Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mai 2010

Que penser des fleurs noires?

pensée noire.png

La nature nous offre des coloris magnifiques destinés à attirer les insectes pollinisateurs, et nous en profitons largement car sans ces couleurs notre environnement serait bien morne. Les fleurs noires ou du moins s'y approchant sont très rares dans la nature, il y a bien sûr les anémones pulsatilles mais elles sont plus bordeaux que noires, et la célèbre plante chauve souris (Tacca) qui elle, a des bractées vraiment noires mais à part ça...

Celles que nous trouvons dans le commerce ont été crées par l'homme et sont le résultat de nombreuses recherches. On peut saluer la performance et être intrigué en les voyant mais apprécie- t'on vraiment de les avoir sous les yeux?

Elles sont maintenant nombreuses à adopter cette couleur sombre : arum, rose trémière, iris, pavôt, géranium, oeillet de poête, pensées, tulipes...si vous aimez ce coloris vous trouverez forcément ce que vous cherchez mais attention, ces fleurs noires ne sont pas faciles à utiliser en massif ou elles cotoient des fleurs colorées.

Je n'en ai jamais installé chez moi, le noir est une couleur que je trouve trop sévère et je lui préfère de loin les couleurs vives ou pastels. Et vous? Il serait intéressant de savoir ce que pensent les amateurs de fleurs!

 

30 mai 2010

Bonne fête à toutes les mamans

P1030082.JPG

Mamans d'ici et d'ailleurs, je vous dédie cette modeste note et je vous offre ces jolies tulipes roses..

 Bonne fête à vous toutes.

28 mai 2010

Les iris sont irrésistibles!

iris2.png

Iris sous la pluie qui glisse sur les pétales, iris sous le soleil qui resplendissent en se dressant fièrement. Ces plantes sont extraordinaires par leurs variétés, il y a un tel choix qu'il est difficile de se décider au moment de sélectionner ceux qu'on veut planter.

iris1.png

Ici, le jardin accueille des iris qui poussent tout seuls : iris bleu pâle, iris violets, iris jaunes, ce sont ceux qui se trouvent dans la garrigue proche de chez moi. Je les apprécie beaucoup, ils ne sont pas fragiles et se développent sans soucis , j'ai juste un peu de "boulot" en été quand il faut dédoubler les touffes trop importantes afin qu'elles restent bien fleuries. Mais les replanter ailleurs est vite fait car les rhizomes n'ont pas besoin d'être vraiment enterrés, ils faut les laisser affleurer le sol ce qui ne demande pas un gros travail.

PICT0021.JPG

Ma voisine, pour accompagner ces iris locaux, a planté de superbes sujets de collection, ils ont des couleurs qui sortent de l'ordinaire et me font bien envie.



iris7.png

 

iris.png

L'année dernière, à ma grande surprise j'ai vu fleurir un iris pourpre au milieu d'un de mes massifs : heureuse découverte que celle de cet iris qui s'est invité tout seul et qui à n'en pas douter est issu de ceux que j'admire de l'autre côté du jardin.

25 mai 2010

Un petit fuchsia en souffrance

fuchsia2.png

Quelques courses à faire au supermarché.   En entrant dans ce haut lieu de la consommation, je tombe pile sur des clayettes de plantes. Impossible de passer sans m'arrêter. Les pots situés le plus en hauteur sont bien, mais ceux placés tout en bas, là où il faut s'accroupir pour mieux les voir, sont dans un état déplorable. Les pétunias font grise mine, les impatiences ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes : sûr, toutes ces plantes manquent de soins. C'est désolant de voir ça.

Au milieu de cet ensemble peu engageant, je repère un petit fuchsia bien mal en point, il a l'air d'avoir désespérement soif et en effet quand je prends le pot je ne peux que constater cela.  Terreau ultra sec, feuilles ramollies... les arrosages ont été oubliés...Pauvre fuchsia! J'aime beaucoup ces plantes aussi pas question de le laisser finir sa vie ainsi : le voilà vite fait dans mon  caddy!

Arrivée à la maison il a eu droit à un bon bain sous la pluie qui tombait ce jour là ce qui lui a fait le plus grand bien. il est maintenant tout fringant et partage la terrasse avec ceux de ces congénères qui ont résisté à cet hiver bien froid pour Nimes. J'espère que bientôt il sera aussi fleuri qu'eux.

23 mai 2010

Des herbes aromatiques pour une cuisine parfumée

persil.png

Cuisiner sans herbes aromatiques? Mais c'est pour moi carrément impossible tant elles apportent de saveur aux plats préparés!

Afin de les avoir sous la main, je les ai plantées dans des pots que j'ai installés près de la cuisine. Elles y poussent très bien car j'ai pris la précaution de choisir des contenants assez grands et j'ai mis un drainage efficace dans leur fond. Question substrat, j'ai utilisé un  terreau de bonne qualité ce qui évite les apports d'engrais.

J'ai ainsi de la menthe, du basilic, du persil, de la ciboulette et je compte bien leur donner de la sarriette pour compagne. Le thym, lui, est en pleine terre cela lui permet de se marcotter tout seul et de former de belles touffes.

La culture en pot de ces plantes est facile mais il faut veiller aux arrosages qui doivent être réguliers et il faut systématiquement couper les fleurs avant leur épanouissement pour les forcer à développer leur feuillage.

20 mai 2010

Quelques asphodèles bleues ...

asphodèle bleue.png

Cette année allez savoir pourquoi elles sont nombreuses à fleurir au fond du jardin, j'avais fini par me demander si j'allais garder ces touffes de feuilles qui ne contribuaient pas beaucoup au décor! Mais oui, finalement les hampes se sont décidées à apparaître et ça valait la peine d'être patiente car ces fleurs sont originales. Portées par de longues tiges, les fleurs regroupées en épis s'ouvrent progressivement du bas vers le haut et cela tout en finesse.

Les asphodèles que l'on rencontre le plus couramment dans la nature sont blanches ou jaunes, celles-ci sont bleues lavande mais leurs fleurs veinées sont plus petites que leurs congénères, qu'importe,elles me plaisent beaucoup.

Ces plantes ont une particularité intéressante, leur bulbe résiste aux incendies, pas étonnant qu'elles soient si présentes dans le midi!

18 mai 2010

Vite, faites des beignets de fleurs d'acacia

acacia.png.png

Vous avez un acacia dans votre jardin? Profitez de la beauté des fleurs et de leur parfum mais pensez aussi que ces fleurs sont comestibles et qu'on réalise avec elles d'excellents beignets. Mais dépêchez-vous car cette floraison ne dure pas longtemps!

Pour faire cette recette il faut compter en moyenne 5  grappes de fleurs par personne, laissez-les telles quelles, le bout de la tige permet de les plonger plus facilement dans la friture. Ne laissez aucune feuille et vérifiez qu'auncun insecte n'est caché sous un pétale...

Ingrédients : pour 6 personnes

250gr de farine

3oeufs

30cl de lait

20cl de bière blonde

1 cc d'huile

50gr de sucre

1 pincée de sel

Parfum facultatif et au choix (vanille, rhum, fleur d'oranger, cognac...)

fleurs d'acacia

 

Mettez la farine dans un saladier,faites un puit dans lequel vous mettrez les oeufs, le sucre, la pincée de sel , le parfum et l'huile.

Mélangez et ajoutez  petit à petit le lait et la bière jusqu'à obtenir une pâte lisse qui enrobe bien la cuillère et laisser reposer 1h .

Faites chauffer l'huile de cuisson, trempez les fleurs d'acacia dans la pâte et faites-les cuire. Les beignets doivent être bien dorés.

Posez-les ensuite sur du papier absorbant pour enlever l'excès de matière grasse, soupoudrez-les de sucre et régalez-vous sans attendre!

16 mai 2010

Plante carnivore en fleurs : l'espèce "sarracenia Rubra"

plante carnivore 5.png.png


Il y a un mois déjà que cette photo m'a été donnée par une amie qui voulait me faire découvrir la superbe floraison de sa plante carnivore"sarracenia Rubra".  Aujourd'hui, je partage avec vous cette découverte aussi surprenante que belle.

Ces plantes carnivores ne sont pas très faciles à garder du fait qu'il leur faut une humidité savamment dosée accompagnée d'une grande luminosité et de températures fraîches en hiver. Lorsqu'elles se plaisent dans leur milieu, elles poussent bien et leur rhizomes se multiplient formant de belles touffes qui peuvent être divisées en tout début de printemps(fin mars).  Replantez les pieds séparés dans un substrat léger composé d'un mélange de  tourbe blonde et de sphaigne (2/3) auquel vous ajouterez des matériaux drainants comme la perlite.

 

 

 

 

14 mai 2010

Le melia azeradach se plait dans le midi

melia.png

L'avez-vous déjà vu cet arbre au feuillage découpé et à l'abondante  floraison mauve ? Si vous habitez dans le sud, vous n'avez pas pu le rater car il est  très présent dans nos villes où il orne les avenues et ombrage les parkings.Voilà un arbre qui m'a intriguée la première fois que je l'ai vu : en plein hiver ces fruits semblent passés à la bombe or et au moment de Noël c'est assez magique.

melia2.png

En ce moment les melias azeradach  sont en fleurs, de jolies fleurs très odorantes qui cohabitent avec les grappes de fruits dorés qui ont passé tout l'hiver sur l'arbre et qui commencent à tomber. Mais, autant les fleurs de cet arbre sentent bon autant leurs fruits dégagent une odeur désagréable quand ils sont écrasés au sol!

Le melia azedarach est un sujet qui aime les climats doux, il ne résiste pas aux périodes de fort gel et se cantonne donc dans le midi et le long de la façade atlantique; là où il se plait, il pousse bien et a même une croissance très rapide. A part cette intolérance au froid, cet arbre ne necessite pas beaucoup de soins , il a juste besoin d'être arrosé régulièrement.

12 mai 2010

Des fritillaires aussi utiles que belles

fritillaire1.png

Ce n'est pas à Nîmes que je les ai photographiées, ici leur floraison est terminée depuis quelques semaines car ce sont des plantes qui habituellement fleurissent en avril. Dans les régions au climat moins clément, elles se décident un peu plus tard à ouvrir leur fleurs disposées en  couronne surmontée d'un toupet vert : son surnom de couronne impériale lui va comme un gant.

Cette plante est une bulbeuse qui doit être installée en tout début d'automne, elle fleurira au printemps suivant. Regroupées pour avoir un  effet plus spectaculaire, les fritillaires peuvent rester en terre et finissent par se multiplier. Elles ont la réputation de faire fuir  taupes et  rongeurs incommodés par leur odeur : à essayer quand la pelouse se parsème de trou creusés par ces petits animaux, au moins c'est écologique et ces fleurs embellissent le jardin.

 

fritillaire.png

Il existe  une variété originale de fritillaires, les fleurs pendantes ont des pétales marbrés ou plus exactement au dessin en damier, on les a surnommées fritillaire "oeuf de pintade" ou "fritillaires pintade", ce sont des plantes de milieu humide,  elles sont protégées dans certaines régions car en voie de disparition. Si vous en croisez-une dans la nature, ne la cueillez pas, contentez-vous de l'admirer.