Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 juin 2009

Pour le plaisir des yeux...

phalaenopsis1.png

Oui, les orchidées sont   le plaisir des yeux, bien sûr certaines comme les miltonias sont délicieusement parfumées mais la plupart d'entre elles se contentent d'être belles et c'est déjà beaucoup.

Ces plantes  ne sont pas si difficiles que ça à cultiver, certaines comme les cimbidiums sont même fort peu exigeantes, le mien dont je vous ai déjà parlé refleurit chaque hiver sans me demander grand chose mais il faut le  laisser dehors en automne pour que le fraîcheur nocturne lui permette d'initier ses boutons floraux.

Je vous parle d'orchidées aujourd'hui car on vient de m'offrir un splendide phalaenopsis blanc que je compte bien conserver quelques années : lumière sans soleil direct, arrosages bien maitrisés avec de l'eau de pluie, pour le moment cela lui suffira.

Question rempotage on verra l'année prochaine ou dans deux ans si cela s'avère nécessaire.

 

 

14 juin 2009

Connaissez-vous ce bel arbuste qu'est l'erithrina ?

erythrine.png

C'est au jardin Compans Caffarelli de toulouse que j'ai photographié celui qui illustre cette note. Les fleurs étranges et  couleur corail de cet arbuste surprennent et font l'admiration des promeneurs...c'est un sujet que vous pouvez adopter chez vous sans problème. Soignez-le et vous le verrez  fleurir de mai à août.

Planté en situation bien ensoleillé, arrosé régulièrement, cet arbuste pousse rapidement en terrain bien drainé.

Sa plantation s'effectue au printemps dans un sol bien drainé et riche .Il est possible de semer des graines  d'erhytrine mais un conseil, laissez-les tremper au moins 2 jours car elles sont coriaces et sans cette petite manipulation, la germination sera longue. Pour avoir un résultat plus rapide, vous pouvez bouturer cet arbuste : boutures herbacée en ce mois de juin ou semi- ligneuses en septembre.

Allez, lancez-vous dans cette opétation bouturage, vous allez voir comme vous allez être content d'avoir ce bel arbuste chez vous!

 

12 juin 2009

Quelle résistance ces joubarbes!



joubarbes1.png Mais comment font-elles pour résister à la chaleur, à la sécheresse et rester toute pimpantes alors qu'autour d'elles les autres plantes souffrent? Les joubarbes ressemblent à de petits artichauts, elles poussent là où vous les installées sans poser de problème. Vasque, rocaille, creux d'un arbre mort, muret ...tout leur convient du moment qu'elles ont les pieds au sec, le mieux finalement est de bien les installer puis de les laisser vivre leur vie!Peu de plantes sont capables d'une telle faculté d'adaptation sous nos latitudes où froid et chaleur se côtoient tout au long de l'année, mais les joubarbes se rient des conditions climatiques car elles ont un feuillage qui leur permet d'avoir une excellente résistance. Peu de plantes sont capables d'une telle faculté d'adaptation sous nos latitudes où froid et chaleur se côtoient tout au long de l'année, mais les joubarbes se rient des conditions climatiques car elles ont un feuillage qui leur permet d'avoir une excellente résistance.

joubarbes.png

Regardez les feuilles, elles sont recourbées vers le coeur de la plante,qui profite ainsi de la moindre goutte de rosée.
Certaines variétés possèdent en plus une arme anti-chaleur : un fin duvet ou un feutrage blanc qui fait écran et renvoie les rayons du soleil, cette fine pellicule est protection efficace en période de canicule.
Comme leurs amis les sédums à qui elles sont souvent associées, les joubarbes ont des feuilles charnues qui sont chargées de stocker l'eau pour les longues périodes de pénurie en eau.
Enfin, il faut parler aussi de leur système racinaire constitué d'un fin écheveau qui s'étale et profite ainsi de la moindre goutte de pluie.

Installer ces plantes chez vous signifie donc qu'il faut leur éviter toute humidité stagnante qui entrai ne leur pourrissement. Si vous choisissez de les mettre en pot, soyez généreux avec la couche drainante et arrosez-les juste un peu au moment de la plantation, après elles se débrouilleront toutes seules.

 

08 juin 2009

Le sureau noir est précieux!

sureau noir.png

On connait bien cet arbre qui pousse un peu partout et donne au printemps une floraison blanche trés parfumée qui permet de réaliser une  boisson appelée vin de sureau. On connait aussi l'utilisation que l'on peut faire de ses fruits  : gelées et confitures sont en effet réputées excellentes.

Et les feuilles? Elles ont une odeur désagréable lorsqu'on les froisse mais elles se révèlent bien utiles pour aider le jardinier dans sa lutte contre les bestioles! A tous ceux qui ne veulent plus avoir de produits chimiques chez eux, je recommande fortement de se lancer dans la préparation de purins et en particulier de celui de sureau qui permet une lutte efficace contre certains parasites comme les altises, les noctuelles, les pucerons.

Il éloigne les rongeurs comme les souris, les mulots,  les campagnols et  il fait fuir les taupes quand on le verse dans leurs galeries...il aide aussi à combattre le mildiou : c'est vraiment un produit bio à utiliser au jardin.

En voici la recette: faites macérer pendant quelques jours 1kg de feuilles hachées dans 10l d'eau de pluie. Filtrer et utilisez en diluant ce concentré de produit.

Bonne préparation de votre purin et ne vous laissez pas rebuter par l'odeur fort peu agréable je vous le concède volontiers, mais on ne peut pas tout avoir!

04 juin 2009

Mais c'est l'été avant l'heure!

cigale.png

C'est comme cela chaque année : on attend impatiemment la première cigale...

Tout est calme est d'un coup un chant s'élève, d'abord timidement puis avec de plus en plus d'assurance. On prête l'oreille : est ce bien une cigale? Déjà? Mais oui, je ne m'étais pas trompée hier apres midi en croyant avoir entendu chanter cet insecte annonciateur de l'été. Cette année elles sont en avance, bien en avance même car d'habitude c'est plutôt dans la deuxième quinzaine de juin qu'elles débutent leur vie au soleil aprés tant d'années passées sous terre à l'état de larve.

Faut-il y voir une annonce quelconque?

Pour certains, c'est signe que l'été sera trés, très chaud, on verra bien si cela se vérifie, en attendant c'est sûr les beaux jours sont bien installés!

02 juin 2009

Que faire?

chat.png

Encore une fois, je regarde désolée les jeunes plants que j'avais installés dans une jardinière et qui sont tous écrasés, on dirait qu'un petit rouleau compresseur est passé par là!

Pas difficile de trouver les responsables de ces dégâts : Cajou et Chipie (décidément celle-ci porte bien son nom...) sont en train de se prélasser chacune dans une jardinière.

Hé les minettes, je ne suis pas contente du tout! Mais que faire? Les chats c'est bien connu sont têtus et il n'est pas facile de les détourner de leurs penchants. A peine chassées revoilà mes coquines de nouveau installées sur leur tapis végétal, il faut vraiment que je fasse quelque chose si je veux avoir quelques fleurs.

Pas question d'utiliser du répulsif chimique, me reste donc les solutions "douces". Leur faire peur en faisant du bruit quand je les surprends à sauter dans les jardinières par exemple. Je pourrai aussi utiliser un pulvérisateur à eau à laquelle j'aurais mélangé un peu de moutarde,  mais je me vois mal les asperger en permanence.

Finalement je vais me tourner vers des produits tout simples que je mettrais dans les jardinières : poivre, boules de naphtaline ou tout bonnement quelques écorces d'agrumes ou une bonne couche d'écorces de pins de gros calibre.

Pourvu qu'un de ces procédés les dérange!