Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 septembre 2009

De l'eau ! C'est désespérement sec au jardin

dsc03797.jpg

Trop sec ! Le sol n'a plus d'herbe et même la végétation locale souffre du manque d'eau : les olives sont frippées, les pistachiers térébinthes font grise mine et les lauriers-tin si résistants ont bien du mal à faire bonne figure. Les plantes en pots s'en tirent bien car je les arrose mais ce sont bien les seules que je peux aider, malheureusement, les autres devront attendre la pluie...

Ah, les heureux possesseurs d'un forage qui peuvent arroser sans retenue! Tiens à ce propos, si vous envisagez d'en faire creuser un chez vous, sachez que la législation est devenue stricte à ce sujet. Plus question de creuser comme on veut après avoir simplement fait appel à un sourcier, maintenant il faut faire une déclaration à la mairie au moins un mois avant le début des travaux et  une autre déclaration devra être faite à l'achèvement de l'ouvrage.

Le but de cette mesure et de comptaliliser les forages et d'étudier leur impact sur les nappes phréatiques. Si c'est pour mieux protéger notre environnement, alors...

04 septembre 2009

Connaissez-vous l'aptenia cordifolia?

aptenia1.png

Cette plante dégringolait en cascade le long d' un escalier extérieur chez ma voisine : c'était superbe! Ce jour-là, je suis repartie avec quelques tiges qu'elle m'avait gentiment offertes et que je me suis empréssée de planter dans des godets.

Les boutures d'aptenia sont faciles à réussir, il suffit d'enlever les feuilles du bas de la tige à planter et d'enfoncer celle-ci dans un mélange de terreau et de sable. Il faut laisser les godets à l'ombre et attendre quelques semaines. Au bout de quelques temps, les racines apparaissent puis de nouvelles feuilles voient le jour, vous pouvez alors installer votre aptenia cordifolia dans un pot, une jardinière ou même en pleine terre à exposition ombragée. Attention, la plante est gélive il faudra  la mettre à l'abri en hiver si vous habitez dans une région froide.

En ce moment elle a encore une multitude de petites fleurs rouges aux pétales très fins et ses longues tiges recouvrent toute la jardinière pour venir toucher le sol.

C'est une plante à découvrir par ceux qui ne la connaissent pas et à adopter par ceux qui aiment la facilité de culture.

13 août 2009

Ton laurier-rose te donne du souci?

laurier-rose-png.png
"Regarde, j'ai des feuilles de laurier-rose partout sur la terrasse, c'est normal qu'il en perde autant en ce moment?

-Là, tu t'affoles un peu vite, il  se déleste de quelques feuilles ce n'est pas non plus la catastrophe, tu peux constater qu'il a encore un feuillage bien fourni. Les végétaux  à feuillage persistant perdent aussi leurs feuilles sauf qu'ils ne les perdent pas toutes en même temps, ça n'a rien d'inquiétant. Par contre, tu vois ces traces et cette suie noirâtre? Ton laurier-rose à des pucerons ou des cochenilles...voyons...bon, ce sont des pucerons, c'est un moindre mal, il va falloir que tu te débarrasses de ces petites bêtes car elles fatiquent ton laurier-rose.

Quoi???Utiliser un insecticide chimique? Ah non! Pense un peu aux dégâts qu'ils causent à la planète!Tu peux très bien venir à bout de ces bestioles par d'autres moyens.

Tiens, utilise du purin d'ortie ou de fougère, c'est efficace : tu fais macérer les feuilles d'une de ces plantes dans de l'eau et tu attends quelques jours, après tu fais des pulvérisations avec le purin dilué. Trop compliqué de trouver ces plantes? Bon, alors je te conseille l'eau savonneuse dans laquelle tu mettras un peu d'alcool à 90 degrés, cà au moins ce n'est pas difficile à trouver.

Allez, courage tu vas venir à bout de ces bestioles"

 

 

 

24 juillet 2009

Des champignons bien éphémères

champignons.png
Ils étaient là tous les trois, bien en vue au pied du grassula mais  ils n'y sont pas restés longtemps, ces champignons, c'est bien connu ne s'attardent pas trop!
Je les ai trouvé mignons tout plein avec leur chapeau recouvert d'écailles et ils avaient une couleur jaune peu commune.
N'y connaissant rien dans le domaine des champignons, je suis donc allée sur internet et j'ai vite débusqué le nom de cet invité de passage : c'est un leucocoprinus birnbaumii, un nom pas facile à retenir ni à orthographier...
Ce champignon est un adepte des pots de fleurs, il aime le terreau qui s'y trouve et l'humidité qui y est présente.
Apparemment comme il s'est plu près du grassula, il y reviendra.

Lire la suite

17 juillet 2009

Il est vraiment temps de couper les lavandes

lavande3.png

Le bleu des lavandes est passé, les voilà qui sèchent et les grains des épis vont tous tomber si je ne les coupe pas maintenant. je vais m'atteler à cette tâche aujourd'hui mais je vais attendre la fin d'après midi, quand le soleil tapera moins fort et que les guèpes ne tourneront plus autour des buissons odorants.

Couper les tiges de lavande demande un bon sécateur, il faut ensuite attraper les tiges de chaque rameau et les sectionner d'un seul coup pour que la coupe soit franche. Au fur et à mesure de la coupe, je pose  les tiges taillées dans une cagette au fond de laquelle j'ai disposé un journal, elles vont y rester quelques jours dans un pièce de la maison puis je frotterai les épis les uns contre les autres pour récupérer tous les grains que je garderai afin de les mettre en sachets.

La lavande a une puissante senteur qui fait fuir certains insectes comme les mites et les moustiques et en plus elle parfume le linge, alors inutile de vous dire que je vais en mettre dans mes placards!

06 juillet 2009

Précieux tilleul !

tilleul 1.png

Je n'ai pas de tilleul dans mon jardin et c'est bien dommage! Un tilleul en fleurs émet un doux parfum agréable et déjeuner sous son ombre est un plaisir.

Et puis il y a ces petites fleurs jaunes pâles tellement bonnes pour notre santé.
Les fleurs de tilleul sont anti-spasmodiques : en infusion ( laisser infuser quelques minutes les fleurs dans de l'eau bouillante) elles calment la nervosité et l'anxiété. Elles sont aussi souveraines contre les insomnies et aident les digestions lentes.
La partie de la tige située entre le coeur et l'écorce et qui s'appelle l'aubier a des effets bénéfiques sur les voies urinaires et les calculs rénaux, à recommander à ceux qui ont un foie paresseux et qui souffrent d'états nauséeux.


Et n'oublions pas les décoctions (1 cuillèrée à soupe d'aubier dans une tasse d'eau qu'on fait bouillir et qu'on laisse reposer une vingtaine de minutes) utilisées pour éliminer les impuretés, elles détendent les traits et sont très efficaces pour redonner à la peau toute sa douceur!

 

22 juin 2009

Un champs de blé à admirer

blé1.png

Impossible de passer sans s'arrêter pour le prendre en photo : ce champs de blé avait un aspect mouvant, la brise le faisait onduler et sous le soleil rasant, c'était un beau spectacle.

Le blé est une céréale cultivée depuis l'antiquité, il est présent  dans presque toutes nos régions car il est du genre facile à vivre. Ses besoins en arrosages ne sont pas excessifs et en cela il est bien différent du maïs grand consommateur d'eau. Il lui faut  quand même une terre riche et bien nette (sans mauvaises herbes).

blé.png

 

Le blé est un symbole fort car il donne le pain, aliment de base. Mais il est aussi symbole de fertilité et autrefois on jetait des grains de blé sur les mariés pour leur souhaiter bonheur et prospérité.  Aujourd'hui le blé est remplacé par le riz dans cette fonction, mais il a toujours son image de porte-bonheur ce qui explique peut-être pouquoi il est souvent adopté comme bouquet sec.

La photo a été prise entre Lourdes et Tarbes dans les Hautes-Pyrénées, région touristique qui mérite bien le détour!

17 juin 2009

Pour le plaisir des yeux...

phalaenopsis1.png

Oui, les orchidées sont   le plaisir des yeux, bien sûr certaines comme les miltonias sont délicieusement parfumées mais la plupart d'entre elles se contentent d'être belles et c'est déjà beaucoup.

Ces plantes  ne sont pas si difficiles que ça à cultiver, certaines comme les cimbidiums sont même fort peu exigeantes, le mien dont je vous ai déjà parlé refleurit chaque hiver sans me demander grand chose mais il faut le  laisser dehors en automne pour que le fraîcheur nocturne lui permette d'initier ses boutons floraux.

Je vous parle d'orchidées aujourd'hui car on vient de m'offrir un splendide phalaenopsis blanc que je compte bien conserver quelques années : lumière sans soleil direct, arrosages bien maitrisés avec de l'eau de pluie, pour le moment cela lui suffira.

Question rempotage on verra l'année prochaine ou dans deux ans si cela s'avère nécessaire.

 

 

14 juin 2009

Connaissez-vous ce bel arbuste qu'est l'erithrina ?

erythrine.png

C'est au jardin Compans Caffarelli de toulouse que j'ai photographié celui qui illustre cette note. Les fleurs étranges et  couleur corail de cet arbuste surprennent et font l'admiration des promeneurs...c'est un sujet que vous pouvez adopter chez vous sans problème. Soignez-le et vous le verrez  fleurir de mai à août.

Planté en situation bien ensoleillé, arrosé régulièrement, cet arbuste pousse rapidement en terrain bien drainé.

Sa plantation s'effectue au printemps dans un sol bien drainé et riche .Il est possible de semer des graines  d'erhytrine mais un conseil, laissez-les tremper au moins 2 jours car elles sont coriaces et sans cette petite manipulation, la germination sera longue. Pour avoir un résultat plus rapide, vous pouvez bouturer cet arbuste : boutures herbacée en ce mois de juin ou semi- ligneuses en septembre.

Allez, lancez-vous dans cette opétation bouturage, vous allez voir comme vous allez être content d'avoir ce bel arbuste chez vous!

 

12 juin 2009

Quelle résistance ces joubarbes!



joubarbes1.png Mais comment font-elles pour résister à la chaleur, à la sécheresse et rester toute pimpantes alors qu'autour d'elles les autres plantes souffrent? Les joubarbes ressemblent à de petits artichauts, elles poussent là où vous les installées sans poser de problème. Vasque, rocaille, creux d'un arbre mort, muret ...tout leur convient du moment qu'elles ont les pieds au sec, le mieux finalement est de bien les installer puis de les laisser vivre leur vie!Peu de plantes sont capables d'une telle faculté d'adaptation sous nos latitudes où froid et chaleur se côtoient tout au long de l'année, mais les joubarbes se rient des conditions climatiques car elles ont un feuillage qui leur permet d'avoir une excellente résistance. Peu de plantes sont capables d'une telle faculté d'adaptation sous nos latitudes où froid et chaleur se côtoient tout au long de l'année, mais les joubarbes se rient des conditions climatiques car elles ont un feuillage qui leur permet d'avoir une excellente résistance.

joubarbes.png

Regardez les feuilles, elles sont recourbées vers le coeur de la plante,qui profite ainsi de la moindre goutte de rosée.
Certaines variétés possèdent en plus une arme anti-chaleur : un fin duvet ou un feutrage blanc qui fait écran et renvoie les rayons du soleil, cette fine pellicule est protection efficace en période de canicule.
Comme leurs amis les sédums à qui elles sont souvent associées, les joubarbes ont des feuilles charnues qui sont chargées de stocker l'eau pour les longues périodes de pénurie en eau.
Enfin, il faut parler aussi de leur système racinaire constitué d'un fin écheveau qui s'étale et profite ainsi de la moindre goutte de pluie.

Installer ces plantes chez vous signifie donc qu'il faut leur éviter toute humidité stagnante qui entrai ne leur pourrissement. Si vous choisissez de les mettre en pot, soyez généreux avec la couche drainante et arrosez-les juste un peu au moment de la plantation, après elles se débrouilleront toutes seules.