Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 septembre 2009

Et si on faisait des figues séchées?

figue1.png
Vous aimez les figues séchées? Elles sont sucrées, craquent un peu sous la dent et peuvent être mangées telles qu'elles ou cuisinées avec d'autres aliments.

Il fait encore chaud, c'est la condition essentielle pour faire sécher naturellement les figues qui sont arrivées à pleine maturité, cette technique très ancienne  n'est pas bien compliquée.

Commencez par laver les figues et posez-les sur des claies en faisant attention à ce qu'elles ne se touchent pas puis déposez ces dernières à l'air libre afin que la chaleur déssèche les fruits. Bien sûr il faut quotidiennement retourner chaque figue pour qu'elle puisse sècher de tous les côtés. Le soir, rentrez les claies pour que l'humidité nocturne n'abîme pas les figues.

Quand vous constaterez que le déssèchement des fruits est bien avancé, applatissez-les avec les doigts.

Lorsque les figues seront bien sèches, saupoudrez-les très légèrement d'un mélange de farine et de sucre et entreposez-les dans des boîtes cartonées que vous laisserez dans un lieu bien sec.

Vous n'avez pas la possibilité de procéder ainsi? Utilisez votre four: faites sécher les figues en mettant le thermostat au minimum.

21 septembre 2009

Boutures de rosier : on se lance!

rose7.png

Je parie qu'il y a quelque part un rosier qui vous tente! Bien sûr s'il se trouve dans un lieu publique vous resterez sur votre désir admiratif, mais s'il est chez votre voisin ou chez un ami?  Demandez un tronçon de tige à son heureux propriétaire et faites une bouture. Trop compliqué? Mais non, le rosier se bouture très bien et vous obtiendrez rapidement un sujet identique à celui qui vous plait tant.

Voici comment procéder. Prélevez des tronçons de tiges ayant fleuri cet été; vous pouvez le faire maintenant, septembre est un bon mois pour réaliser cette opération. Coupez des tronçons d'une vingtaine de centimètres en taillant juste au dessous d'un oeil ( ce point est très important). La partie centrale de la tige est la mieux adaptée pour réussir des boutures.

Plantez vos boutures ainsi obtenues dans des pots remplis de terre et de sable, enfoncez-les bien dans le substrat, seuls deux yeux doivent rester à l'air libre, le reste de la bouture doit être enterré. Arrosez et placez vos pots à l'abri du soleil .

J' installe mes pots de boutures sous des arbustes buissonnants à feuillage persistant pour qu'ils soient aussi protégés en hiver, certains les recouvrent  d'un plastique transparent, à vous de choisir la solution que vous préférez.

Voilà, vous n'avez plus qu'à attendre le printemps!

08 septembre 2009

De l'eau ! C'est désespérement sec au jardin

dsc03797.jpg

Trop sec ! Le sol n'a plus d'herbe et même la végétation locale souffre du manque d'eau : les olives sont frippées, les pistachiers térébinthes font grise mine et les lauriers-tin si résistants ont bien du mal à faire bonne figure. Les plantes en pots s'en tirent bien car je les arrose mais ce sont bien les seules que je peux aider, malheureusement, les autres devront attendre la pluie...

Ah, les heureux possesseurs d'un forage qui peuvent arroser sans retenue! Tiens à ce propos, si vous envisagez d'en faire creuser un chez vous, sachez que la législation est devenue stricte à ce sujet. Plus question de creuser comme on veut après avoir simplement fait appel à un sourcier, maintenant il faut faire une déclaration à la mairie au moins un mois avant le début des travaux et  une autre déclaration devra être faite à l'achèvement de l'ouvrage.

Le but de cette mesure et de comptaliliser les forages et d'étudier leur impact sur les nappes phréatiques. Si c'est pour mieux protéger notre environnement, alors...

04 septembre 2009

Connaissez-vous l'aptenia cordifolia?

aptenia1.png

Cette plante dégringolait en cascade le long d' un escalier extérieur chez ma voisine : c'était superbe! Ce jour-là, je suis repartie avec quelques tiges qu'elle m'avait gentiment offertes et que je me suis empréssée de planter dans des godets.

Les boutures d'aptenia sont faciles à réussir, il suffit d'enlever les feuilles du bas de la tige à planter et d'enfoncer celle-ci dans un mélange de terreau et de sable. Il faut laisser les godets à l'ombre et attendre quelques semaines. Au bout de quelques temps, les racines apparaissent puis de nouvelles feuilles voient le jour, vous pouvez alors installer votre aptenia cordifolia dans un pot, une jardinière ou même en pleine terre à exposition ombragée. Attention, la plante est gélive il faudra  la mettre à l'abri en hiver si vous habitez dans une région froide.

En ce moment elle a encore une multitude de petites fleurs rouges aux pétales très fins et ses longues tiges recouvrent toute la jardinière pour venir toucher le sol.

C'est une plante à découvrir par ceux qui ne la connaissent pas et à adopter par ceux qui aiment la facilité de culture.