Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 mars 2010

Enfin! Les amandiers sont en fleurs

amandier2.pngUn peu

Ils ont fleuri un peu en retard, mais vu l'hiver froid que nous avons eu, ce n'est guère étonnant! Les amandiers ont profité de ces derniers jours  bien printaniers pour se décider à ouvrir leurs fleurs et  viennent tenir compagnie aux mimosas qui eux aussi ont joué la prudence cette année.

La floraison de ces arbres est chargée d'espoir, elle est signe que les beaux jours reviennent et même si quelques petites gelées sont encore à craindre, le soleil chauffe et les journées sont douces...enfin, on sort de la froidure hivernale!

Les amandiers sont faciles à vivre du moment qu'ils sont plantés dans un sol très bien drainé, la terre calcaire et caillouteuse du midi leur convient parfaitement, le climat aussi d'ailleurs car la sécheresse ne leur fait pas peur. Amusez-vous à semer une coque d'amande que vous aurez mise à stratifier pendant l'hiver, vous aurez le surprise de voir naitre un petit amandier qui ne demandera qu'à pousser.

Ces arbres ne sont pas fragiles mais peuvent être attaqués par la gommose, maladie qui entraine le déssèchement des feuilles, pour éviter cela, procédez à la taille dés la fin de l'été, désinfectez toujours vos outils et surveillez les parasites.

07 janvier 2010

Janvier : le jardin sommeille

hiver1.png

"Il fait froid" vous plaignez-vous... mais c'est normal , nous sommes en janvier! Froid vif, neige qui s'installe et gel qui marque les petits matins,  voilà  des conditions bien difficiles mais le jardin n'en a cure, il sommeille.

Mes plantes ont subi quelques assauts de froidure inhabituelle dans le sud, du coup mes anthémis ont bruni mais comme le pied est protégé je ne me fais pas de soucis pour eux. Les autres plantes un peu fragiles sont sous voile d'hivernage, peu esthétique mais tellement efficace que je ne saurais  m'en passer. De temps en temps, je fais un tour pour vérifier que les protections sont bien en place. A part ces petites inspections, il n'y a pas grand chose à faire dans le jardin quand le mauvais temps sévit, mais il ne faut pas oublier de donner à manger aux oiseaux qui ont du mal à trouver leur pitance en ce moment .

Vous comptiez installer arbres fruitiers ou rosiers? Attendez que le sol ne soit plus gelé pour le faire sinon ce sera une catastrophe!

Patientons donc et pour meubler le temps, occupons-nous de nos plantes d'intérieur et commençons quelques semis à faire dedans, bien au chaud. Lesquels? Je vous en parle dans la prochaine note, à  bientôt!

12 novembre 2009

Ah, ces impatiens walleriana!

impatiens3.png


Elles sont parfaites! Très florifères, pimpantes, elles se plaisent en massifs comme en jardinière ou en pot et me donnent toujours satisfaction.

La plupart,  comme les impatiens "walleriana" aiment les situations ombragées ou mi-ombragées, c'est là qu'elles fleurissent le mieux car elles craignent les rayons trop brûlants du soleil estival qui abime leurs fleurs et dessèchent trop le substrat.

Celles qui sont sur ma terrasse sont encore en fleurs en ce moment mais le froid qui va bientôt arriver ici les fera périr si je les laisse dehors, alors je vais procèder à leur sauvegarde. Evidemment je ne vais pas  pouvoir les mettre toutes à l'abri. Je sélectionne les pieds les plus beaux et je les transplante dans des pots que je rentrerai afin qu'ils passent l'hiver à l'abri du froid, ils m'en seront tellement reconnaissants qu'ils fleuriront pendant les mois à venir.

Ces plantes sont gourmandes, il leur faut des arrosages répétés en été, mais maintenant qu'elles vont rester à l'intérieur leurs besoins seront moindre et je vais un peu réduire les apports d'eau. Au printemps je procèderais à leur  bouturage : rien de plus simple à faire, il suffit de couper des tronçons de tiges d'une quinzaine de centimètres et de les mettre dans un verre d'eau mais attention, laissez sécher la plaie de taille au moins une heure sinon vos boutures risquent de pourrir dans l'eau.

Allez assez papoté, il est temps pour moi d'aller "sauver"mes impatiens et la prochaine fois, promis je vous parle d'une impatiens  "niamniamensis" qu'on m'a donnée il y a peu et qui est en "soins intensifs" pour cause de fatigue généralisée!

22 avril 2009

Un kolkwitzsia qu'on n'oublie pas

kolwitzia1.png

C'est en me promenant au jardin des Plantes de Toulouse que j'ai pu prendre cette photo d'un superbe kolkwitzia en fleurs. Le ton rosé de cette floraison abondante se détachait sur le fond de verdure : un arbuste à ne pas manquer et du reste on aurait du mal à ne pas le voir tant sa magnificence attire le regard!

Le kolkwitzia a de nombreuses qualités, il s'adapte à tous les types de sols, est trés rustique, ne demande pas à être taillé et n'est pas sensible aux maladies : bref un sujet bien facile à vivre qui devrait être plus présent dans nos jardins mais que beaucoup de personnes ne connaissent pas.

Dommage, il ferait merveille chez vous en isolé sur une pelouse ou en haie libre...Alors c'est décidé, vous l'adoptez?

 

 

04 octobre 2008

ATTENTION AUX PLANTES TOXIQUES

laurier-rose6.png

Maintenant que ma petite Julie touche tout ce qu'elle voit et en particulier tout ce qu'elle trouve dans le jardin, je suis extrèmement vigilante!

Les petits escargots, les fourmis qui courent : d'accord, pas de problème. Mais les végétaux, c'est une autre affaire : certaines plantes sont dangereuses et il vaut mieux éviter qu'elle les manipule.

 

Petit tour d'horizon non exhausif dans ce domaine.

Dans nos jardins il faut faire attention aux arbustes suivants car ils portent des baies très toxiques : sureau blanc, troène commun, pyracantha, houx, if, cotoneaster, aucuba...

Parmi les plantes, citons les plus connues : arum, ancolie, clématite, crocus, azalée, laurier-rose, glycine, oeillet, jacinthe, muguet, pois de senteur, ricin, pivoine, cyclamen, lupin, et bien sûr le brugmansia ...mais il y en a d'autres!

Et dans nos maisons ? Amaryllis, clivia, philodendron, pommier d'amour, euphorbes, spathiphyllum et évidemment le diffenbachia .

Cette liste n'est pas complète, il existe bien d'autres plantes toxiques ou allergisantes dont il faut se méfier!

06 septembre 2008

Un insecte noir impressionnant

3e277f137cfe8eca0ea723d5c28af187.png

J'avais toujours cru que c'était un bourdon! Eh bien non cette petite bête (enfin, pas si petite que ça quand même, puisqu'elle mesure 3 bons centimètres de long), cette petite bête disais-je est en fait une abeille et ne cherchez pas une quelconque ressemblance physique avec celle que nous connaissons bien car il n'y en a pas!

Celle-ci, appelée abeille solitaire est d'un noir d'encre avec de beaux reflets bleus. Elle n'est pas agressive, ne pique pas et se contente de butiner, passant de fleur en fleur, mais son vol est bruyant et elle ne passe pas inaperçue.

Elle niche dans les vieux bois à ciel ouvert, se contente d'y faire de petits trous pour y pondre ses oeufs. N'ayez pas peur de la rencontrer, c'est une petite bête bien inoffensive.

30 août 2008

Un jardin toulousain

b31257aa91be36d3dac4c71259953790.png

Je reviens de toulouse, et bien sûr je suis allée faire un tour au jardin de Compans Cafarelli où les massifs sont renouvelés fréquemment. En ce moment ils sont magnifiques et rivalisent de couleurs, avec pour certains une dominante rose et pour d'autres une dominante orange et rouge. J'ai beaucoup aimé ces derniers : dans le monde végétal ce sont mes couleurs préférées!

193bb523c461efb7d7b9804d1d2de95a.png

Il fait beau et un souffle d'air anime tout doucement la végétation, les graminées se balancent, les soleils courbent légèrement leur grosse tête, les zinnias apportent une touche de rouge et les verveines sont omniprésentes : roses, mauves, bleues, saumon... Verveines hybrides ou verveines de Buenos Aires, elles ont vraiment leur place dans ce décor. 

Prés du plan d'eau rafraîchissant, une immense plate-bande retient mon attention et je passe un moment à inventorier toutes les plantes qui la composent : cosmos, nigelles, pavots, silènes, ibéris mauves...

Quelle profusion de fleurs et quelle légèreté dans cet ensemble réussi!

15 décembre 2007

Bon week end

48f29086bb7dcabbeb42c9e818d8d477.jpg

Le froid est annoncé alors rêvons encore un peu à la douceur de l'automne avec ce paysage de novembre. Photographié à la fin du mois dernier, ce parc est une oasis de calme et de sérénité. Un plan d'eau, quelques canards, des paons qui faisaient leur spectacle sur la pelouse parsemée de feuilles rougies ou dorées, des arbres aux somptueuses couleurs, voilà  un moment paisible que j'ai beaucoup apprécié.

Il y a dans l'air encore un petit air automnal, mais on sent bien que l'hiver frappe à la porte alors profitons-en pour faire quelques balades et fouler au pied les feuilles tombées avant que le vent ne les emporte.

03 juin 2007

C'EST LA FETE DES MERES!

Toutes ces roses pour toutes celles qui savent si bien nous entourer de tendresse. Bonnes fête à toutes les mamans.

medium_ROSE6.jpg
medium_ROSE3.jpg
medium_ROSE2.jpg
medium_ROSE.2.jpg
medium_ROSE4.jpg
 

14 mai 2007

PETITES FLEURS DE BRACHYSCOME, LA SIMPLICITE

medium_brachyscome.jpg

Si vous êtes allé faire un tour sur les marchés aux fleurs, les fleuristes ou les jardineries vous avez sûrement remarqué ces petites fleurs semblables à des marguerites miniatures qui ont  des coloris allant du bleu au rose en passant par le violet.

Les brachyscomes forment des touffes dont la floraison s'étale de la fin avril ( mai dans certaines régions) jusqu'à l'automne. Ils ont besoin d'un sol bien drainé comportant une bonne terre riche, d'une exposition au soleil ou à mi-ombre et d'apports réguliers d'engrais. 

Pour avoir une plante bien compacte, pensez à pincer les pousses pour aider à la ramification, et otez les fleurs fanées. Les brachysomes craignent le gel, ils ne sont vivaces que dans les zones à climat doux. Ailleurs, vous en profiterez quand même pendant de longs mois sans que ces plantes vous demandent beaucoup de tracas, c'est déjà beaucoup!