

 

Commencez par enlever toutes les graines qui se trouvent à  l'intérieur de la pastèque, il y a des pastèques dites sans graines, il vaut mieux choisir celles-là car sinon vous allez avoir un travail fou!

Faites ensuite de petits cubes de chair et ajoutez le sucre et les citrons lavés et coupés en fines lamelles. Remuez bien et laissez reposer pendant une nuit après avoir recouvert le récipient d'un film alimentaire.

Le lendemain, arrive le moment de la cuisson, il faut compter une bonne heure et remuer souvent.

Quand elle devient translucide et qu'elle perle lorsque vous laissez tomber une goutte dans une assiette c'est que la confiture est prête,  mettez-la dans les bocaux que vous retournerez immédiatement pour pouvoir les conserver longtemps.

Vous avez fini et vous l'avez goûtée? Alors , qu'est ce que vous en pensez?

30 juin 2009

Le temps des confitures

confiture.png

Depuis quelques semaines déjà, les marchés ont des étals colorés ou fruits et légumes se côtoient harmonieusement. Ce sont surtout les fruits que je suis allée chercher en fin de semaine dernière car il est temps de commencer les confitures. J'ai attaqué par la confiture de nectarines, celle d'abricots sera pour la semaine prochaine...

LA RECETTE

J'avais acheté 10kg de fruits que j'ai dénoyautés puis pesés afin de pouvoir mettre la quantité de sucre nécessaire. Je mets entre 450 et 500gr de sucre pour 1 kg de fruits selon que les fruits sont plus ou moins naturellement sucrés.

Dans deux très gros saladiers ( il m'en a fallu 2 pour pouvoir tout mettre) j'intercale les moitiés de nectarines que j'ai recoupées en morceaux  et le sucre, puis je remue bien le tout de façon à obtenir une sorte de marmelade.

Je recouvre mes saladiers de film alimentaire pour éviter la visite de quelque insecte et je laisse poser jusqu'au lendemain.

Après une nuit de repos mes nectarines sont mises à cuire à feu moyen, je tourne régulièrement avec une grande cuillère en bois et je laisse cuire jusqu'à ce que les fruits aient fondus et que la confiture soit devenue translucide. Le moment est alors venu de la mise en bocaux préalablement lavés et ébouillantés.

Je remplis chaque bocal que je ferme et que je retourne pour effectuer la stérilisation.

Voilà, c'est fini, mes pots sont soigneusement alignés et attendent leurs étiquettes avant d'être rangés dans le placard.