Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 juin 2007

Des nemesias pour une trés longue floraison

medium_nemesia_rose.jpg

Des plantes trés faciles à vivre et qui fleurissent 8 mois d'affilée, vous en connaissez beaucoup? Eh bien, je vous le dis franchement, à mon avis les nemesias sont des champions en la matière, ne cherchez pas, ce sont eux qu'il vous faut pour garnir bordures, potées, jardinières ou suspensions.

C'est une vivace mais comme elle est gélive elle est souvent cultivée en annuelle. Peu rustique donc, mais vous pouvez toujours la protéger en hiver, elle repartira au printemps si les températures n'ont pas été excessivement négatives....

Trés florifère, il lui faut une bonne terre bien riche, des arrosages réguliers, et du soleil mais la situation mi-ombre lui convient également.

 Il arrive qu'en été cette plante marque un petit coup d'arrêt et qu'elle semble s'essouffler, alors employez les grands moyens, attrappez votre sécateur et faites-lui une bonne coupe, elle va repartir de plus belle.

31 mai 2007

Silène, si blanche!

medium_silène.2.jpg
Certains les plantent au jardin pour avoir une touche de blanc, ici, elles poussent toutes seules et les fleurs se dressent au bout de longues tiges minces, exhibant un calice enflé à 10 nervures d'où s'épanouissent 5 pétales aux rebords échancrés. Jolies fleurs d'un blanc pur et dont il existe une variété de couleur rose.

Ce sont des plantes au feuillage vert-gris, elles sont trés ramifiées et se plaisent un peu partout du moment que le sol est un peu sec, elles aiment bords de chemins, se plaisent dans la garrigue. Au jardin, je les laisse vivre leur vie prés des haies d'arbustes, elles y mettent une note claire attrayante.  

Savez-vous que ces silènes sont aussi appelées "compagnon blanc"? Si vous avez l'explication de ce surnom, n'hésitez pas à me la donner.

29 mai 2007

LE SENECIO HYBRIDE, UN CINERAIRE TRES FLORIFERE

medium_cineraire_des_fleuristes.jpg

La plante n'est pas trés haute mais elle est bien touffue et surtout, c'est un véritable bouquet de fleurs bien colorées. De croissance rapide, ce senecio se plante au printemps au soleil ou à mi-ombre et peut être utilisé en tant que plante d'intérieur à condition de lui donner une excellente lumière.

Ne le noyez pas sous les arrosages, il supporte mal l'humidité, pensez à lui apporter de l'engrais régulièrement et coupez les fleurs fanées, ce sont vraiment des soins de base.

Ceux qui habitent dans les zones à climat doux pourront la cultiver en vivace, ailleurs elle sera considérée comme une annuelle car elle craint le froid.

 Question coloris vous avez le choix entre les bleus-violets, les roses-rouges ou les blancs, ne vous en privez pas!

27 mai 2007

Fleurs de polygala, inimitable magenta

medium_polygala.jpg

Feuillage persistant, fleurs ailées qui se succèdent quasiment toute l'année exception faite de la période où la chaleur se fait trop marquée, les polygalas sont des plantes pleines de qualités qui se plaisent beaucoup dans les zones à hiver doux. Eh oui, le gros défaut de cette belle plante si florifère est de ne pas être rustique, elle ne supporte que les brève gelées et encore à condition qu'elles ne soient pas trés fortes. Mais, rassurez-vous, il est possible de cultiver cette plante en pot et il suffit de la mettre à l'abri l'hiver pour la conserver plusieurs années ( dans ce cas arrêtez les arrosages et les apports d'engrais jusqu'aux beaux jours) .Sinon, elle n'est pas difficile à cultiver, elle aime le soleil bien sûr, demande quelques arrosages réguliers en été mais se satisfait d'un sol ordinaire s'il est bien drainé et résiste au calcaire.

Vous pouvez si en avez envie, tenter de le bouturer mais je ne vous le recommande pas car avec  cette plante, cette tecnique de multiplication n'est pas facile. Enfin, vous pouvez toujours essayer de le faire et si vous réussissez tenez-moi au courant!  

24 mai 2007

COEUR DE MARIE, COEUR DE JEANNETTE

medium_coeur_de_marie1.jpg

Appelez ces dicentras comme vous voulez, mais la plupart du temps, vous les trouverez sous leur nom commun de "coeur-de-Marie", en fait, il n'y a que le prénom qui change. La forme des fleurs donne l'explication du mot "coeur", quant à savoir pourquoi on les appelle soit coeur Marie soit  coeur de Jeannette, ça c'est un mystère!

Ce sont des vivaces pourvues d'une belle racine tubéreuse  que l'on peut couper en hiver pour pratiquer des boutures. Les tiges qui sont rougeâtres prennent une allure courbée sous le poids des fleurs alignées à leur extrémité. La floraison est trés originale et s'étale  d' avril à juin. Lorsque les fleurs seront fanées, le beau feuillage disparaitra  jusqu'à l'année prochaine, ce sont des plantes qui font de l'effet mais qu'il vaut mieux associer avec des vivaces ou des annuelles qui aprés, assureront le décor.

 Les  coeurs- de- Marie  aiment les terres riches en humus, ils se plaisent autant au soleil qu'à mi-ombre et sont trés rustiques, n'hésitez pas à les installer en potées, en jardinières ou en massifs et si vous n'aimez pas les fleurs roses sachez qu'il existe des variétés de couleur blanche, mais à mon avis elles ne sont pas aussi belles que celles que l'on à l'habitude de voir. 

20 mai 2007

LES IRIS D'EAU EN PLEINE FLORAISON

medium_iris_d_eau.jpg

 Installés dans le bassin depuis 3 ans, les iris jaunes forment maintenant une belle touffe qui en ce moment est un beau spectacle. C'est la période de l'année où  la pièce d'eau est la plus attractive. Les nénuphars s'épanouissent, les papyrus ont repris une belle allure et les autres plantes aquatiques se dévelopent rapidement.

Les grenouilles sont là bien sûr, un peu bruyantes, surtout la nuit mais elles font partie du jardin et sans elles il manquerait quelque chose.

Pour revenir à mes iris jaunes, ils se débrouillent tout seuls, je me contente juste d'enlèver les feuilles et les tiges fanées c'est tout!

Ils vivent les pieds dans l'eau toute l'année mais à faible profondeur, et même si le bassin gèle (ce qui arrive parfois ici dans le midi), ils redemarrent sans problème au printemps. En fin d'été cette année, je diviserai les rhizomes car ils se sont trop multipliés et prennent maintenant trop de place . C'est je dois dire le seul inconvenient de cette plante, elle a tendance à devenir envahissante! Mais finalement cette opération de division fera quelques heureux puisqu'elle me permettra d'offir des iris des marais à mes amis.
 

18 mai 2007

LE SUREAU NOIR, L'ARBRE A FEE

medium_sureau_noir.jpg

Croyez-vous comme le veut la légende que le sureau noir abrite une fée? C'est que cet arbuste est plein de bienveillance avec l'homme qu'il comble de ses maintes vertus. Jugez plutôt: il soigne ( nombreuses qualités thérapeutiques), nourrit ( préparations culinaires variées) permet avec ses branches creuses de faire des flûtes, et sert à faire des teintures. Que demander de plus? Ah oui, en plus il attire oiseaux et petits mamifères qui viennent se régaler de ses baies noires qui arrivent à maturité à la mi-août.

 Comestible, le sureau noir haut de 2 à 7 m voire plus ne doit pas être confondu avec le sureau Hièlbe qui lui, a des baies toxiques mais ce dernier est de petite taille et ses grappes de fruits sont dressées et non pendantes.

Les fleurs regroupées en ombelles sont trés odorantes et mellifères mais par contre évitez de toucher et de froisser les feuilles car il s'en dégage une odeur désagréable trés caractériistique! 


 

17 mars 2007

DE SI JOLIES TULIPES...

 

medium_tulipes_roses1.jpg

Fleur de saison, belle par sa couleur, charmeuse par sa forme tout en rondeur, voilà une superbe tulipe. Vous imaginez tout un bouquet comme cela ? Un vrai plaisir !

Si vous avez été prévoyant et si vous avez planté quelques bulbes à l'automne vous devez maintenant profiter de cette floraison printanière.

Surtout gardez-vous bien de couper les feuilles tant qu'elles ne sont pas fanées, ce sont elles qui permettent au bulbe de se régénérer. C'est grâce à cela que vous aurez l'année prochaine une trés belle floraison.

En attendant, profitez bien de vos jolies tulipes !

 

 

15 mars 2007

Le magnolia de Soulange en pleine floraison

medium_une_fleur_de_magnolia.jpg

En ce moment, ce magnolia éclipse tous les arbustes en fleurs qui le côtoient et l'on ne voit que lui. Il faut reconnaitre que c'est un spectacle que de voir les fleurs roses en forme de tulipes s'épanouir sur les branches nues de cet arbre trés ramifié.

Approchez-vous, vous allez être enchanté par son parfum ! Vous aimeriez en planter un chez vous ? Ne vous privez pas de ce plaisir mais choisissez un plant de petite taille (pas plus de 1m20) la reprise sera meilleure. Installez votre magnolia à l'abri du vent, dans un sol riche et frais, paillez son pied et n'oubliez surtout pas de l'arroser en été car il souffre de la séchresse.

Sa croissance est lente et il est inutile de le tailler si ce n'est pour enlever quelques branches mortes, il ne va  donc pas vous donner beaucoup de travail .

Vous pouvez le multiplier en effectuant des semis mais ceux -ci sont assez aléatoires, si vous les tentez, laissez les graines au froid pendant quelques temps avant de semer au printemps. Plus faciles les boutures se font en été et donnent des sujets qui fleuriront aprés quelques années, soyez patients ! 

Le magnolia doit son nom à Pierre Magnol ( 17ième siècle)  directeur du jardin botanique de Montpellier.

 

13 mars 2007

MON JARDIN, DES QUE LE PRINTEMPS REVIENT...

La lumière a changé, le fond de l'air est tout en douceur, nul doute, le printemps est à nos portes et le jardin en est tranformé. L'hiver qui a été particulièrement clément ne l'a pas beaucoup malmené et c'est maintenant un réel plaisir de le voir en pleine renaissance.

medium_coronille.JPG

Les coronilles croulent sous leurs branches lourdement chargées de fleurs et embaument, les bulbeuses font leur spectacle en tapis de couleurs, les iberis sont là bien sûr offrant leur blancheur immaculée et l'amandier si précoce qui finit sa floraison laisse les pétales de ses fleurs s'envoler au vent.

medium_fleurs_d_amandier.2.jpg

Je ne me lasse pas de parcourir le jardin, de le redécouvrir. Tiens, prés du mur du fond, cachées dans les herbes les orchidées "purpurea" se sont épanouies et les soucis sauvages font de larges taches, ils ont échappé à la tondeuse mais ce n'est qu'un sursis...dommage, je les aime bien mais il va quand même falloir couper l'herbe qui a poussé.


medium_giroflee_mauve.jpg

La rocaille n'est pas en reste, les pervenches, les sédums jaunes sont au rendez-vous et les giroflées sont toutes pimpantes. Et les iris ? Ah quand même, j'en découvre quelques-uns en fleurs, mais les autres se reposent encore, ils prennent leur temps cette annéee !

Voilà les forsythias qui débutent leur floraison alors que les lauriers-tin sont dans toute leur splendeur...je n'ai pas fait tout le tour de toutes les plantations, mais que c'est agréable de voir la nature se réveiller avec autant d'entrain !

medium_laurier-tin.jpg

Au milieu de l'allée, je découvre trois petites pensées qui se sont semées dans le gravier, elles ne peuvent pas rester là, elles se feraient piétiner. je vais les installer dans la jardinière avec les primevères, elles se tiendront compagnie.

medium_primeveres_rouges.jpg

Je fais l'état de tout ce qu'il faudra faire: tailler, biner les rosiers, semer quelques annuelles, préparer les floraisons estivales en mettant en place quelques plantes en godets. Ce n'est pas le travail qui manque à l'arrivée du printemps, d'ailleurs, je vais de ce pas attraper mon sécateur et me mettre à l'ouvrage !

Bonne journée printanière.