Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26 novembre 2010

Fleurs sous la gelée blanche

rose1.png

Beau spectacle offert hier au petit matin : les plantes étaient  recouvertes d'une pellicule blanche scintillante. Les roses, les anthémis, les osteospernums, les ficoïdes, les phlomis, les oeillets et roses d'inde...vont ainsi finir leur floraison car les températures annoncées sauront les décourager d'ouvrir quelques boutons de fleurs!

anthemis.png

 

 

 

oeillets d'inde1.png

...

phlomis.png

vont ainsi finir leur floraison car les températures annoncées vont les décourager d'ouvrir quelvont ainsi finir leur floraison car les températures annoncées vont les décourager d'ouvrir quelques boutons de fleurs! ques boutons de fleurs!


osteospermun.png
ficoïde.png

23 novembre 2010

Les guêpes s'en vont, le nid reste...

nid de guêpes.png

Il était déjà de bonne taille quand je l'ai vu accroché au mur qui se trouve au fond du jardin. C'était le mois dernier.

Les guêpes faisaient d'incessants aller-retour mais  comme je ne faisais que les observer elles m'ont ignorée. Certains auraient peut-être détruit ce nid sans plus attendre mais à quoi bon. Placé là où il est, il ne gêne pas et ces petites guêpes meurent dés les premiers froids alors inutile de prendre des risques, j'ai attendu...

nid guêpes.png

Ce matin, de retour après quelques jours d'absence,  je suis allée faire un tour dans le jardin et j'en ai profité pour aller voir ce nid. Tout est calme, peu de signes de vie, visiblement, le lieu n'est pas encore tout à fait déserté, il y a encore quelques habitantes qui vont et viennent mais elles sont bien peu nombreuses et du reste comme on le voit sur cette photo, le haut de la construction commence à se détériorer.

Très bientôt, à moins que ce ne soit déjà fait, la reine, seule survivante ira se mettre à l'abri pour l'hiver, elle ne reviendra pas ici fonder la prochaine colonie, le nid ne sert qu'une fois.

16 novembre 2010

Visite : le barrage de Malpassé près de Fréjus

malpassé.png

Il faut marcher un peu pour atteindre ce site de triste mémoire. Il fait beau et nous grimpons allègrement jusqu'aux ruines de ce qui fut un grandiose barrage. Le chemin qui y conduit est parsemé d'éboulis. D'énormes blogs d'où s'échappent de grosses barres de fer nous font comprendre qu'il s'agit de morceaux de l'ouvrage qui ont été emportés par l'eau dévastatrice. Nous avançons au milieu d'une végétation méditerranéenne qui a largement repris le terrain, le lieu est paisible et rien, mis à part les gros blocs de bétons dispersés ça et là, rien, ne laisse immaginer le drame qui s'est joué là le 2 décembre 1959 juste après 21h.

Nous voilà au pied de ce qui reste de barrage. Seuls deux pans accolés à la paroi rocheuse subsistent, le reste a été emporté, laissant un trou béant. Vision effroyable qui nous laisse  imaginer toute la force de l'eau qui s'est engouffrée par cette large brèche, causant la mort de 423 personnes sur son passage.

Personne n'a oublié cette tragédie.

11 novembre 2010

Ces eucapyptus qui nous enchantent

eucalyptus.png

Le vent léger nous apportait des fragances bien agréables, nous n'avons pas mis longtemps à découvrir l'origine de ce parfum : il venait des euclyptus très présent dans ce bout de terre sauvage situé près de Fréjus.

Ces arbres ornementaux sont interessants : d'abord leur feuillage est persistant et change  d'aspect en vieillant ( d'arrondies les feuilles deviennent longues) , la floraison est légère et les fruits qui suivent et qui ressemblent à des capsules sont plutôt décoratives. Même le tronc de cet arbre est attrayant avec son écorce qui se détache et qui retombe en grands lambeaux lui donnant un petit air étrange.

Planté en pleine terre dans de bonnes conditions, l'eucalyptus devient très grand mais malheureusement il ne supporte pas le grand froid et -10 (froid sec) est la limite qu'il ne peut dépasser. Dommage pour tous ceux qui aimeraient avoir cet arbre chez eux? Mais non, il est possible de le cultiver dans un grand bac que l'on rentre en serre froide (véranda par exemple) mais dans ce cas bien sûr il ne faut pas compter obtenir une floraison !

07 novembre 2010

Faites de la gelée d'arbouses

arbouses.png

Vous avez vu comme les arbousiers sont beaux en ce moment? Chargés de fruits rouges qui ne demandent qu'à être cueillis, ils sont présents un peu partout dans la garrigue où ils se plaisent. Ils y trouvent des terres bien drainées, du soleil et sont parfaitement adaptés à ce milieu. Ce sont des arbres décoratifs avec un beau feuillage  persistant et leurs fleurs blanches en forme de clochettes qui côtoient les fruits formés l'année précedente : un beau spectacle!

Lorsque les arbouses sont bien rouges, on peut les cueillir et préparer gelée ou confiture.

Au cours d'une balade allez donc cueillir 3 kg d'arbouses mûres, lavez- les délicatement et laissez-les reposer avec 2,5 kg de sucre pendant une nuit. Le lendemain, ajoutez le jus de 2 citrons et faites cuire pendant une bonne heure , jusqu'à obtenir un perlé.

Avant de mettre en pot, si vous craignez les petits grains qui crissent sous la dent, passez le tout au chinois, vous obtiendrez une consistance très douce.

03 novembre 2010

Belle floraison automnale : le tecoma capensis

tecoma.png

L'arbuste était accoté à un mur et je l'ai tout de suite repéré  dans ce jardin du sud baigné dans la lumière automnale d'une fin de journée. Fleurs de couleur vive et flamboyante, feuillles pennées bien vertes portées par des tiges souples, le tecoma capensis a tout pour plaire mais vous ne pourrez le planter à l'extérieur que si vous habitez dans une zone à climat doux  car cet arbuste craint le gel.

Si vous voulez quand même adopter cette bignone du Cap, installez-la dans une véranda pour qu'elle y soit protégée du froid pendant l'hiver. En été elle apprécie d'être dehors, au soleil et aime recevoir des arrosages réguliers mais attention, ne la noyez pas et ne la laissez pas dans un substrat mal drainé, elle ne s'en remettrait pas.

01 novembre 2010

Fleurs d'automne: les chrysanthèmes

chrysanthemes.png

 

Fleurs de novembre, les chrysanthèmes se vendent surtout pour la toussaint et les belles potées laissées la plupart du temps sans soins fanent et périssent assez rapidement .

L'année dernière j'avais acheté des petits godets de ces plantes ( pas celles à grosses tête mais celles à fleurs de marguerites qui sont plus résistantes),  et je les avais plantées afin de profiter de leur floraison tardive, eh bien en ce moment je me réjouis de cette idée car les petits plants ont bien grandi et forment maintenant de belles touffes bien fleuries. Jaunes, pourpres et couleur caramel, elles sont toutes pimpantes et je regrette juste de ne pas en avoir planté davantage mais je vais me rattraper en donnant de la compagnie à celles qui sont bien installées.

Question soins et entretien ces chrysanthèmes sont du genre facile à vivre, je les pincés au printemps pour qu'ils se ramifient et je les ai régulièrement arrosés cet été, voilà c'est tout! Il