Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 novembre 2015

L' automne est bien avancé, mais.....

fleur test.jpg

Ils butinent encore! Ils se font rares, mais quelques insectes continuent leur tâche en cette mi-novembre et visitent les fleurs encore nombreuses dans le jardin. Sauges éclatantes, asters lumineux, chrysanthèmes colorés, derniers dalhias pimpants,  roses et abélias parfumées savent les attirer... La fleur du podranéa photographiée avec son hôte en est une belle illustration.

 

01 mai 2015

Accueillir des poissons dans son aquarium

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

poissons7.PNG

Le délai d'attente nécessaire avant d'accueillir les poissons est écoulé. Depuis près de 3 semaines vous attendez ce moment, alors c'est le grand jour. Avant toute chose, récupérez un peu d'eau de l'aquarium et portez-la à analyser dans une animalerie, si tout est ok vous pourrez choisir vos futurs protégés.

Vous êtes débutants? Adoptez des poissons peu exigeants. Pour ma part au début  j'ai opté pour des platies, des guppies et des néons qui cohabitent sans problèmes. Ils s'élèvent  et  se reproduisent facilement. c'est un plaisir de voir  les tout petits bébés poissons cachés dans les plantes, grandir et s'enhardir peu à peu.

Votre choix est fait? Petit conseil : ne faites pas cohabiter trop d'espèces et  respectez le nombre de poissons que votre aquarium peut accueillir.

Voilà, vous arrivez chez vous avec vos  poissons, il ne s'agit pas d'ouvrir le sac plastique et de les mettre directement dans l'eau , il y a tout un processus à respecter. D'abord éteignez la lumière de l'aquarium puis mettez le sac plastique (sans l'ouvrir bien sûr) dans l'aquarium pendant un bon quart d'heure. Ce temps écoulé ajoutez un peu d'eau de l'aquarium dans le sac et  attrapez les poissons avec une petite épuisette pour  les mettre délicatement dans leur nouveau lieu de vie. Rallumez la lumière au bout d'une heure et laissez-les tranquilles, ils vont se cacher un moment avant d'aller explorer leur espace.

Pensez à ajouter à l'eau quelques gouttes de produit destiné à renforcer les défenses immunitaires des poissons, cela leur évitera quelque éventuelle maladie. Inutile de leur donner à manger tout de suite, il faut qu'ils s’acclimatent.  Attendez le lendemain pour les nourrir.

Votre aquarium est terminé, il vous faudra lui apporter quelques soins comme le nettoyage du filtre, la taille des plantes....Pour le moment, vous allez apprécier de voir évoluer ce milieu et vos discrets protégés vont se montrer bien reposants.

 

 

08 avril 2015

Installer un aquarium

 

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

aquarium,poissons,aquariophilie,plantes aquatiques

Envie d'avoir un aquarium chez vous? Avec quelques conseils, de l'organisation et un peu de patience , vous pourrez bientôt suivre les évolutions de vos poissons dans le milieu que vous leur aurez aménagé.
L'installation du mien date du mois d'octobre , il est plein de vie et je ne me lasse pas de voir mes protégés nager en se faufilant entre les plantes.
La décision est prise? Allez vite choisir votre aquarium. Un 60 l vous permettra d'héberger une quinzaine de poissons, c'est déjà pas mal. Le mieux est sûrement d'acheter un bac tout équipe avec lumière, chauffage et pompe, cela permet de pouvoir y mettre des poissons exotiques qui aiment l'eau chaude.
Une fois chez vous, respectez bien les étapes . D'abord nettoyer les parois en verre avec une éponge et de l'eau (pas de détergent) puis installer éclairage, système de filtration, pompe et chauffage, c'est très facile à monter. Pensez au minuteur pour que l'éclairage se déclenche tout seul, ce sera plus simple pour vous.
Une fois ceci effectué, repartissez au fond de la cuve, une couche de mélange de sol nutritif d'au moins 2 cm et recouvrez- la de gravillons.  Vous pouvez en trouver de différentes couleurs, à vous de choisir. Positionnez aussi les éléments de décors que vous souhaitez avoir dans l'aquarium: rochers, bois .....N'oubliez pas de rincer soigneusement les graviers et les éléments décoratifs.

Maintenant, vous pouvez remplir votre aquarium. L'eau tiède du robinet va très bien mais pour éviter d'endommager  le fond que vous venez d'étaler, posez une coupelle sur les graviers et faites couler l'eau dessus. Remplissez jusqu'au bord supérieur, à la limite du vitrage.
Cette étape effectuée, vous pouvez passer  à la mise en marche du filtre, du chauffage et de l'éclairage. Voilà,  il ne vous reste plus qu'à apporter les bactéries nécessaires au bon fonctionnement de ce milieu. Quelques gouttes données quotidiennement pendant quelques jours vont aider au démarrage des bactéries filtrantes, c'est une étape cruciale dans la mise en marche de l'aquarium.


A suivre....Des plantes pour un aquarium

19 octobre 2011

Les mantes religieuses préparent la génération à venir

animaux,insecte,mante religieuse,reproduction

En septembre/octobre,  les mantes religieuses femelles trainent de gros abdomens. Le temps des accouplements  passé, elles  pondent 200 à 300 oeufs qui resteront à l'abri dans un cocon très structuré que la mante fabrique sur un support (ici sur la photo c'est un montant en bois, mais on en trouve sur les murs ou sur de grosses pierres comme sur la dernière photo).

animaux,insecte,mante religieuse,reproduction

D'abord mou et de couleur claire (photo ci-dessus où il est tout récent), le cocon (oothèque) sèche, durcit et devient plus foncé, il adhère puissamment à son support et lorsqu'on essaie de l'enlever il laisse des traces.

animaux,insecte,mante religieuse,reproduction

Conçu pour résister au temps et aux intempéries, il protège bien les oeufs qui y passent plusieurs mois avant d'éclore. Au printemps de petites larves sortent et l'oothèque désertée ( photo ci-dessus) reste longtemps en place.

Beaucoup de petites mantes religieuses se font dévorer par d'autres insectes avant d'atteindre l'âge adulte, cela régule leur population.

03 juillet 2011

Naissance d'une cigale sous le soleil du midi

cigale1.PNG

Nimes: 11heures du matin. C'est en flânant dans le jardin écrasé de soleil en ce matin de juillet que je l'ai aperçue. La nymphe déchirée laissait s'échapper le corps de la cigale en pleine mutation. Image impressionnante que cette cigale immobile sortant lentement de son enveloppe. Elle est verte, ne bouge pas, glisse seulement doucement et finit par tomber au sol.

cigale2.PNG

Pas question de la laisser sous la menace des chats qui auraient vite fait de s'en emparer. Je lui tends une tige, elle s'y accroche et je la pose sur une branche de l'accacia où je peux l'observer à souhait.

cigale3.PNG

Ses ailes d'abord recroquevillées se déplient petit à petit, s'allongent et offrent le beau spectacle de leurs menbranes translucides.

cigale 4.PNG

midi,languedoc,cigale,mue,sud

A midi, elle a les ailes complètement déployées et ne bouge toujours pas, elle se repose et laisse son corps  durcir à l'air. Petit à petit, la cigale change de couleur, d'un somptueux vert amande au début de la métamorphose, elle devient beige puis marron grisé.

Cigale8.PNG

A 14h, elle est toujours là mais, une demi-heure plus tard quand je reviens l'observer, elle s'est envolée,  partie rejoindre ses soeurs pour chanter tout l'été.

23 novembre 2010

Les guêpes s'en vont, le nid reste...

nid de guêpes.png

Il était déjà de bonne taille quand je l'ai vu accroché au mur qui se trouve au fond du jardin. C'était le mois dernier.

Les guêpes faisaient d'incessants aller-retour mais  comme je ne faisais que les observer elles m'ont ignorée. Certains auraient peut-être détruit ce nid sans plus attendre mais à quoi bon. Placé là où il est, il ne gêne pas et ces petites guêpes meurent dés les premiers froids alors inutile de prendre des risques, j'ai attendu...

nid guêpes.png

Ce matin, de retour après quelques jours d'absence,  je suis allée faire un tour dans le jardin et j'en ai profité pour aller voir ce nid. Tout est calme, peu de signes de vie, visiblement, le lieu n'est pas encore tout à fait déserté, il y a encore quelques habitantes qui vont et viennent mais elles sont bien peu nombreuses et du reste comme on le voit sur cette photo, le haut de la construction commence à se détériorer.

Très bientôt, à moins que ce ne soit déjà fait, la reine, seule survivante ira se mettre à l'abri pour l'hiver, elle ne reviendra pas ici fonder la prochaine colonie, le nid ne sert qu'une fois.

04 octobre 2010

Visite surprise...

sauterelle.png

Un sautillement sur mon oreiller m'a réveillée en sursaut : une sauterelle verte s'était  invitée pour la nuit ! A vrai dire elle n'a pas eu l'air d'apprécier le fait d'être enfermée avec moi et c'était réciproque, j'ai donc tenté de l'attraper afin de la remettre dans le jardin. La petite bête ne s'est pas laissée  approcher comme ça, elle a bondi d'un côté, de l'autre, s'est positionnée en haut du mur, attendant que je sois près d'elle pour prendre son élan et aller se poser ailleurs. Pas facile, pas facile  de chasser la sauterelle à 3h du matin!

En désespoir de cause, lassée de gesticuler mais ne voulant pas dormir avec cette petite bête dans la chambre, j'ai jeté un voilage sur elle et c'est ainsi que je l'ai eue, il a ensuite suffit que je secoue le tissu dehors pour qu'elle s'en échappe et reparte en quelques bonds retrouver la fraîcheur du jardin.

Ce matin en ouvrant les volets j'en ai repéré une près de la terrasse, est-ce elle qui m'a tenue éveillée une partie de la nuit ?

Allez-donc savoir, elles se ressemblent toutes!

16 septembre 2010

Cochenilles sur les agrumes

cochenilles.png

Pauvre oranger! L'année dernière il avait été sévèrement attaqué par des cochenilles à carapaces brunes qui, bien installées, avaient éte difficiles à éradiquer. Cette année, ce sont les cochenilles à blanches qui sont présentes, la lutte ne va pas être commode car elles sont nombreuses. La chaleur leur convient et les fourmis qui aiment venir récupérer le miellat qu'elles émettent, les protègent de leurs prédateurs naturels. Ceux-ci telle la coccinelle sont sensibles aux insecticides, il est donc préférable de ne pas les employer. Reste la solution de nettoyer régulièrement les branches et les feuilles en enlevant toutes les cochenilles qu'on y découvre. c'est ce que j'ai fait en m'armant de carrés de sopalin imbibés d'alcool.  Ce n'est pas très agréable à faire et il faut souvent changer le papier absorbant . Et après? L'an passé j'avais essayé avec succès de pulvériser une huile minérale sur ces parasites, cette année je vais préparer un mélange qu'on m'a recommandé et dont voici la recette : dans 1l d'eau il faut mélanger  c à café de savon noir, 1 c à café d'alcool à brûler et une c à café d'huile de soja. On remue bien le tout et on pulvérise au moins 2 fois.

C'est simple, sans danger pour le reste de la faune et ça ne coûte pas grand chose alors ....je teste et je vous en reparle!

 

10 août 2010

Le palmier et le terrible papillon

palmier.png

Terminaison des palmes desséchées, le palmier que j'avais planté il y a maintenant 18 ans a bien perdu de sa superbe.

Qu'il était beau ce canariensis avec ses longues palmes arquées bien vertes! Depuis le printemps il a  changé, il a fallu couper toutes les palmes brunies dont la base était éclatée par endroit.

paysandisia1.png

Des amas de sciure  se sont tassés autour du speudo tronc et des trous sont apparus sur les coupes des anciens pétioles.

Pas de doute possible, mon canariensis est attaqué par le terrible papillon d'origine argentine : le paysandisia archon. Il est présent en France depuis onze ans et pond ses oeufs sur les palmes. Les larves qui naissent causent de graves dégats en creusant de grandes galeries jusqu'au coeur du palmier qui a bien peu de chance de survivre.

paysandisia .png

Une fois la métamorphose accomplie, la larve transformée en papillon s'extrait  de son cocon et un nouveau cycle recommence.

Le papillon que j'ai pu photographier venait de sortir, ses ailes n'étaient pas encore bien déployées et il ne pouvait pas encore s'envoler, ce qui explique que j'ai pu le prendre sous toutes les coutures. C'est un beau spécimen qui atteint facilement une bonne dizaine de centimètres et dont la morphologie et les couleurs ne prêtent  pas à confusion.

paysandisia.png

Difficile voire même impossible de combattre un tel adversaire, il faut arriver à tuer les larves puis empêcher d'autres papillons de venir se reproduire sur les palmes, la tâche est ardue!

06 juillet 2010

Petite histoire : vol d'oiseau interrompu...

oiseau 3.png


Trop sûr de lui, il  volait à toute allure et s'est pris de plein fouet la vitre de la porte-fenêtre contre laquelle il a été taper. Assommé, le petit oiseau est resté prostré et je me suis vite empressée d'aller enfermer Cajou et Chipie de peur qu'elles ne se jettent sur lui, ces deux chattes sont très vives dés qu'il s'agit d'attrapper les oiseaux.

oiseau 2.png

Je l'ai surveillé un moment. Il est resté immobile, sonné, puis s'est un peu ébroué et a commencé à avancer tout doucement, se dandinant sur ses pattes. Apparemment il n'avait rien de cassé. Après quelques petits bonds d'entrainement  il a battu des ailes pour s'élever et se poser sur la branche d'un arbuste tout proche.

Et puis  brusquement il s'est envolé, finalement son aventure n'aura pas été si grave, tant mieux!