Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 avril 2008

Aimez-vous les narcisses?

3ab65d774208ce96129822c13f17ff86.jpg

Souvenirs. Des prés comme enneigés tellement les narcisses y poussent serrés les uns contre les autres, un vent froid, des nuages accrochés sur les monts : c'est le Cantal, région aux hivers rigoureux où le printemps se fait attendre, mais qui a su conserver ses traditions et protéger sa nature.

Les premiers narcisses donnent le départ de la végétation et quand nous y habitions, c'était un spectacle de voir les ramasseurs récolter les têtes de ces fleurs utilisées en parfumerie. Cela se fait-il encore aujourd'hui?

Jolies corolles blanches, parfum entêtant, les narcisses sauvages n'ont pas les grosses fleurs qu'ont certains hybrides vendus maintenant mais ils sont touchants et c'était un plaisir d'en cueillir quelques-uns. Avec les enfants nous faisions des petits bouquets ronds que nous ramenions à la maison, ils duraient longtemps dans leur vase que je prenais bien soin de ne pas laisser dans la cuisine car on me l'avait assuré: le parfum des narcisses fait tourner les laitages.

Aujourd'hui, bien sûr, pas de petits narcisses sauvages dans mon jardin nîmois, la terre y est bien trop sèche, aussi je contemple celui que j'ai pris en photo dans un jardin pyrénéen pour illustrer cette note.

02 avril 2008

Rien que pour vous : un festival de couleurs

Eh bien, hier vous avez vite compris que la vente des Jardins d'Eve n'était qu'une blague! Je veux remercier à ma façon tous ceux et toutes celles qui ont laissé un commentaire ce mardi 1 avril.

Alors, voilà rien que pour vous quelques fleurs de mon jardin.

 

Mes gaillardes d'abord, elles sont à l'honneur car elles ont bravé parfois le froid pour m'offrir quelques fleurs cet hiver.

fad59ec3549c6032530f072287938aed.jpg

 

 

Les giroflées en pleine floraison, j'aime beaucoup le couleur de celle-ci et encore plus son parfum enivrant.

e96bf8cd4a4c3066be3cdbe4269b805a.png

 

 

Les osteospermums dont je vous ai déjà parlé, je les ai installés l'année dernière et ils ont passé la mauvaise saison dehors avec juste un voile d'hivernage. Ils sont magnifiques, je les adore!

264e832144aef48a492c453372129a17.png

 

 

Les muscaris à toupet, ceux- là poussent à leur guise dans le jardin, ils sont différents des muscaris à fleurs bleues mais ils ont une allure trés légère.

761aa8b7221a9659af0639a66cedb2cd.png

 

 

Les mufliers (gueules de loup) reviennent chaque année, à vrai dire ils se débrouillent pratiquement tout seuls...

679d64820660f8b54e102b80d6031ea0.jpg

 

 
Les iris bleus, ils poussent naturellement  et prennent de l'ampleur, je suis obligée de dédoubler les rhizomes régulièrement.
d92955b51537ef9a63220a6ae6cb7395.jpg

 

 

Le phlomis : à l'origine c'était une petite bouture récupérée lors d'une promenade, maintenant il faut le tailler pour maitriser sa vigueur!

9e20457e56bf3c4d4386e341920007a6.png

 

 

Et pour finir un peu de blanc avec la belle "Dame de onze heure",  cette ornithogale est présente chaque année en avril et se remarque au milieu des herbes.

4015e2b77910e1081ecdb41aab3b5950.png

 

20 mars 2008

Enfin le printemps!

Nous y voici, c'est le premier jour du printemps. Bien sûr la nature se réveille tout doucement et il y aura encore comme aujourd'hui quelques chutes de température, mais n'empêche, l'hiver est enfin fini. Ouf!

J'en profite pour faire un tour d'horizon de ce qui est en fleurs en ce moment, ceux qui comme moi habitent le sud sont quelque peu avantagés car la végétation n'a pas attendu la date officielle et a déjà bien démarré.

e42cb9ae8347353265af41a21677a2b2.png

Les coronilles sont couvertes de fleurs, les forsythias, les cognassiers du japon, les corêtes et les laurier-tin ne sont pas en reste.

435ebaa9bb0469523232d98fa9e1938d.png

 

Les iris sont magnifiques, les violets précèdent toujours les bleus mais ils finissent par se côtoyer et c'est réussi; les giroflées m'enchantent par leur parfum qui  pour moi est chargé de souvenirs.

ab52d7844dc20599771c7de8aea519dd.png

Dans leurs grands pots, les osteospermums voient leurs boutons s'épanouir, et la corbeille d'argent retombe en cascade blanche.

3585fa7c30f05b60b728ac338fc4008c.png

Et puis, un peu partout les petites fleurs sauvages se prélassent, roquette, fumeterre, véronique, muscari ...sont là et y resteront encore quelque temps.

dae33bae56eb758006b4b6254ee96dc4.png

Décidément, j'adore cette saison!

27 février 2008

Du blanc sur fond de ciel bleu

0a73cbe9f9064da038cff144150b2f03.png

Ciel bleu. Celui que nous avons l'habitude d'avoir le matin en nous levant et qui nous met de bonne humeur. Ici, au bout de 3 journées nuageuses, rien ne va plus et on se languit du soleil! Heureusement il n'est jamais absent bien longtemps.

beb42168c8b696983d4801c7633d1721.jpg

Pétales blancs. Ceux de l'amandier si beau en ce moment que je ne me lasse ni de l'admirer, ni de le photographier. Les abeilles sont là en ce moment, se pressant pour passer d'une fleur à l'autre; le parfum est doux, le fond de l'air aussi, c'est un bel avant-goût de printemps qui nous donne des envies de floraisons plus opulentes et plus colorées.

b723fca263a10567b2b2c05aaffc4453.jpg

Mais n'allons pas trop vite, savourons le plaisir de voir ces amandiers tout blancs, ils cotoient en ce moment la floraison rose des pruniers et la jaune des forsythias.

19 février 2008

Au travail, les lavandes nous attendent!

44febb16f568cbc8356d38092b9cc36a.jpg

Mes rosiers sont taillés, mes clématites aussi. Quel travail au jardin maintenant que la nature se réveille! Je vois l'herbe pousser avec un brin d'agacement car  bientôt il faudra sortir la tondeuse et je sais que je vais devoir m'accommoder de ses caprices. Selon son humeur elle accepte ou non de démarrer au quart de tour...Enfin, on n'en est pas encore là, il y a des travaux plus urgents à accomplir!

Je me suis donc attelée à la taille des lavandes: couper toutes ces tiges prend du temps car il faut repérer une pousse pour couper juste au dessus. Pourquoi? Eh bien, c'est que le bois de cette plante est dur et les nouvelles pousses ont du mal à le percer, alors il vaut mieux faire attention et tailler comme il faut. Dans 4 mois elles seront en fleurs et je me féliciterai de mon intervention qui leur aura donné une belle forme et grâce à laquelle j'aurai une belle floraison.

Vous n'avez pas encore taillé les vôtres? D'accord si vous n'habitez pas dans nos régions à climat doux, mais pour les autres, il est temps de vous y mettre!

13 février 2008

Premiers iris...

a7c5b6cd0cde6bd95e1ed5eac7a9fef9.jpg

Les plus petits émergent timidement des herbes sur le bord des fossés, les plus grands se dressent fièrement et offrent leur violet profond.

Voilà, la garrigue commence à prendre ses couleurs printanières : le bleu et le violet des iris cotoient le jaune des coronilles qui elles aussi se réveillent. Période magique où l'on voit la nature sortir de sa torpeur et où l'on se dit que les beaux jours ne vont pas tarder.

94530cedddf960df6f2bcc344694a410.png
Bientôt d'autres floraisons, d'autres senteurs...

27 janvier 2008

Un bourdon butine...

da524d662d823c50972b3f186980819e.jpg

Surpris en pleine action, ce bourdon s'est laissé photographier mais ne s'est pas attardé, il faut parfois être patient, attendre que l'insecte se pose et là...clic, vite  l'immortaliser! Bon, d'accord, je reconnais que j'ai eu plutôt de la chance car il était tellement occupé qu'il ne m'a même pas vue, ces compères ont été plus méfiants.

Le néflier encore en fleurs est un point d'attrait pour les bourdons, en ce moment ils sont nombreux à s'y donner rendez-vous dés que le soleil se fait plus chaud. Le temps trés doux qui fait éclore bon nombre de bourgeons va leur donner la possibilité de butiner ailleurs, ce sont autant d'autres photos en perspective.

22 janvier 2008

Petit tour au jardin...

Aujourd'hui, Il y avait dans l'air un fond de douceur, un air de printemps, alors un petit tour jusqu'au fond du jardin s'imposait et...surprise: la végétation commence à sortir de sa torpeur.

d7e3fa7debf5ed42db9b1d3bbe5f9a2c.png

Sur le côté de la maison, les gaillardes sont déjà épanouies. Ce que j'aime chez elles, c'est la bonne volonté qu'elles mettent à fleurir dés que le temps se radoucit! Des plantes à avoir absolument au jardin!

 

6610668a2fb5ea51674e04bac62d4ff1.png

Pas loin d'elles, les pervenches offrent le bleu éclatant de leurs pétales. j'avais replanté 2 pieds dans une rocaille il y a quelques années, maintenant il faut que je les maitrise car elles deviennent vraiment envahissantes. Au fait n'oubliez pas de tailler les longues tiges pour avoir une belle floraison.

 

 

96b640f89d8c3d8e4846f979de32f216.png

Au fond du jardin les tapis de soucis sauvages sont là, voir leur couleur vive est un plaisir surtout en cette période.

 

0f8e129136366dad3b7553683a455664.png

Un peu partout la roquette est présente et les orchidées sauvages pointent leurs feuilles au milieu des herbes encore rases. Les touffes d'oxalis forment des coussins denses et leur floraison ne va pas tarder, il me semble que le jardin renait...

 


7c85aa7239a42d722f66f4f543e723e5.png

Les arbustes ne sont pas en reste, les lilas bourgeonnent, les ormes aussi..mais je suis déçue, cette année encore le mimosa n'est pas trés beau. Tant pis, trés bientôt l'amandier va se couvrir d'une multitude de fleurs et là, quel spectacle!

 

06 janvier 2008

Un beau lis blanc en cadeau


db68dc4b03479ecded2ac70ec384adae.png

Chic, on m'a offert une belle potée de lis blancs. Quelle chance! Pétales immaculés et nacrés que seules les étamines viennent soupoudrer de leur couleur safran, tiges hautes bien droites se dressant pour exposer les superbes fleurs, cette plante est d'une beauté proche de la perfection. Et puis il y a son parfum, entêtant diront certains, mais dans le séjour suffisamment grand, il répand une senteur qui se fait assez discrète. Il va maintenant falloir que je m'en occupe pour le garder longtemps.

J'ai placé mes lis devant une porte-fenêtre car il leur faut beaucoup de lumière, je vais veiller à leur apporter l'humidité ambiante dont ils ont besoin et arroser trés raisonnablement, un apport d'eau trop important peut faire pourrir les bulbes, cela m'ennuierait beaucoup de ne pas garder cette potée en pleine forme.

Installés dans la maison, ils bénéficient d'une température qui leur convient bien pour le moment, aprés la floraison, je les replanterai à l'extérieur dans un grand bac en leur donnant un mélange de terre, de terreau et de sable  qui allègera le tout. Un bon drainage du bac est indispensable!

Bon, je n'en suis pas encore là, pour le moment je me plais à regarder les boutons floraux (trés nombreux) s'ouvrir jour aprés jour.

11 décembre 2007

UN BEGONIA EN SOUFFRANCE

063ec4091929df0795f042bd2bee3ac1.jpg

Petit séjour chez ma fille à Toulouse il y a quelques jours. Elle aussi aime s'entourer de plantes et bien évidemment quand j'arrive nous faisons le tour de ses potées, admirant certaines,  constatant sur d'autres les dégâts dus aux parasites...Nous voilà en arrêt devant son bégonia, à vrai dire il n'est pas trés en forme. Feuilles un peu recroquevillées, tiges légèrement dégarnies, il n'est pas dans son meilleur état, je l'ai connu nettement plus beau.

Inspection générale. Pas de bestioles, c'est déja ça, mais un terreau tellement sec qu'il n'absorbe plus l'eau et celle-ci s'écoule aussitôt par le trou de drainage.

Que faire? Mesure d'urgence, le pot est mis à tremper dans une bassine remplie d'eau à température ambiante. Au bout  de quelques heures, la motte est bien imbibée, on laisse le pot s'égoutter sur la paillasse de l'évier afin que le surplus d'eau finisse de s'en aller.

Voilà un bégonia qui va retrouver sa belle allure, comme sur la photo prise quand il allait bien, mais attention de ne plus oublier de l'arroser!