Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 mai 2006

LE PALMIER, EMBLEME DE NIMES

Un brin d'exotisme chez vous? Adoptez le palmier!
medium_dsc01459.jpg
Il pousse très bien à condition de respecter quelques précautions. D'abord, installez-le dans un sol bien drainé, de préférence à l'abri du vent du nord et exposé au sud. Il faut faire cette opération quand la terre s'est bien réchauffée pour qu'il puisse reprendre facilement.

Les palmiers supportent mal les grands froids prolongés surtout s'il y a de l'humidité. Certaines variétés sont cependant plus résistantes que d'autres. Le phoenix canariensis, le palmier le plus cultivé, fait partie de ceux -ci, mais il vaut mieux quand même être prudent et assurer sa protection contre le gel. Chaque année début décembre, nous rabattons les grandes feuilles vers le haut et nous les attachons serré pour protéger son coeur, partie la plus fragile.

Palmier et crocodile constituent l'emblème de Nimes, ce végétal est très présent ici comme dans de nombreuses villes de france. Cantonné au sud il y a encore quelques années, il a bien élargi son territoire !

08:30 Publié dans jardins | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : JARDIN, PALMIER, PLANTES

20 mai 2006

BON WEEK END A TOUS

Une églantine épanouie
medium_dsc01204.2.jpg


09:00 Publié dans jardins | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : eglantine, fleur, jardin, plante

19 mai 2006

LE FIGUIER. MAIS OU SONT SES FLEURS?

medium_figues1.jpg

Déjà cultivé par les égyptiens il y a 5000ans, c'est un arbre plein de volonté et de rage de vivre qui pousse même dans les endroits les plus rocailleux .

Il demande peu de soin et ne se taille que pour être contenu et éviter qu'il ne soit trop encombrant.

La fécondation et la pollinisation de cet arbre sortent de l'ordinaire, et en font un végétal un peu à part.Mystère de la nature...Pour faire simple on peut dire qu'il y a des figuiers mâles et des figuiers femelles et que la fécondation se fait grâce à une minuscule petite guêpe qui fait la liaison entre les deux .

Mais où sont les fleurs à polliniser? On n'a jamais vu de fleurs sur un figuier et pour cause ,elles sont des centaines à l'intérieur de la figue et attendent la petite guêpe qui viendra les polliniser. La figue va alors grossir et mûrir pour devenir comestible.

La récolte se fait en septembre pour le plus grand bonheur des amateurs!

08:38 Publié dans jardins | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : figuier, jardin, arbre, fruit

18 mai 2006

FLEURS DE ROCAILLE

Vous avez décidé de faire un rocaille ? C'est une bonne idée car les plantes qui s'étalent au milieu des grosses pierres forment un beau décor

medium_lewisia.jpg

Si vous vous lancez, faites en sorte de reconstituer au maximun un coin montagnard avec des éboulis de rochers, il faut que l'ensemble ait un effet naturel.

Voici quelques fleurs qui aménagent très bien ce type d'espace :corbeille d'or,petites campanules, aubriètes, petits oeillets , phlox, joubardes, corbeille d'argent, oenothère, sédum, lewisia cotyledon (voir la photo)...

Les grosses pierres renvoient la chaleur, il faut être très vigilant sur les arrosages si on ne veut pas que tout sèche aux premières grosses chaleurs! Un désherbage régulier s'impose car sinon les plants se retrouvent vite envahis et cachés par des herbes sauvages .

Réussir un jardin de rocaille ayant un bon équilibre entre le minéral et le végétal n'est pas chose aisée mais avec un peu de goût et de patience tout devient possible !




08:20 Publié dans jardins | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rocaille, jardin, fleur

16 mai 2006

DES SOUCIS ? OUI, DES CALENDULAS!


medium_souci2.jpg

Les soucis ! Quelle drôle d'idée que d'appeler ainsi ces fleurs qui franchement n'ont jamais causé le moindre tracas au jardinier même débutant .Voilà une plante qui s'accommode de tous les terrains et qui demande peu de soins.

Le meilleur moment pour les semer et bénéficier d'une floraison précoce,c'est l'automne, mais on peut semer en ce moment pour avoir des soucis en fleurs tout l'été. Il faut éclaircir un peu les semis en laissant une quinzaine de centimètre entre chaque plantule, profitons-en pour repiquer ailleurs les jeunes plants enlevés. Un bon arrosage et ils se débrouilleront tout seuls!

En tous cas, soyez sûrs que si vous en semez une année, vous n'aurez pas à le refaire car ils se ressèment sans problème.

Ce sont des fleurs qui attirent l'oeil avec leur coloris jaune ou orange, il vaut mieux constituer un effet de masse, c'est plus joli .Les soucis bien installés vont fleurir tard dans la saison, il arrive même qu'ils donnent quelques fleurs en hiver quand il est doux.

Autrefois utilisés comme colorant alimentaire, les pétales peuvent être préparés en infusion et entrent dans la composition de produits de beauté sous leur nom de calendula.

08:00 Publié dans jardins | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : soucis, calendula, jardin, fleur

15 mai 2006

""GENTIL COQUELICOT " DIT LA CHANSON

medium_coquelicot.jpg

Une fleur champêtre qui a beaucoup inspiré les peintres et qui sait attirer le regard par son rouge intense.

Plante peu exigeante, elle pousse dans les champs, les talus et y forme de magnifiques tapis de couleur.,N'essayez pas de planter un pied récupéré dans la nature, il sera difficile de le faire reprendre car cette plante déteste être repiquée, mieux vaut récolter les graines !

Dans nos jardins on peut l'adopter pour égayer les bordures et les rocailles, il fleurit de mai à août .On peut l'associer à d'autres plantes comme les marguerites, les lupins ou le semer dans des bordures de bulbeuses qui terminent leur floraison en avril-mai.

C 'est une annuelle que l'on sème en septembre ou dès le mois de mars dans un sol ordinaire. Seul impératif pour que le coquelicot fleurisse: le soleil!

De la même famille que les pavots, le coquelicot est lui aussi utilisé en cuisine (pâtisserie, pains décorés de ses graines) et en phytothérapie pour ses effets calmants.

Dans la tradition française, les 8 ans de mariage sont les noces de coquelicot!

14 mai 2006

BON DIMANCHE

medium_dsc00474.2.jpg

08:30 Publié dans jardins | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : dimorphotheca, fleur

12 mai 2006

LA BAMBOUSERAIE D'ANDUZE I

C 'est à côté d'Anduze ( à Generargues) que se trouve la Bambouseraie créee par Eugène Mazel en 1856. Elle fête donc ses 150 ans cette année.Voilà un lieu empreint de sérénité et d'exotisme où il fait bon se promener. Pour la compréhension du site, des audioguides en six langues sont à la disposition des visiteurs et des guides sont présents pour expliquer et répondre aux questions .

A demain pour la suite de la visite virtuelle de ce lieu magique .

bcbambou.gif

10 mai 2006

L'ORNITHOGALE EN OMBELLE




medium_ornithogale2.jpg
Un petite plante qui pousse dans l'herbe du jardin et que l'on trouve dans les prés, les talus, les vignes. Elle a un joli port et des fleurs d'un blanc très pur formées de 3 pétales et de 3 sépales identiques portant sur leur face externe, une large bande verte centrale.

Le calcaire a l'air de bien lui convenir ainsi que le sol pauvre et callouteux, en fait ce qu'il lui faut c'est un terrain bien drainé et surtout du soleil, c'est sans doute pour cela qu'elle se plait tant sur le poutour méditerranéen .

On la surnomme Dame de onze heures car ses pétales ne s'ouvrent qu'en fin de matinée quand la lumière est suffisamment forte, sinon ils restent fermés et montrent leur couleur verte ce qui fait qu'on peut passer à coté d'elle sans la remarquer .

C'est une vivace de la famille des liliacées qui fleurit en avril-mai et qui ne dépasse pas les trente centimètres.Pour la multiplier il suffit de prélever quelques bulbilles et de les replanter .

Attention les bulbes des ornithogales sont toxiques pour les animaux.

09 mai 2006

LE MICOCOULIER, UN ARBRE DU SUD.

medium_dsc00696.jpg

Un bel arbre du sud, son nom a des accents du midi. Il est présent sur tout le pourtour méditerranéen et pousse dans les terrains vagues et les bordures de chemin, mais on le trouve aussi dans les jardins d'ornement où sa belle allure fait merveille avec ses 20m de haut.

En hiver il est dénudé mais dès avril ses branches souples se couvrent d'un beau feuillage vert clair accompagné d'une floraison tellement insignifiante qu'on ne la voit pas.

En ce moment il porte des fruits semblables à de petites cerises vertes, ils sont légèrement sucrés et comestibles mais n'ont pas une grande valeur gastronomique car composés principalement d'un noyau dont on peut extraire une huile. Ces drupes font le régal des oiseaux pendant tout l'hiver et se ressèment si facilement que l'on retrouve des petits micocouliers partout dans le jardin, y compris dans les pots de fleurs!

Le bois de cet arbre a toujours servi pour la fabrication d'outils, de cannes, de fouets, de cravaches, de manches d'outils. Dans la région de Perpignan où les plantations sont importantes, il subsiste (à Sorède) un atelier qui travaille ce bois comme autrefois, et à Sauve(Gard) le micocoulier est encore utilisé pour fabriquer des fourches. Avant la mécanisation des travaux agricoles, cette production était très importante, maintenant elle existe de façon restreinte.

Voilà un arbre qui, en dehors de toutes ces considérations économiques, présente le grand avantage de dispenser une ombre bienvenue quand le soleil tape sur la région.