Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 décembre 2005

un sapin de Noel.


Chaque année, c'est le même émerveillement de tous devant le sapin décoré et illuminé!

 

medium_petit_dsc00127.3.jpg


Mais, pourquoi un sapin plutôt qu'un autre arbre? L'explication nous vient d'une tradition très ancienne qui trouverait son origine en Egypte où on décorait des pièces de bois découpées en forme de pyramides.

Idée reprise par certains peuples (germains, scandinaves ,russes)pour fêter le solstice d'hiver, signe du retour des jours plus longs. Au fil du temps, la tradition a évoluée et les vrais sapins ont remplacé les "arbres en bois". Avec leur forme pyramidale et leurs aiguilles toujours vertes, signe de pérennité, ils étaient prédestinés!

Coté décorations, en ce temps- là on mettait sur l'arbre des produits comestibles(friandises, pommes, noix, gâteaux), des rubans,des papiers de couleurs découpés.

Très en vogue au 16è siècle en Allemagne, la coutume de décorer un sapin à la Noël s'intègre dès lors dans un cadre religieux,elle va peu à peu s'implanter en France puis en Angleterre


Au 17è siècle le sapin se pare de bougies et à son sommet est accrochée une étoile symbolisant l'étoile de Bethléem,celle qui a guidé les rois Mages jusqu'à Jésus .Chez nous, on y ajoute des franges de métal ,décorations très anciennes crées par les artisans lyonnais. Il faudra attendre les premières années du 20è siècle pour voir apparaître les décorations en verre (boules, pommes de pins, lanternes...)et encore quelques années de plus pour admirer les guirlandes électriques.

Ainsi est né le sapin de Noël !

Commentaires

d'ailleurs, une année j'ai décoré un sapin qu'avec des pommes rouges et des noix dans lesquelles j'avais vissé un crochet et je les avais attachées avec des rubans rouges au sapin.

Écrit par : Laurette | 13 décembre 2005

bonne idée,le rouge devait bien ressortir sur le vert du sapin et ça devait faire une déco très nature .A imiter!

Écrit par : evelyne | 14 décembre 2005

Les commentaires sont fermés.